AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

*Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Lun 21 Avr - 13:31


Le regard fixait sur l'ordinateur du bureau, je n'arrivais à me concentrer sur le dossier, il n'était pas vraiment difficile mais il y avait pas mal de petits éléments qui n'allaient pas, du moins c'est ce que je pensais de tout ça. Je sais que ce n'était que des petits détails mais parfois les détails font beaucoup et peuvent changer la donne. Je restais à regarder tout ce qu'il y avait d'écrit dans les dépositions, jetant par moment un coup d'oeil à toutes les photos qui se trouvaient sur mon bureau, je cherchais la moindre chose qui pouvait me faire pencher d'un côté ou de l'autre. C'est la sonnerie de mon téléphone de service qui était posé sur la table basse prêt du canapé au fond de mon bureau qui me fit sortir de tout ça. Je me levais lentement pour aller répondre, quand je vis le nom, je ne pus qu'être surpris, cela faisait un moment que je n'avais pas eu de nouvelles de ce type, c'était l'un de mes indics dans les débuts de ma vie de flic. Je répondis à l'appel ne sachant pas trop ce qu'il pouvait me vouloir quand il vint à me dire qu'il avait des renseignements à me donner sur une jeune femme que j'avais connu dans le passé, je restais sans voix. Cela s'était passé il y a bien des années alors que je ne savais pas encore ce que j'allais faire de ma vie, elle avait été si précieuse pour moi que je n'avais pas compris ce qu'il avait pu se passer pour qu'elle parte comme ça sans donner de nouvelles. Je lui en avais voulu avant d'essayer de faire des recherches simplement pour savoir si elle allait bien. Jusqu'à aujourd'hui, rien n'avait abouti et il était vrai que j'avais laissé tomber tout ça, pensant qu'il était bien trop tard mais aussi qu'elle avait du refaire sa vie. « J'arrive » Je raccrochais le téléphone et pris rapidement mon manteau pour prendre la direction du rendez-vous. Malgré que nous étions au printemps, le froid était toujours bien présent et par moment la neige tombait encore comme aujourd'hui, j'avais vraiment hâte que cela cesse pour profiter des beaux jours.

Une fois sur place, je cherchais l'homme du regard avant de le voir dans un coin entrain de se cacher, cela me faisait sourire mais il ne pouvait laisser voir qu'il était parfois en collaboration avec la police. Je m'approchais de lui avant de disparaître dans une petite ruelle « Salut Micth ! Alors qu'as-tu pour moi ? » J'observais l'homme me demandant si ce n'était pas de la foutaise, je n'avais pas envie de perdre mon temps avec lui « Il y a des années, tu m'as dit que si j'apprenais quelque chose sur une femme au prénom d'Emma qu'il fallait que je te prévienne » je restais silencieux à ce qu'il venait de me dire, il était vrai que je lui avait dit cela mais vu le nombre d'années qui venait de s'écouler, je n'étais plus sûr de rien « Il y a quelques jours, j'ai rencontré un gamin enfin il a l'air d'être un gamin, qui traîne dans la rue et il a posé pas mal de questions sur la jeune femme mais aussi sur sa famille. Je pense qu'il cherche à savoir où elle vivait et s'il y a des personnes qui la connaissaient » Quelques jours... et c'était maintenant qu'il me téléphonait celui-là.. Enfin ce n'était pas important, il y avait donc un gamin qui cherchait des renseignements sur Emma... je ne comprenais pas trop le pourquoi de la chose mais c'était un bon moyen de savoir enfin ce qu'il en retournait. « Tu sais ou je peux trouver ce gamin ? » je regardais autour de nous avant de reposer mon regard sur lui « A la sortie de la ville, il y a un bâtiment en construction, il paraît qu'il dort là-bas de temps en temps ».

Je fis un signe de tête pour le remercier avant de le payer pour son information avant de prendre la direction du lieu qu'il m'avait indiqué. Je n'étais pas sûr de le trouver là-bas mais au moins c'était un bon début et puis peut-être qu'enfin j'en serais un peu plus sur ce qui s'est passé. En très peu de temps, je me retrouvais devant ce bâtiment à le regarder appuyer sur ma voiture, plus le temps passait, plus je me demandais ce qui allait me tomber dessus avec toute cette histoire. Après quelques minutes de réflexions, j'entrais dans le bâtiment à la recherche du garçon sans vraiment savoir à quoi il ressemblait malgré la vague description que mon indic m'avait fait avant de partir. Je parcourais les pièces avant de voir une ou se dégageait une petite lumière, je m'avançais lentement vers elle et je finis par franchir la porte « Bonjour ! Y'a quelqu'un ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Lun 21 Avr - 17:54

Sohel & Bash


Emma Gallagher. Pourquoi était-ce donc si difficile de savoir plus sur toi ? Si difficile de savoir plus sur la vie de sa propre mère. Surtout en savoir que le négatif. Probablement en faire également parti. Du moins selon l’humeur qu’avait ma mère. Je ne lui en voulais pas cependant.
Je ne lui en avais jamais voulu.

Mon regard se posait sur une feuille à mes pieds. Une page arraché d’un annuaire téléphonique, que j’avais trouvé dans l’une des rares cabines publiques en ville. Owain McCall. Grâce au propriétaire de l’Auberge situé à quelques kilomètres d’ici, j’avais enfin pu mettre un nom sur le beau-père de ma mère. Elle ne me l’avait jamais dit, certainement avait-ce était trop dur de le prononcer. Peut être également qu’elle n’en avait pas vu l’intérêt. Jamais elle n’aurait pu se douter que je pourrais revenir dans sa ville natale, à la recherche de cet homme. Y avais-je déjà pensé avant la mort de ma mère ? Oui. Mais pas de me retrouver ici, si tôt.

Cette page ne m’avait avancé à rien. Ayant vérifié les coordonnés dessus, je m’étais vite aperçu qu’elles n’étaient plus à jour.  Et même en ayant un nom maintenant, le jeune prêtre de l’église ne lui avait rien dit. Voulu ou non, l’importance était moindre. Le fait était, que malgré un nom, je me retrouvais toujours sans une réelle avancé. Mais je finirais bien par trouver. Quitte à observer chaque maison de cette ville. Car une chose était certaine, c’était que McCall était toujours ici.

