AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

*Gen* Tout cela aurait pu être évité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: *Gen* Tout cela aurait pu être évité Sam 31 Mai - 8:01

Un sms venant de ma sœur m'avait mis la tête à l'envers, je n'étais déjà pas très frais et voilà que j'apprenais que ma sœur était à l’hôpital, je me demandais ce qu'il avait pu se passer pour qu'elle y soit et je pouvais dire que je n'aimais pas cela. Je ne savais pas comment réagir tout en sachant que je n'avais pas dormi de la nuit valait mieux pas que j'apprenne que quelqu'un lui avait fait du mal. Mon regard avait changé, devenant plus sombre à chaque seconde que je me rapprocher du moment ou j'allais la rejoindre. J'aimais ma sœur, je l'aimais comme personne d'autre même si j'avoue que depuis quelques temps une personne ne me laissait pas indifférent mais comme toujours rien ne se passerait, je n'étais pas bon que ce soit pour elle ou les autres. Je ne comptais plus les fois où on me l'avait dit. Après avoir pris une douche rapide, je pris la direction de chez Gen pour aller récupérer des affaires, je n'aimais pas entrer dans l'intimité des personnes mais là je n'avais pas le choix. Une fois chez elle, je pris quelques affaires un peu au hasard et ne m’attardai pas à l'intérieur. Je n'avais rien à y faire pourtant j'aurai pu rentrer dans l'intimé de ma sœur, voir si elle me cachait des choses mais j'avais bien d'autres choses en tête et puis la fin de son message me laissait un doute en tête. De quoi voulait-elle me parler, cela avait l'air d'être si grave.. Serait-il arrivé quelque chose au petit de notre frère ? Rien que l'idée me fit frissonner. Je n'avais peut-être plus de liens avec Adriel, il n'en restait pas moins que s'il arrivait à ce petit la moindre chose, je ferais tout pour régler le compte au responsable.

Enfin... Une fois le logement de ma sœur quittait, je pris rapidement la direction de l'hôpital sur ma moto, je ne respectais pas les limitations de vitesse mais je m'en fichais, j'avais besoin d'y aller rapidement, j'avais l'impression que nos vies en dépendaient. Une fois garé, je restais à regarder autour de moi l'espace de quelques secondes avant de rentrer à l'intérieur, je détestais ses hôpitaux, cela me rappelait bien trop de mauvaises choses, les moment ou je criais qu'il fallait que je sorte, qu'il fallait que je retrouve ma sœur, qu'il fallait que je quitte cet endroit de malheur. Je restais à respirais lentement avant d'aller à l'accueil pour demander la chambre de ma sœur, il fallait que je la retrouve rapidement, que je sois avec elle, c'était tout ce qu'il me fallait maintenant. Une fois devant la porte, je frappais lentement avant d'entrer, je restais un moment à la regarder, « Salut ! » cherchant ce qu'il s'était passé, j'avais besoin de le savoir, je le sentais au fond de moi. Je soupirais tout en posant le sac sur la petite table avant d'avancer vers elle, je ne savais pas comment réagir, je ne savais pas si je devais la questionner de suite ou attendre qu'elle m'explique tout ce qu'il se passait.

Mon regard s'était légèrement adoucie en la voyant mais il n'en restait pas moins que je me faisais du soucis, je me posais sur le lit venant lui caresser la joue lentement « Comment vas-tu ? Que s'est-il passé ? » Bon voilà c'était fait, je n'avais pas tenu, il fallait que je sache...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: *Gen* Tout cela aurait pu être évité Jeu 5 Juin - 19:19


Liam & Gen
Tout cela aurait pu être évité



L' infirmière tira son chariot, sur lequel était disposé les bandages usagés de Genesis, le grincement des roues du chariot sortit la jeune agent de ses pensées et elle n'eut pas le temps de piper un seul mot qu'elle se retrouvait de nouveau seule. La chambre était vaste, propre, même s'il restait une vague odeur de tabac à l'intérieur, odeur qui était présente pour rappeler à Genesis à quel point la présence de Rickon lui manquait, lui était nécessaire. Elle tournait en rond et pourtant ne pouvait se résoudre à le joindre, lui ou quelqu'un de sa famille, alors elle avait envoyé un message à Liam. Non pas, parce que c'était le dernier à qui elle pensait, mais parce qu'elle savait qu'il comprendrait, qu'il ne la jugerait pas, du moins elle l'espérait. Genesis ne cessa de se remémorer les doux moments qu'elle avait jadis partagé avec son grand-frère, lorsqu'elle restait coincé dans les arbres et qu'il grimpait pour la sauver, elle se souvenait que lorsque cela lui arrivait, il y avait souvent Rickon en bas qui restait silencieux. Il la fixait, d'un regard transperçant et il baissait les yeux lorsqu'elle était à sa hauteur ou il détournait totalement son visage d'elle, à l'époque déjà, elle aurait aimé avoir la force de lever ses mains en l'air pour l'attraper. Elle avait onze ans et une innocence brisé, puis Liam est partie, forcé par une tante qu'elle a toujours méprisé et par son autre frère qu'elle ne pouvait pas haïr. Elle était seule, si seule et incomprise parce que trop intelligente, agaçante parce que trop intelligente et puis elle ne voyait plus sa meilleure amie, même ses cousins ne voulaient pas avoir quelque chose en commun avec la petite fille aux parents assassinés. Alors, elle se souvient avoir fuit la maison un soir, elle voulait aller voir son frère, même si pour ça elle devait finir en prison ou pire punie sévèrement par sa tante. Elle avait donc préparé son sac à dos bleu, sac à dos qu'elle avait autrefois échangé avec celui de sa meilleure amie avant de déménager de Miami, à l'intérieur elle y avait mis un bracelet qui appartenait à son père et quelques biscuits qu'elle avait piqué à sa nourrice. Elle avait fait plusieurs longs mètres seule, dans le froid, bravant le vent qui lui fouettait le visage, jusqu'à ce qu'il fasse si sombre, qu'elle ne savait plus où elle était. Et puis, elle avait sentit une force énorme la projeter en arrière, toutefois encore sur ses jambes, elle n'avait pas eu le temps de réagir qu'une épaisse masse de vêtements s'étaient glisser sur elle. Une veste. Elle savait que c'était lui, sans réellement savoir pourquoi d'ailleurs, juste une intuition. «-Rentres chez toi.» Juste ces simples mots, alors, elle avait comprit qu'il savait où elle allait, où était son frère et elle lui déposa sur la pointe des pieds son sac à dos bleu. «-Il y a des biscuits pour Liam, donnes les lui et...tu peux garder le bracelet je te le donne il appartenait à un grand homme.» Puis, elle s'était mise à courir.