Je quittais la feuille des yeux pour regarder vers l’ouverture dans le mur, destiné à une future fenêtre. J’avais entendu un bruit. Une voiture. Je me redressais et saisis la feuille pour la fourrer dans ma poche et m’approchais de Barry, toujours endormis. Je posai ma main sur lui pour le réveiller en douceur. Le vieux chien se redressa lentement et m’accompagna, tandis que je récupérais mon sac. Je décidai de sortir par l’arrière, tout en prenant garde de ne pas être vu. C’était embêtant si j’allais devoir changer d’endroit. Ici au moins on pouvait se protéger de la pluie et du vent… mais peu importe, ici ou ailleurs, on finira par se poser à nouveau quelque part.

Dehors, je fis le tour du bâtiment, voyant la voiture qui était arrêté. Et pas n’importe laquelle. Une voiture de police… Et merde. Quelqu’un avait déjà prévenu la police locale ? Pourtant j’étais certain que personne ne m’avait vu entrer ici et les seuls à qui j’avais dit où je restais, avait été quelques sans-abris qui s’en étaient inquiété.

Jetant un coup d’œil au bâtiment, je finis par m’approcher de la voiture et de regarder à l’intérieur. Pas grand-chose à première vue. Des dossiers posés sur le siège passager, quelques autres affaires à l’arrière. Je tentai d’ouvrir la portière. Quelle aubaine que la voiture ne soit pas verrouillé. Peut-être que ce flic ne pensait pas s’attarder longtemps dans l’immeuble, surtout qu’il n’y a rien aux alentours. Je devais alors plutôt faire vite pour dégager d’ici. Je me saisis d’un dossier, mais fut attiré par autre chose. Laissant le dossier, je pris plutôt le badge du policier, plus intéressé à savoir qui était celui qui était encore à l’intérieur du bâtiment en construction.

Je m’assis sur le siège en voyant l’identité du policier. Ce n’était pas possible. Ce n’était qu’une coïncidence… Et ça ne pouvait pas non plus être lui… Du moins c’est ce que j’aimerais bien me dire, mais je savais quand même que ce prénom n’était pas si commun que ça.

Regardant finalement Barry, qui s’était également assit, je quittais la voiture et refermais la portière derrière moi. J’étais décidé de partir et pourtant je ne pourrai pas quitter les lieux sans en avoir le cœur net. Resserrant ma main sur le badge, je retournais à l’intérieur du bâtiment, montant quelques marches pour retourner dans la pièce que j’avais quitté auparavant. Je restais à l’encadrement de la porte, observant l’homme quelques secondes. « Qu’est-ce que tu cherches ? »

code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mar 22 Avr - 6:26


Ses long cheveux volaient au gré du vent alors que je la tenais par la taille, nous étions jeunes et innocents mais nous nous aimions. J'avais cette impression que notre histoire était faite pour être scellé à tout jamais mais je me trompais, c'était la dernière fois que je la voyais, que je l'entendais me dire qu'elle m'aimait, que j'étais tout pour elle...tout...elle était mon tout. La nuit passa et le lendemain je l'attendais à l'endroit que nous aimions nous retrouver mais personne est venu, elle n'était pas là et je me retrouvais seul. Je m'étais rendu chez elle et j'avais vu son père, il avait comme souvent sa tête des mauvais jours et il hurla qu'elle n'était plus là, je ne comprenais pas, pourquoi n'était-elle plus là, je posais les questions mais rapidement c'était devant une porte fermée que je me retrouvais. Je l'avais cherché mais en vain.. Ses souvenirs revenaient à la surface alors que je venais de quitter cet homme qui m'avait informé qu'un jeune garçon chercher des renseignements sur Emma. Je me demandais qui était ce garçon mais aussi ce qu'il pouvait bien vouloir, cela faisait des années qu'il avait cru que cela ne servait à rien de chercher encore et voilà qu'aujourd'hui tout revenait à la surface. Il n'avait jamais cessé de penser à elle mais les années avaient fini par laisser place qu'à des souvenirs. Je m'étais garé en bas de l'immeuble en construction et pendant un long moment je restais à l'observer, je me demandais ce que ce garçon voulait mais surtout quel était le rapport entre lui et Emma. Je finis par rentrer dans le bâtiment parcourant les pièces à la recherche du jeune sdf. Quelques minutes après je me retrouvais dans une pièce, je pouvais constater qu'elle avait été habité et j'avais cette impression que cela ne faisait pas longtemps qu'elle était vide mais après je pouvais me tromper.

Je restais à tout observer avant de tourner légèrement la tête en entendant du bruit derrière moi, je ne fis rien mais malgré tout je restais sur mes gardes. « Qu’est-ce que tu cherches ? » je me retournais lentement vers la voix pour rester un moment silencieux en regardant le jeune homme face à moi, à première vu il ne devait pas avoir plus de 17/18 ans, du moins c'est l'âge que je pouvais lui donner. D'après la description que l'on m'avait fait, il était celui qui posait des questions sur Emma. Je restais encore quelques secondes silencieux continuant de regarder le moindre détail du jeune garçon, il avait des traits qui me rappelait Emma, son regard reflétait les même choses que j'avais pu lire dans celui d'Emma et cela était assez troublant. « Je te cherchais, j'ai quelques questions à te poser... » Je l'observais toujours avant de regarder son chien mais aussi ce qu'il avait avec lui, ce n'était pas grand chose à première vue mais bon peut-être avait-il certaines choses ailleurs. « Sohel O'Kirill, je suis le chef de la police de la ville. J'ai appris que tu posais pas mal de questions sur une dénommée Emma qui a vécu ici il y a quelques années... Qu'est-ce que tu sais d'elle et que cherches-tu ? » j'étais assez curieux de savoir ce qu'il savait sur elle. Intérieurement j'espérais qu'il puisse me dire qu'elle allait bien, qu'elle avait une vie heureuse entourée d'un mari aimant mais aussi d'enfants qu'elle chérissait. Je ne pouvais imaginer une autre vie pour elle, malgré le fait qu'elle avait brisé une partie de moi en partant, je ne pouvais que lui souhaiter ça et rien de plus.