Genesis ne savait pas pourquoi elle se souvenait de cette scène à ce moment précis de sa vie, mais elle appréciait le fait que pour une fois les images qu'elle voyait, n'étaient pas douloureuses. Elle aimait particulièrement le fait que pour la première fois depuis des mois elle parvenait à sourire en coin, allongée sur son lit, son bras de nouveau perfusé, peut-être qu'elle planait. Peut-être pas. En tout cas, elle était assez consciente pour entendre son doux Liam qui frappait timidement contre la porte de sa chambre. «-Entrez» Elle lui lança un large sourire, il semblait chercher des réponses en observant la chambre et elle trouvait ça drôle. «-Salut !», elle ne put s'empêcher de rire doucement. Cette fois-ci c'était bien l'effet de la morphine qui se faisait sentir. «Coucou, t'en tires une tête, on dirait que tu cherches un trésor.» Elle vit le visage de son frère se radoucir lentement tandis qu'il s’essaya à ses côtés, laissant son pouce caresser la joue froide de la blonde. Elle lui souriait tendrement , comme avant, comme lorsqu'elle avait quatre ans et qu'elle trébuchait parce qu'elle voulait le suivre. Comme lorsque leur père les autorisaient à prendre une seconde part de gâteau le lundi après avoir durement fait leurs devoirs. Elle eut envie de pleurer, mais ne se l'autorisa pas, elle devait être plus forte que cette fichues morphine. « Comment vas-tu ? Que s'est-il passé ? » Genesis avala sa salive, serrant les draps afin de garder le contrôle face à Liam, elle ne devait pas se laisser abattre, pas maintenant. Elle avait toujours été forte pour ses deux frères et ne pouvait pas craquer à cet instant précis, à l'instant où elle commençait à se souvenir qu'elle avait simplement enfoui ses sentiments pour son ami, son bras droit, depuis des années. « Je vais bien merci et...j'ai pris une balle, fusillade à cause du travail... » Elle inspira profondément, prenant son courage à deux mains tout en fermant les yeux, elle priait intérieurement pour ne pas provoquer la colère de son frère. «-J'ai voulu éviter que Rickon soit touché, mais avant que tu dises quoi que ce soit, il faut que tu saches qu'il s'est retrouvé au milieu de ma mission à cause de moi, vraiment et c'est lui qui est venue me sauver du poète. » Elle plongea ses yeux dans ceux de son frère, l'air suppliant d'une petite fille qui voudrait un nouvel ours en peluche. «Ne sois pas en colère contre lui, si je suis encore en vie c'est grâce à lui... » Parce que Genesis ne voulait pas être la personne qui se glisse entre Liam et Rickon, elle en avait assez de voir des gens choisir ou être forcé de le faire, elle voulait simplement que Liam comprenne qu'elle était la seule fautive de cette situation.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: *Gen* Tout cela aurait pu être évité Mar 10 Juin - 17:19

Plus le temps passait plus je me demandais pourquoi il avait fallu qu'elle se rende à l'hôpital, je ne trouvais pas ça normal, il avait du se passer quelque chose de grave, je m'imaginais le pire à ce moment précis... La vie n'avait pas été facile depuis que nos parents étaient décédés et je savais aussi que j'étais aussi responsable de pas mal de malheur dans notre famille. Notre famille n'était pas ce qu'il fallait dire une famille unie, je me demandais si au fond on l'avait déjà été en dehors du début de notre vie. Ma sœur était tout ce qu'il me restait sur cette terre aujourd'hui, bien sûr il y avait mon frère et son fils mais à quoi bon parler d'eux comme étant ma famille sachant tout ce qu'il s'était passé, oui je lui en voulais et je savais très bien que cela allait être dur pour changer. Voilà que maintenant je parcourais les couloirs blancs et vide de toute vie, c'était comme ça que je le voyais, l'hôpital pour moi était signe de mort et de non droit, les malades n'avaient plus aucuns droits à part celui de se taire et de laisser faire ses fichus médecins. J'avais cette impression que la chambre de ma sœur était loin... Bien trop loin pour moi et pourtant elle était là non loin de moi, j'avais peur pour elle, peur que ce soit grave et qu'elle soit en danger, je m'étais promis de la protéger et une fois de plus, je n'en étais pas capable... Une fois qu'elle m'ait dit d'entrer, je soupirais légèrement, je détestais de plus en plus cet endroit de malheur... «Coucou, t'en tires une tête, on dirait que tu cherches un trésor.» Mon regard se posa sur ma sœur alors que mon regard vint à se radoucir avant de m'approcher d'elle et de venir lui demander si ça aller mais surtout ce qu'il s'était passé, j'avais besoin de savoir si elle allait bien, j'avais besoin de me rassurer aussi.