J'essayais de me souvenir si j'avais déjà vu ce garçon ici, mais cela ne me disait rien ou alors c'était dans la période qui me faisait défaut. J'espérais qu'un jour cela soit derrière moi et que tous mes souvenirs soient de nouveau présent. Mon regard ne quittait le jeune homme et son chient, j'épiais le moindre de ses gestes, la moindre mimique afin de savoir ce qu'il en retournait de toute cette histoire. Surtout je me demandais ce qu'il savait sur Emma, certes cela faisait non loin de 17 ans que je n'avais pas eu de nouvelles mais aujourd'hui, je pouvais enfin savoir si au moins elle allait bien. Je lui en avais voulu d'être partie comme ça sans rien dire mais les années avaient fini par faire taire cette douleur et j'avais continué ma vie comme elle avait du le faire aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mar 22 Avr - 18:16

Sohel & Bash


Sohel O'Kirill. C’était le nom marqué sur la carte d’identité de la police à côté du badge. Si je n’avais pas été curieux au moins de savoir qui était venu voir ce qui se passait ici, alors j’aurais pu passer tout à fait à côté de cette information. De ce prénom. Je n’avais pas tenté de chercher l’amour de jeunesse d’Emma. Je n’étais pas venu pour ça. Et pourtant, me voilà probablement devant cet homme. Je me rappelais des quelques détails que ma mère m’a dit sur ce garçon et dès que cet homme se retournait, je pouvais voir ces mêmes détails. Je ne savais même pas comment je me sentais. A vrai dire pas bien différent que d’habitude. Après tout je n’avais encore aucune certitude. « Je te cherchais, j'ai quelques questions à te poser... »  Donc cet homme était bien là pour lui. . « Sohel O'Kirill, je suis le chef de la police de la ville. J'ai appris que tu posais pas mal de questions sur une dénommée Emma qui a vécu ici il y a quelques années... Qu'est-ce que tu sais d'elle et que cherches-tu ? » Ou pas. Il était là pour Emma. Au moins il était direct dans ce qu’il souhaitait.

« Je sais, qui tu es » Je relevais ma main pour lui montrer le badge que j’avais pris dans la voiture. « Ce n’est pas très prudent de laisser la voiture ouverte, même s’il n’y a pas grand monde autour. » dis-je en lui lançant son bien, pour qu’il l’attrape.

Cependant il n’y avait certainement plus de doute, sur l’identité de cet homme. C’était bel et bien celui que sa mère avait connu.  « C’est de la part de qui, que tu sais que j’ai posé des questions sur elle ? », demandais-je en croisant les bras. « D’un sans-abris ou du jeune prêtre ? » Pourtant j’avais un doute sur la deuxième option, vu comment il avait si souvent éviter de me répondre. Surtout que mes questions avaient plus tourné autour d’Owain McCall. Je n’avais pas répondu à ses questions. Le fait d’avoir un flic en face de moi ne me plaisait pas vraiment et je me sentais malgré tout simplement méfiant. Malgré qui il était, pouvais-je lui faire confiance ? Pas vraiment.

code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mar 22 Avr - 20:00


Je me retrouvais confronter à un passé douloureux, un passé qui aurait pu être différent, peut-être serions nous encore ensemble s'aimant comme au premier jour, ou peut-être pas mais au moins on aurai essayé et ça ne serait pas passé comme ça. Enfin pour le moment j'espérais avoir enfin des réponses sur ce qu'il s'était passé 17 ans en arrière. Etait-ce réellement une bonne chose je ne savais pas mais au moins je pourrais peut-être tourner définitivement la page sans me demander ce que demain aurait put-être fait. Quand j'entendis du bruit, je restais un moment de dos avant de me retourner pour me présenter et lui dire que j'étais là pour lui, pour lui poser des questions sur ce qu'il savait sur Emma. « Je sais, qui tu es » ... « Ce n’est pas très prudent de laisser la voiture ouverte, même s’il n’y a pas grand monde autour. » Je regardais mon badge avant de sourire légèrement, il était vrai que je n'avais pas fermé la voiture pour retrouver plus vite le garçon avant qu'il ne prenne la fuite. Ce n'était pas prudent peut-être mais ce n'était qu'un badge pas une arme. « En plus d'être un petit fouineur, serais-tu un voleur ? » je laissais mon regard sur lui, me demandant ce qu'il pouvait bien savoir sur Emma, il avait une façon de me regarder que je ne comprenais pas mais j'allais bien vite savoir le pourquoi de la chose.

« C’est de la part de qui, que tu sais que j’ai posé des questions sur elle ? », ... « D’un sans-abris ou du jeune prêtre ? » Je sourirais légèrement tout en l'observant, j'en revenais pas que ce soit pour le moment lui qui pose des questions sans répondre aux miennes « C'est une personne que je connais après ça ne te regarde pas mais ce n'est pas le prêtre, ça fait longtemps que je ne fais plus confiance à ce genre de personne » Je m'avançais vers lui pour récupérer ma plaque avant de regarder autour de nous, je cherchais le moindre indice qui pouvait me faire voir ce qu'il en retournait mais rien, il n'y avait rien que nous et ce chien. Maintenant il était temps qu'il me réponde « Merci pour le badge... Maintenant j'aimerai que tu me répondes, comment connais-tu Emma et que cherches-tu ? Cela fait maintenant 17 ans qu'elle a quitté la ville en laissant toutes les personnes qui l'aimaient » j'espérais en lui parlant un peu de tout ça qu'il finisse par parler un peu et me dire ce qu'il savait. Plus je regardais le jeune garçon plus j'avais cette drôle de sensation de la voir en lui mais il n'y avait pas que ça, il y avait d'autres choses que je ne pouvais expliquer/ « Tu t'appelles comment ? Et tu as quel age ? »

j'étais curieux mais je faisais mon job même si pour le moment ça n'avait rien à voir avec l'une de ses enquêtes que je pouvais faire ou le fait de savoir que mon père n'était pas mon père. C'était étrange de se dire comme il était étrange de se dire que je n'aurais peut-être jamais de famille surtout quand on voyait dans quelle histoire sentimentale je m'étais fourré. Je m'abaissais légèrement pour venir caresser le chien avant de lever le regard vers le jeune garçon, j'attendais qu'il me réponde et m'offre enfin des réponses bien que j'avais encore plusieurs question qui me venait rapidement « Tu es qui par rapport à Emma ? » j'avais besoin de savoir, besoin d'entendre tout ça quitte à rouvrir des blessures...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mer 23 Avr - 16:07

Sohel & Bash


Certes il n'y avait rien eu de bien intéressant à voir dans la voiture de Sohel, a part bien naturellement son identité. Je me demandais quand même si cela avait été une bonne idée d'être allé voir... Peu importe, les choses étaient faites maintenant. Et voulant me débarrasser du badge du policier, je finis par le lui montrer, affirmant connaitre son identité déjà. « En plus d'être un petit fouineur, serais-tu un voleur ? » Fouineur certainement, voleur par nécessité. "Regarde la définition de voleur et tu auras ta réponse." En tout cas, dans le cas présent, si j’avais voulu voler quoi que ce soit, alors je n'aurais rien rendu à Sohel et encore moins monté ce que j'avais en main.

Je le vis se rapprocher de moi et je reposais ma main sur la lanière de moi sac, sans pour autant bouger de là, malgré que je restais vigilent. Je ne pouvais pas baisser ma garde ou lui faire confiance que parce qu'il avait été celui que ma mère avait toujours aimé. Rien ne me garantissait qu'il ne l’ait pas simplement mené en bateau quand il était plus jeune. Pourtant malgré le fait que j'aimerais trouver une bonne raison de me tenir éloigné de cet homme, je ne pouvais pas imaginer que si cet homme s'en était fiché de ma mère, qu'il aurait cherché à avoir aujourd'hui de ses nouvelles.

Je finis par demander de la part de qui Sohel avait été informé de mes recherches. Certainement pas les Riwal étant donné que je n'avais pas parlé d'Emma, donc que les quelques sdf. Mais pourquoi? « C'est une personne que je connais après ça ne te regarde pas mais ce n'est pas le prêtre, ça fait longtemps que je ne fais plus confiance à ce genre de personne » On était deux.  Le jeune prêtre cachait quelque chose, serait certain. Peut-être pas beaucoup, ou qu'on lui avait simplement dit de se taire. En tout cas je n'avais pas prévu de lui rendre encore une visite. J'allais me débrouiller autrement.

« Merci pour le badge... Maintenant j'aimerai que tu me répondes, comment connais-tu Emma et que cherches-tu ? Cela fait maintenant 17 ans qu'elle a quitté la ville en laissant toutes les personnes qui l'aimaient » "La raison de ma venue en ville ne regarde que moi." Je n’allais pas dire à un flic que j’étais ici pour venger ma mère. Enfin... Je disais ça, mais en fait, je ne savais toujours pas ce que j'allais faire ou si j'allais faire quoi que ce soit. McCall devait avoir quoi, plus de 60 ans ? Que ferais-je à un vieillard? Certainement allais-je décider une fois que je l’aurai retrouvé. "Mais je ne suis pas là pour chercher Emma, si c'est ce que tu te demandes." Est-ce que j'allais lui dire la vérité? Probablement pas avant de savoir si ma mère comptait réellement pour lui.  

« Tu t'appelles comment ? Et tu as quel age ? » "C'est sans importance" répondis-je simplement. Le moins il savait sur moi pour le moment, mieux je me portais. Et puis, il risquerait de faire un simple calcul en sachant mon âge...

Je gardais mon regard sur lui, tandis que Sohel s'était mis en tête de caresser Barry, qui s'était mis à grogner. Je lui jetais un regard,  mais voyant qu'il ne montait pas les dents, je ne vis aucun intérêt à lui dire quoi que ce soit. En tout cas, le canidé semblait avoir senti mon ressentit par rapport à cet homme.

Tandis que je les observais, je vins à croiser le regard de Sohel. Je n’eus aucune réaction, pensant à nouveau que c’était une curieuse coincidence que je tombe sur cet homme. La ville était pourtant assez grande… J’avais du mal à mettre la main sur la personne que je cherchais et Sohel je le rencontre sans le vouloir. D’un autre côté, je savais que je j’y mettais un peu plus du mien, je pourrais avancer plus vite dans mes recherches. J’avançais à vitesse d’escargot et c’était bien connu de ma part. « Tu es qui par rapport à Emma ? » Je ne le quittais pas des yeux, acceptant cette fois-ci de répondre à une de ses questions. « Son fils. »

code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Jeu 24 Avr - 6:53


"Regarde la définition de voleur et tu auras ta réponse." Je regardais le jeune garçon affichant un léger sourire, il était sûr qu'il avait de répondant, cela me rappelait Emma, combien de fois avait-elle envoyé boulé des gens de la sorte, cela me faisait toujours sourire simplement parce que je l'aimais, il était vrai qu'on se prenait parfois la tête mais cela ne changeait en rien les sentiments que l'on pouvait avoir à cette époque. Je baissais un moment la tête pour regarder le sol avant de revenir plonger mon regard dans le sien « Ne t'en fais pas, je sais très bien la définition de ce mot.. » Je restais un moment à le regarder avant de lui répondre sur qui m'avait fait part du fait qu'il recherchait des informations sur Emma, je me demandait qui après 17 ans pouvait la chercher. Je me demandais quel rapport il avait avec elle enfin, pour le moment j'étais franc en lui disant que je préférais être loin des prêtres ou autre du même style et ce depuis longtemps. Je pouvais dire que la base du problème venait certainement du père d'Emma, il y avait eu en premier temps la mort de mon frère et puis tout ce qu'il s'était passé après lorsque la jeune femme était partie. Je n'avais jamais compris le pourquoi de la chose enfin là n'était plus la question, j'allais certainement en savoir plus aujourd'hui du moins je l'espérais. Je m'avançais vers lui pour récupérer mon badge avant de lui poser quelques questions, j'avais besoin d'avoir une réponse, de savoir ce qu'il en était mais aussi ce qu'elle devenait. Je me demandais pourquoi je n'avais pas réussi à la retrouver c'était assez curieux mais bon peut-être le saurais-je maintenant. "La raison de ma venue en ville ne regarde que moi." Je fronçais les yeux alors qu'il me répondait, je n'étais pas si sûr que cela ne le regarde que lui surtotu si cela concernait Emma.