« Je vais bien merci et...j'ai pris une balle, fusillade à cause du travail... » Je posais mon regard sur ma sœur, je me demandais si j'avais bien compris, c'était quoi cette histoire qu'elle s'était prise une balle, je sentais en moi monter une colère que je ne connaissais que trop bien... Elle s'était mise en danger et je n'aimais pas ça du tout. «-J'ai voulu éviter que Rickon soit touché, mais avant que tu dises quoi que ce soit, il faut que tu saches qu'il s'est retrouvé au milieu de ma mission à cause de moi, vraiment et c'est lui qui est venue me sauver du poète. » Je fronçais les yeux alors qu'elle disait que c'était à cause de Rickon.. La colère était trop envahissante pour que je ne puisse juger de la réalité des faits. Puis elle vint à dire que Rickon l'avait sauvé du poète... Elle était donc au courant, il lui avait dit... Dans un sens j'étais content qu'elle connaisse enfin la vérité mais la suite je ne le concevais pas, pourquoi fallait-il qu'elle se mette en danger pour des personnes comme Rickon ou moi... «Ne sois pas en colère contre lui, si je suis encore en vie c'est grâce à lui... » je levais les yeux au ciel tout en soupirant légèrement certes si elle était en vie c'était grâce à lui en ce qui concernait le poète mais pour le reste il était tout autant responsable qu'elle du fait qu'elle avait été en danger.

« Je sais que c'est lui qui t'a sauvé du poète.. Je le sais depuis le début et pour ça je lui en serais toujours reconnaissant... Par contre, vous êtes tous les deux responsables... Il vous ait passé quoi par la tête pour vous foutre dans la merde comme ça.... Sérieux Gen, c'est quoi ses conneries... Arrêtes de te mettre en danger pour les autres, j'ai pas envie de te perdre... » Je regardais ma sœur alors que la colère était bien présente en moi et elle me connaissait assez pour le savoir, cela n'était pas comme cette folie qui me prend jusqu'au tripes, cela n'a rien à voir avec tout ça. Je ne voulais pas perdre ma sœur tout simplement et j'étais persuadé que pour une fois mon jumeau serait du même avis que moi. Je soupirais légèrement avant de me lever du lit et de faire quelques pas puis je me retournais vers elle pour venir planter mon regard dans le sien « Comment ça se fait qu'il était avec toi ? » j'étais curieux de savoir ce qu'il faisait avec elle. Certes je savais très bien que Rickon n'était pas tout blanc mais c'était mon ami et je ne le jugeais pas comme il ne me jugeait pas mais je me demandais quand même ce que cela voulait dire, j'avais un peu de mal à comprendre...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: *Gen* Tout cela aurait pu être évité Mer 11 Juin - 20:49