"Mais je ne suis pas là pour chercher Emma, si c'est ce que tu te demandes." Alors pourquoi était-il là ? Beaucoup trop de questions alors je les posais en espérant avoir une réponse, de toute façon je ne partirai pas sans avoir eu de réponse, j'avais besoin d'en avoir alors qu'aujourd'hui je pouvais savoir ce qu'il s'était passé. "C'est sans importance" Sans importance, je n'en étais pas sûr pour moi ça en avait peut-être pour savoir déjà à qui je m'adressais mais pas seulement. Pour le moment je tatais le terrain et m'accroupis pour venir caresser le chien. Une chose était sûr était qu'il était fidèle à son maître et qu'il le protégeait, c'était déjà une bonne chose pour lui. Plus le temps passait, plus j'avais cet drôle d'impression qui me prenait de l'intérieur, je ne pouvais l'exprimer pour le moment mais cela me perturber un peu plus à chaque moment. Je levais mon regard vers lui pour lui demander qui il était par rapport à Emma, au moins cela allait faire avancer les choses s'il venait à me répondre. « Son fils » Je me relevais rapidement en le regardant dans les yeux, j'avais cet impression qu'il venait de lâcher une bombe. Son fils... Je ne comprenais pas... Je me demandais si j'avais bien compris surtout. Je continuais de l'observer cherchant à voir l'âge qu'il avait ou je ne sais quoi mais au moins maintenant je savais d'où me venait cette sensation. Et pourquoi j'avais parfois l'impression de revoir en lui des morceaux d'Emma « Son fils.... ».

Je me relevais encore sous le choc de la révélation, certes j'avais espéré qu'elle ait refait sa vie mais je ne pensais pas qu'elle ait un enfant de cet âge car en regardant bien il devait avoir pas loin de 16/17 ans peut-être un peu moins je ne savais pas, je me sentais perdu mais si c'était ça, il avait du être conçu très tôt quand... quand elle était parti... Je passais une main dans mes cheveux marchant un peu dans la pièce, je me sentais étrange à tout ça. Je soupirais légèrement avant de me retourner pour le regarder « Si tu es son fils... Pourquoi ne pas être avec elle et que fais-tu ici seul ? Que sais-tu sur les relations que ta mère avait ici ? » Je voulais en apprendre le plus possible avant de peut-être réellement réfléchir à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Jeu 24 Avr - 17:14

Sohel & Bash


Visiblement le fait que je lui dise que j’étais le fils d’Emma, le surprenait beaucoup. Je me demandais bien ce qui pouvait se passer dans la tête de Sohel présentement. S’il repensait à elle ? A eux, surtout ? Je ne le quittais pas des yeux, le voyant se relever pour faire quelque pas, certainement pour diriger cette nouvelle. Ce qui voulait dire, qu’Emma devait tout de même compter pour lui. S’il n’aurait eu aucune réaction, alors cela aurait voulu dire qu’il s’en fichait. « Si tu es son fils... Pourquoi ne pas être avec elle et que fais-tu ici seul ? Que sais-tu sur les relations que ta mère avait ici ? » Encore des questions et c’était loin d’être surprenant. Je savais que Sohel allait avoir plein de questions maintenant. Pourtant je n’étais pas encore certain de vouloir répondre à chacun d’entre eux. Surtout de lui dire la vérité sur ma mère. « Ses relations ? Je sais tout sur elles » Emma m’en avait assez parlé tout au long de ces années, que ce soit lors de ses crises, de ses cauchemars, ses folies, ou simplement quand elle était apaisé en pensant à Sohel. Penser à lui, était tout ce qui pouvait lui rendre le sourire. J’y étais rarement arrivé… et encore, que grâce au fait que les rares fois elle voulait voir en moi ce qui lui rappelait de son seul amour. Elle finissait toujours par se rappeler McCall.

« J’en sais assez sur toi », repris-je sans le quitter du regard. Je jetais un rapide coup d’œil à Barry qui n’avait pas bougé. « Maintenant j’aimerais bien savoir ce que t’éprouvais réellement pour elle. » Il pouvait soit dire la vérité, soit me dire n’importe quoi. J’avais vite compris, en voyant tous ces hommes passer chez nous, qu’ils avaient souvent qu’une seule chose en tête. Alors c’est pas parce qu’il avait été plus jeune, que cela soit différent. Pourtant là encore, je me disais que je devais certainement avoir tort. A première vue, ce Sohel ne semblait pas être un mauvais bougre. Mais l’apparence ne faisait pas tout. Il était tout de même policier et par vécu, je savais qu’ils ne valaient rien. De plus, il aurait eu les ressources pour chercher Emma, non ?

code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Dim 27 Avr - 12:28


L'annonce du jeune garçon me fit comme l'effet d'un boomerang qu'on se prend en pleine tête plusieurs fois. Je restais à le regarder me demandant sur le coup si j'avais bien compris ce qu'il venait de me dire. La femme que j'avais aimé avait donc bien refait sa vie et en plus elle avait aujourd'hui un fils d'un certain age quand même ce qui me surpris sur le coup mais c'était comme ça, j'avais toujours espéré que ce soit le cas et qu'elle soit heureuse. Je faisais quelques pas dans la pièce me demandant me rappelant tout ce qu'il s'était passé entre nous avant de regarder le jeune garçon pour comme souvent lui poser des questions qui allaient certainement encore rester sans réponse « Ses relations ? Je sais tout sur elles » Je soupirais légèrement avant de le regarder dans les yeux, s'il connaissait tout d'elle, cela voulait aussi dire qu'il connaissait aussi tout de moi du moins une partie car je ne savais pas ce qu'elle avait pu lui dire sur mon compte, au fond elle était parti comme ça sans laisser d'adresse et cela m'avait affecté plus que je ne l'avais laissé paraître. M'enfin c'était comme ça, la vie était faite ainsi et personne ne pouvait la faire changer. « J'en sais assez sur toi » je fronçais les yeux, je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire par là. Elle lui avait donc parlé de moi mais dans quel sens, dans quels circonstance, je ne savais pas ce qu'il en retournait et je pense que je ne le serais certainement jamais.