Liam & Gen
Tout cela aurait pu être évité



Un souffle, juste ce qu'il fallait pour que Genesis ne comprenne que son frère soupirait, visiblement agacé par cette situation, tandis que le silence c'était doucement installé entre eux, il le coupait de sa respiration. Elle pouvait ressentir cette colère qui glissait lentement à l'intérieur des veines et des artères du brun, cette colère qui caractérisait les Slyfiter. Une colère enivrante, presque une drogue qui leur permettait de tenir debout, les pieds enfoncés dans les sables mouvants qu'était la vie et son instabilité sordide. Pourtant, elle si sensible aux émotions de Liam, cette blonde protectrice n'arrivait pas à ressentir les effets de cette colère, elle était calme, légèrement dans les vapes et encore assommée par les derniers mots qu'avaient prononcé Rickon avant de disparaître totalement de son champ de vision. À cette pensée, à ce souvenir si douloureux, elle sentait la douleur d'un coeur qui se tordait si fort qu'elle avait l'impression de suffoquer. Alors la blonde essaya de se concentrer sur le visage si beau, si doux et si torturé de son grand-frère. Elle n'était pas naïve, jamais elle n'avait eu la pensée suicidaire qu'il ne la brimerait pas, mais elle savait qu'il n'allait pas critiquer Rickon comme l'aurait fait Adriel ou Becca. De nouveau, ce coeur qui se serrait dans sa poitrine. Becca, Adriel, qu'allaient-ils penser d'elle, la fille pitoyablement perdue ? Enfin Liam, décida de couper ce silence morbide et pesant pour elle, comme pour lui. « Je sais que c'est lui qui t'a sauvé du poète.. Je le sais depuis le début et pour ça je lui en serais toujours reconnaissant... Par contre, vous êtes tous les deux responsables... Il vous ait passé quoi par la tête pour vous foutre dans la merde comme ça.... Sérieux Gen, c'est quoi ses conneries... Arrêtes de te mettre en danger pour les autres, j'ai pas envie de te perdre... » Genesis ne disait pas un mot, essayant d'enregistrer chaque syllabe, chaque voyelle, chaque mot et enfin chaque phrase qui venaient de sortir de sa bouche. Ainsi, il avait toujours su pour Rickon et elle se sentait presque idiote, trahis par son grand-frère, pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Pourquoi la laisser dans l'ignorance alors qu'elle était la première concernée par cette situation. Après tout, ce fut elle et elle seule qui avait été retenu captive par ce monstre, qui avait été torturé par ce pervers. Puis, son cerveau se pencha lentement sur le sermon que lui faisait Liam. Il avait raison sur ce point, elle et Rickon avaient été imprudents et cela ne ressemblait pas à Genesis. Elle avait mis en péril une mission, mise en danger ses propres collègues parce qu'elle avait ressentit ce désir brûlant de protéger l'homme qu'elle avait connu jadis, qu'elle avait admiré. La morphine lui donnait des vertiges, toutefois, elle ancra ses prunelles azurs dans celles de Liam. Le regard déterminé, prête à lâcher un flot de larmes, toutefois il n'en fut rien. Elle avait déjà trop pleuré le départ de Rickon. Comme-ci son propre corps ne pouvait lui offrir qu'un quota limité de larme. Telle une machine, un robot, une poupée sans vie. «-Je n'ai pas envie de te perdre non plus et je n'avais pas envie de perdre Rickon. J'ai eu tord, je m'en excuse, mais Liam si j'avais eu besoin d'un sermon j'aurais contacté Adriel ou Becca. Je ne veux pas que Rickon soit pris pour fautif. Et puis...pourquoi tu ne m'as rien dit Liam ? Pourquoi est-ce que tu m'as caché que c'était lui l'homme qui m'avait sauvé la vie ? C'est injuste... »