Je soupirais légèrement avant de regarder le chien qui n'avait pas bougé, il était toujours près de son maître et c'était ce qui faisait la force de leur amitié. « Maintenant j’aimerais bien savoir ce que t’éprouvais réellement pour elle. » Cela me tira un léger sourire, simplement par le fait qu'il ne répondait pas à mes questions mais l'inverse il savait le faire et pas qu'un peu. Je fis de nouveau quelques pas dans la pièce, avant de venir m'appuyer contre le mur tout en passant une main dans mes cheveux. Je me demandais s'il fallait vraiment que je lui dise tout ce qu'il y avait eu entre elle et moi, ce n'était pas toujours facile pour un enfant d'entendre parler des relations de ses parents, j'en étais la preuve même après des années. « J'ai rencontré ta mère, elle avait 15 ans environ, j'en avais 16... cela a très vite bien marché entre nous, je l'aimais réellement à ce moment précis, je ne voyais pas faire ma vie sans elle cela pouvait paraître bateau à l'époque ou même aujourd'hui mais à cette époque c'était comme ça. Je pensais que rien ne nous séparerait mais je m'étais trompé alors que nous devions nous retrouver, elle n'est pas venu et quand je suis allé chez elle, son père m'a dit qu'elle était partie et qu'elle en avait plus rien à faire de moi. Sur le coup, je ne l'ai pas cru et je l'ai cherché dans toute la ville sans rien trouvé »

Il était vrai que j'avais passé des heures à la chercher en vain, elle avait été trop rapide pour quitter la ville mais c'était comme ça elle avait fait son choix. « J'ai essayé de la trouver en vain et quand je suis devenu flic, j'ai cherché un peu mais rien trouver, alors j'ai demandé à ce qu'on m'informe si quelqu'un avait d'autres nouvelles.. Concernant le père de ta mère, il a toujours été clair avec moi il ne m'aimait pas et ne supportait pas que je suis avec Emma c'est peut-être ce qui a fait que je déteste ce genre de personne » Je passais une main sur mon visage tout en me rappelant tout ça avant de poser mon regard sur le jeune garçon, je me demandais ce qu'il pouvait se passer dans sa tête. Le silence régnait dans la pièce, c'était bien trop calme mais c'était comme ça, il fallait que chacun réfléchisse à tout ce qu'il se passait mais j'avais quand même besoin qu'il réponde à certaines de mes questions. « J'aimerai bien que tu me répondes s'il te plait... Comment va-t-elle ? A-t-elle été heureuse, c'est tout ce que j'ai besoin d'entendre et que j'ai toujours voulu pour elle »Je tournais la tête pour regarder le chien pensif attendant et espérant qu'il allait me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mar 20 Mai - 14:20

Sohel & Bash


Tout allait certainement se jouer sur la réponse que cet homme allait me donner. A savoir si oui ou non je ne faisais que perdre mon temps ici à l’écouter. Naturellement ma mère m’avait déjà plus ou moins parlé de ce qu’ils avaient vécu, cependant, autant je savais qu’il avait été tout pour elle, autant je ne savais absolument ce qui s’était passé dans la tête de Sohel. Sans le quitter des yeux, je l’observai faire quelque pas, certainement en étant en train de réfléchir à ma question. Je l’écoutais me dire quand ils s’étaient rencontrés. Je savais que c’était quand ils étaient étudiants. J’inspirais légèrement quand il arriva au moment où Emma était partie. C’était juste ça ? On lui avait seulement dit qu’elle était partie ? J’hochai de la tête en l’entendant à nouveau parler du beau-père d’Emma. « Ce n’était pas son père » Une correction peut être futile, mais qui avait tout de même son importance pour moi.

En tout cas nous avions un point au commun. Aucun de nous n’aimait le beau-père de ma mère. Pour des différentes raisons pour le moment, cependant. « J'aimerai bien que tu me répondes s'il te plait... Comment va-t-elle ? A-t-elle été heureuse, c'est tout ce que j'ai besoin d'entendre et que j'ai toujours voulu pour elle » Heureuse ? Loin de là. Je n’avais jamais pu lui faire surmonter ce qu’elle avait vécu. Et toutes ces personnes avec qui elle passait son temps, n’étaient pas des plus recommandé. Elle avait toujours voulu échapper à la réalité…

Que pourrais-je lui dire maintenant ? La vérité ? Je n’avais pas vu de malhonnêteté dans ses propos, donc il méritait tout de même de savoir. « Emma est morte il y a deux ans », lui dis-je alors simplement. En tout cas, il ne savait pas ce qui était arrivé et personne ne le savait probablement ici. Le beau-père d’Emma s’en était sorti impunément. Chose que j’espérais changer. « Tu dois savoir que c’est à cause de son beau-père qu’elle est parti. Certainement pas à cause de ce que vous avez vécu. C’est la seule chose à laquelle elle s’accrochait. »

code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mer 21 Mai - 17:08


Tout ce qu'il se passait maintenant, je ne m'y attendais pas une seconde, il y avait des choses que je ne contrôlais pas et je n'aimais pas ça. Plus le temps passé, plus je me disais que cela n'allait pas forcément être bon, je ne pouvais dire exactement ce qu'il en était mais j'avais cette petite boule qui me disait qu'il se passait quelque chose. JE parlais de son père et très vite il me reprit « Ce n'était pas son père » Je ne relevais pas plus que ça, au fond il avait raison, il était son beau-père et cela n'avait pas toujours été au beau fixe entre eux. Je ne savais pas ce qu'il se passait réellement à cette époque, elle ne me parlait jamais de tout ça, à croire que pour elle tout était normal, à croire que tout pouvait bien se passer mais je n'en étais pas sûr. Bon pour le moment, je ne voulais savoir qu'une chose comment elle allait, c'était étrange mais après tant d'années, je retrouvais un peu l'espoir de la revoir « Emma est morte il y a deux ans », Je tournais rapidement le regard pour le poser sur le jeune garçon face à moi, je me demandais si j'avais bien compris, je me sentais perdu à ce moment précis, c'était étrange comme sensation, je réalisais que je ne pourrais plus la voir, lui dire certaines choses.

Je m'installais contre le mur tout en passant une main dans les cheveux « Tu dois savoir que c’est à cause de son beau-père qu’elle est parti. Certainement pas à cause de ce que vous avez vécu. C’est la seule chose à laquelle elle s’accrochait. » Je soupirais légèrement avant de relevais le regard vers lui. Je ne comprenais pas ce que son beau-père venait faire dans le tout ça, elle ne m'avait jamais rien dit... Je fronçais les yeux, j'avais besoin d'en savoir plus que c'était-il passé pour en arriver là « Tu peux m'en dire plus s'il te plait ? Sur ce qu'il s'était passé avec son beau-père, elle ne m'en parlait jamais mais je ne l'aimais pas » Je soupirais légèrement, je me disais maintenant que je comprenais pourquoi je ne l'avais jamais aimé. Mais bon pour le moment beaucoup trop de choses étaient confuses mais au moins une chose me réconfortait dans mon malheur était qu'elle n'était pas partie à cause de moi et encore moins parce que j'avais fait quelque chose de mal.