Elle avait prononcé ces deux derniers mots en plissant son nez de façon enfantine, faisant presque la moue. Cette parcelle minime d'humanité qui recommençait à pointer le bout de son nez, qui donnait au visage de la froide Genesis, une couleur presque humaine, presque naïve. Comme lorsqu'elle avait quatre ans. Elle n'en voulait pas à son frère, non, elle en avait fini avec les disputes, toutefois...elle ne comprenait pas son geste. Pourquoi lui avait-il caché cela ? Elle avait tout de même la force de soutenir le regard azur, presque transperçant de son grand-frère. Mais, elle ne le faisait pas avec défit, seulement avec cette naïveté enfantine, certainement dû à la morphine, qui naissait ou renaissait en elle. «-Comment ça se fait qu'il était avec toi ? » Genesis haussa lentement ses épaules, non sans cacher une certaine mimique de douleur, car elle sentait les points de sutures sous ses seins qui commençaient à lui faire mal lorsqu'elle faisait le moindre mouvement. «-Je te réponds, mais ensuite ce sera à toi de m'expliquer. » Lui lançait-elle défiante. Un cap ou pas cap. La blonde se redressa lentement, posant les paumes de ses mains sur le matelas en mousse afin d'y puiser le peu de force qui lui restait. «-J'étais en infiltration, depuis un peu plus d'un an, je t'épargne les détails, c'était un russe, trafique d'organe sur des adolescentes qu'il faisait enlever. Bref. Je suis tombée sur Rickon et la petite troupe qui constituait un trafique de drogue et ils ont grillés que j'étais flic, par la même occasion mon suspect. Ça s'est empiré , Rickon m'a aidé, mais voilà...Rickon ne voulait pas me laisser seule à suivre mon suspect, alors il m'a aidé. On a trouvé le corps de la petite, je l'ai tué et mon suspect allait tirer sur Rickon et je me suis interposé. Honnêtement je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. L'instinct de protection certainement.» Elle mentait, à la fois à Liam, mais surtout à elle-même. Ce n'était pas l'instinct de protection qui l'avait poussé à agir, à se faire trouer le corps, mais bien ses sentiments amoureux pour lui. Elle ne voulait pas qu'on lui fasse du mal et elle ne se rendait pas compte que ce sentiment qu'elle avait enterré au fond de son âme, cet amour naissant, venait de refaire surface. Genesis ne laissa pas le temps à Liam de dire quoi que ce soit, levant sa main engourdie en l'air, signe qu'elle n'avait pas terminé. «-Avant que tu ne te mettes à me faire la morale, j'ai répondu à ta question, alors toi dis-moi pourquoi tu ne m'as rien dit Liam ? Et aussi... » Elle pensait à sa promesse qu'elle avait faite à Adriel, elle se mordillait la lèvre doucement avant d'enchaîner. «-Si moi j'étais complètement inconsciente de faire ça, pourquoi est-ce que tu t'es présenté comme candidat au poste de Maire ? Tu n'as pas pensé que le poète pouvait te voir ? Ou est-ce que tu cherches à le provoquer...je ne te reproche rien, je cherche à te comprendre Liam... » Oui. Comprendre l'esprit perturbé du frère qu'elle aimait tant et en même temps, elle pouvait cacher ses sentiments pour son ami...comme elle se cachait elle-même derrière un masque.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: *Gen* Tout cela aurait pu être évité Mer 18 Juin - 19:13

La colère était bien présente en moi et pourtant j'essayais de ne rien faire voir, j'étais au courant de pas mal de choses concernant ce qu'il s'était passé dans le passé alors qu'elle était enfermée avec le poète.. Le poète que je provoquais en ce moment en me présentant en tant que maire mais tout ça était pour une bonne raison que je gardais secrètement pour moi. Je me retrouvais prêt de ma sœur et je venais de lui dire que j'étais au courant mais aussi que je ne la comprenais pas et qu'il fallait qu'elle arrête ses conneries mais surtout que je ne voulais en aucun cas la perdre, j'avais déjà trop perdu pour qu'il lui arrive certaines choses. Peut-être était-ce pour cela que je voulais les protéger du poète en faisant ce que je faisais en ce moment. «-Je n'ai pas envie de te perdre non plus et je n'avais pas envie de perdre Rickon. J'ai eu tord, je m'en excuse, mais Liam si j'avais eu besoin d'un sermon j'aurais contacté Adriel ou Becca. Je ne veux pas que Rickon soit pris pour fautif. Et puis...pourquoi tu ne m'as rien dit Liam ? Pourquoi est-ce que tu m'as caché que c'était lui l'homme qui m'avait sauvé la vie ? C'est injuste... » Je soupirais alors qu'elle prenait la parole, je savais qu'elle avait raison pour certaines choses mais si je ne lui avais rien dit c'était peut-être parce que j'avais fait une promesse de ne rien dire et puis cela était peut-être plus compliqué que je ne voulais le dire. « Peut-être mais cela n'est pas une raison Gen » Je laissais mon regard sur ma sœur, je me demandais ce qu'il pouvait lui passer par la tête à ce moment précis mais je ne pouvais pas lui en vouloir de ne pas comprendre pourquoi je n'avais rien dit sur tout ça...

Malgré tout j'étais assez curieux de savoir pourquoi il était avec elle, je ne voyais pas le rapport avec tout ça et j'avoue que cela m'énerver un peu mais bon «-Je te réponds, mais ensuite ce sera à toi de m'expliquer. » Elle voulait que je lui explique quoi, je ne comprenais pas vraiment mais si elle le voulait, je le ferai. Alors qu'elle se redressait un peu, je pouvais voir qu'elle n'était pas en grande forme et cela ne me plaisait pas du tout car je n'aimais pas la voir souffrir mais bon... «-J'étais en infiltration, depuis un peu plus d'un an, je t'épargne les détails, c'était un russe, trafique d'organe sur des adolescentes qu'il faisait enlever. Bref. Je suis tombée sur Rickon et la petite troupe qui constituait un trafique de drogue et ils ont grillés que j'étais flic, par la même occasion mon suspect. Ça s'est empiré , Rickon m'a aidé, mais voilà...Rickon ne voulait pas me laisser seule à suivre mon suspect, alors il m'a aidé. On a trouvé le corps de la petite, je l'ai tué et mon suspect allait tirer sur Rickon et je me suis interposé. Honnêtement je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. L'instinct de protection certainement.» j'écoutais tout ce qu'elle me disait, essayant d'assimiler chacune de ses paroles, je trouvais quand même cela étrange mais je ne disais rien, je préférais voir ce qu'elle pouvait encore me dire sur la situation «-Avant que tu ne te mettes à me faire la morale, j'ai répondu à ta question, alors toi dis-moi pourquoi tu ne m'as rien dit Liam ? Et aussi... »

J'avais détourné un petit moment le regard avant de venir le reposer sur elle «-Si moi j'étais complètement inconsciente de faire ça, pourquoi est-ce que tu t'es présenté comme candidat au poste de Maire ? Tu n'as pas pensé que le poète pouvait te voir ? Ou est-ce que tu cherches à le provoquer...je ne te reproche rien, je cherche à te comprendre Liam... Je soupirais à sa demande, je n'avais pas envie de lui dire pourquoi je faisais ça, je n'avais pas envie qu'elle se fasse du soucis mais je ne pouvais pas lui mentir « Parce que j'ai fait une promesse et que c'était pour te protéger et le protéger... » Je venais à lui caresser lentement la joue avant de me lever et de faire quelques pas dans la chambre pour finir par me mettre devant la fenêtre. « Oui j'y ais pensé et c'est ce que je veux... Je veux qu'il me voit mais je veux aussi qu'il vienne et qu'on se retrouve face à face, cette fois-ci, je ne suis plus ce petit garçon qui avait peur de lui... Je veux le tuer... Oui je veux le tuer afin que ton neveux puisse avoir une vie tranquille sans que son père ait peur qu'il ne vienne lui faire autant de mal qu'il nous en a fait... » Je restais à regarder dehors avant de me retourner pour affronter le regard de ma sœur. « Je ne suis pas si idiot que ça, je sais très bien que je ne passerai jamais en tant que maire mais au moins s'il a pu me voir et s'il a envie de faire ce qu'il avait promis ce soir-là je l'attends mais c'est moi qui mettra fin à tout ça... » Je laissais mon regard pendant quelques secondes dans le sien avant de le détourner pour regarder dehors. Je disais vrai et pour le moment j'irai jusqu'au bout...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: *Gen* Tout cela aurait pu être évité

Revenir en haut Aller en bas

*Gen* Tout cela aurait pu être évité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» APRIAM λ tout aurait pu être n'importe quoi d'autre, et cela aurait eu tout autant de sens
» " - Mis à part ça, tu fais autre chose dans la vie ? "
» L'arrivé du balrog à la première prison
» Parfois mon coeur saisse de me guidé
» Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Dungannon :: Norwich :: Centre médical-