Maintenant j'étais curieux, je voulais savoir comment avait été sa vie et puis elle avait eu un enfant qui devait avoir l'age que je devais avoir à ma rencontre avec sa mère. Mais cela voulait aussi dire qu'elle l'avait eu quelques mois après moi ce qui dans un sens me fit un pincement au cœur, car je me rendait compte qu'elle avait connu un autre homme peu de temps après, du moins c'était comme ça que je le voyais. « Parle moi d'elle s'il te plaît, comment était sa vie.. Comment est-elle morte ? Tu as quel age ? Qui est-ton père ? » Oui j'étais curieux mais j'avais besoin de savoir et de comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Mar 27 Mai - 10:01

Sohel & Bash


Je venais de lui avouer que c’était à cause de McCall que ma mère était partit de chez elle et non à cause de Sohel. Je ne savais pas s’il s’était tenu coupable ou non, surtout avec les mensonges que McCall aurait pu dire et vu que finalement Sohel avait tout de même l’air d’être un type sympa, j’estimais donc qu’il avait le droit de savoir au moins ça. « Tu peux m'en dire plus s'il te plait ? Sur ce qu'il s'était passé avec son beau-père, elle ne m'en parlait jamais mais je ne l'aimais pas » J’avais bien compris que même à l’époque ma mère n’avait pas dû avoir beaucoup de lien avec le prêtre, malgré qu’elle l’avait toujours respecté. Après tout il était un homme de dieu et vu qu’Emma était croyante également…

Je quittais le policier un instant du regard pour regarder Barry, qui était toujours installé auprès de moi. Pour ma part, je ne savais pas vraiment pourquoi je restais encore ici. En temps normal, j’étais loin d’être curieux et pourtant cette fois ci j’étais venu voir qui était ce Sohel dont ma mère parlait avec tant de tendresse. « Parle moi d'elle s'il te plaît, comment était sa vie.. Comment est-elle morte ? Tu as quel age ? Qui est-ton père ? » Que des questions… mais c’était un juste retour après que moi-même je lui ai posé pas mal de questions. Je n’avais bien sur aucune obligation de lui répondre, mais je le ferais en mémoire de ma mère.
Je l’observais quelque secondes auprès de la fenêtre, et je me rendis compte que j’étais moins tendu qu’au début. « D’accord… » J’inspirais légèrement, sans pourtant me mettre à l’aise, tant donné que je pouvais décider de partir à tout moment. « Le dernier jour que vous avez passé ensemble, quand elle est rentrée chez sa mère, elle la surpris en pleine dispute avec McCall. Elle ne savait pas sur quoi, n’ayant pas la tête à s’en inquiéter sur le coup. Mais elle appris le lendemain que sa mère était partit. Certainement que brièvement, peut être sur un coup de colère. Elle n’était pas aller en cours ce jour-là » Aucune idée si Sohel se rappelait et savait situer les événements. Peut-être m’étalais-je également sur des détails sans trop d’importance, mais j’avais tout tellement en tête que je ne pouvais pas m’empêcher de raconter. « Cette même nuit McCall a abusé d’elle. » Je m’arrêtais là un instant et lui laisser le temps d’assimiler ce fait, sans pour autant lui en laisser pour l’interrompre. « C’est à cause de ça qu’elle a fui. Et tu sais qu’elle était croyante… elle se sentait indigne et parfois même dans ses délires, elle pensait que c’était une punition pour s’être donnée à toi avant l’heure. Mais c’est que des conneries » J’haussais des épaules, n’ayant jamais cru aux balivernes que sa mère pouvait raconter sur la religion et de ses mœurs. Après toit Emma avait cru bien souvent que c’était de sa faute et qu’elle ne méritait pas mieux que la vie qu’elle menait. « Mais elle n’a jamais regretté ce qui s’est passé avec toi. » ajoutais-je pour lui, peu importe que cela puisse le rassurer ou non.

« Pour ce qui est de la vie qu’elle a mené, je préfère m’abstenir d’y répondre. Inutile que ton image sur elle se ternisse d’avantage. » J’aimais ma mère et si au moins une personne sur cette terre pouvait se rappellera d’elle comme étant la jeune fille joyeuse et pleine de vie qu’elle était avant, alors que cela reste ainsi. « Et mon paternel, c’est soit toi, soit McCall. »terminais-je alors, estimant avoir suffisamment répondu aux questions de Sohel. Il n’avait pas réellement besoin d’avoir plus d’info que ceux là.

code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Sam 31 Mai - 7:57

[quote="Sohel O. Kirill"]

Plus le temps passait, plus je me demandais ce qu'il allait encore m'annoncer, moi qui avait toujours eu l'espoir de la revoir au moins une fois pour comprendre ce qu'il s'était passé, aujourd'hui rien ne pourrait se passer même si j'avais quelques réponses de la part de son fils. Cela me faisait étrange de penser qu'elle avait un fils, je ne m'étais pas imaginé à cela, enfin si un peu mais pas un garçon de cet age. Alors que j'essayais de me remettre de ce que je venais d'apprendre, voilà que je lui posais des questions, j'avais besoin de savoir mais allait-il me parler ou faire comme depuis le début éviter de répondre à toutes mes questions ou du moins de ne répondre qu'à ceux qu'il a envie. « D’accord… » Je tournais le regard vers lui avant de lui faire un signe de tête, j'attendais avec impatience ce qu'il allait me révéler sur sa mère « Le dernier jour que vous avez passé ensemble, quand elle est rentrée chez sa mère, elle la surpris en pleine dispute avec McCall. Elle ne savait pas sur quoi, n’ayant pas la tête à s’en inquiéter sur le coup. Mais elle appris le lendemain que sa mère était partit. Certainement que brièvement, peut être sur un coup de colère. Elle n’était pas aller en cours ce jour-là » Je continuais de l'écouter essayant de me remémorer tout ce qu'il s'était passé ce jour-là, comme souvent, ils s'étaient retrouvés dans le parc pour aller se balader puis ils avaient fini par se retrouver chez lui pour passer un petit moment intime avant qu'ils continuent de passer la journée ensemble à profiter de tous les moments.

« Cette même nuit McCall a abusé d’elle. » A ce moment précis, je me demandais si j'avais bien compris ce qu'elle venait de m'avouer, je serrais le poing tandis que ma mâchoire se crispa sous l'effet de cette annonce. Je m'en voulais de n'avoir rien compris, de ne pas avoir été là pour elle « C’est à cause de ça qu’elle a fui. Et tu sais qu’elle était croyante… elle se sentait indigne et parfois même dans ses délires, elle pensait que c’était une punition pour s’être donnée à toi avant l’heure. Mais c’est que des conneries » Je soupirais légèrement alors qu'il reprenait la parole, oui je savais tout ça et malgré tout elle en avait eu tout autant envie. M'enfin je me demandais maintenant si elle n'avait pas regrettait certaines choses sur nous mais bon si j'avais pu la rendre heureuse l'espace d'un moment c'était le plus important « Mais elle n’a jamais regretté ce qui s’est passé avec toi. » Un léger sourire apparut sur mes lèvres, c'était le principal mais j'avais encore besoin de savoir si la suite avait été bonne, si elle avait eu une vie agréable, si elle avait aimé de nouveau, si elle avait refait sa vie. « Pour ce qui est de la vie qu’elle a mené, je préfère m’abstenir d’y répondre. Inutile que ton image sur elle se ternisse d’avantage. »

Je fronçais les yeux à ce moment précis, cela ne voulait rien dire de bon. Dans un sens je pouvais comprendre son fils de vouloir donner une bonne image de sa mère et pas celle que lui avait pu avoir en vivant avec elle « Si c'est ton choix... » Je ne répondais pas au reste préférant garder ma rancoeur pour cet homme qui avait abusé d'elle. « Et mon paternel, c’est soit toi, soit McCall. » Rapidement mon regard se posa sur le jeune garçon, cette révélation me fit un second effet dévastateur, je pouvais avoir un fils et je ne l'apprenais que 17 ans après. Bien sûr rien n'était sûr mais cela pouvait être le cas, je soupirais lentement avant de passer une main dans mes cheveux, j'avais envie de savoir s'il était bien mon fils mais malgré tout l'aider « Je comprends beaucoup de choses mais j'aurais pu être là pour elle... Enfin... Maintenant que je sais tout ça, je ne peux pas te laisser comme ça et puis tu n'as pas envie de savoir si je suis ton père ? » Je préférais lui poser des questions encore avant de voir la suite mais faire un test de paternité était peut-être une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bash E. Gallagher
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Connor Jessup
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 245
Crédits : soul'mate
Age : 17 ans
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Lun 2 Juin - 15:57

Sohel & Bash

Je ne savais pas vraiment ce que ça allait m’apporter de lui raconter tout ça, mais en tout cas il n’y avait globalement que deux fins possible. Soit Sohel allait retourner à ses occupations sans se soucier d’avantage de cette partie de son passé, soit il allait me rendre les choses plus compliqué. Je n’avais aucune envie d’avoir un flic entre les pattes et qui pouvait m’empêcher de régler mes comptes avec McCall. S’il y avait bien une chose que je devais faire dans ma vie, c’était bien ça. Pour ma mère. Ensuite… advienne que pourra.

De toute façon j’étais persuadé que cet homme ne voulait pas que je vienne bouleverser son petit train train quotidien. Après tout il avait dû refaire sa vie également et avoir sa propre famille. Donc avec un peu de chance, je pourrais m’en aller sans trop grand problème. « Je comprends beaucoup de choses mais j'aurais pu être là pour elle... Enfin... Maintenant que je sais tout ça, je ne peux pas te laisser comme ça et puis tu n'as pas envie de savoir si je suis ton père ? » Même si je restais pour le coup silencieux, j’avouais être un peu surpris. Je pensais qu’il allait prendre la solution de facilité et prendre la porte dès qu’il saurait qu’il pouvait être mon père… et pourtant… J’étais devant une situation à laquelle je ne m’attendais pas, mais également à laquelle je n’étais pas intéressé. Savoir qu’il était peut être mon père ne valait pas le risque d’avoir la confirmation que McCall l’était. C’était peut-être lâche, mais que Sohel puisse être mon père pu non, ne changerait rien. Je n’allais certainement pas débarquer dans sa vie maintenant.

Je hochais de la tête, faisant un pas sur le côté, voulant déjà l’éloigner de cette pièce, de lui. « Tu ne me dois rien. Et puis je ne suis pas venu ici pour toi » Non pas du tout. Ma mère l’avait aimé, mais je ne le connais pas, c’était un parfait étranger. « Fait donc comme si j’étais le fils de McCall, ça te facilitera la vie. », rajoutais-je en fronçant légèrement des sourcils.

En tout cas, j’en avais terminé avec lui et surtout cette situation qui ne me plaisait pas. Je n’avais pas envie que cette rencontre retarde mon unique objectif en ville. Mais malheureusement, je ne saurais plus jamais oublier ce visage. Un visage, qu’au fond j’aurais préféré ne pas connaître… Je fis demi-tour, tapant juste brièvement sur ma jambe pour que Barry me suive. « On en restera là. », maugréais-je pour conclure notre rencontre et ainsi pouvoir partir. Fallait juste que je trouve un autre endroit à rester pour nous deux maintenant.



code by Soul'Mate

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohel O. Kirill
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jamie Dornan
Date d'inscription : 07/02/2014
Messages : 179
Toi : :
Crédits : Bombshell
Age : 34 ans
Emploi/Etudes : Chef de la police
Statut Civil : Une nouvelle fois, on s'est joué de moi ! Maintenant finit de faire confiance à une femme !
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille Dim 8 Juin - 14:15


Je me demandais ce qu'il se passait, si j'avais bien tout compris ce qu'il venait de m'annoncer, en plus du viol que sa mère avait subi juste avant de partir, il s'avérait que le jeune garçon face à moi pouvait être mon fils. Je n'en revenais pas d'avoir pu louper tout ça. Certes cela était un choc mais je me disais que tout aurait pu être différent si la jeune femme était venu me voir au lieu de fuir. Mais comme l'on dit souvent avec des si, on refait un monde et le monde n'est pas comme il aurait du l'être. Maintenant que je savais que je pouvais être son père, il n'en restait pas moins que personnellement j'avais besoin de savoir si j'étais réellement son père, je ne pouvais pas rester comme ça sans rien faire et si cela se devait être positif, je finirais par prendre ce rôle certes bien trop tard mais cela serait fait. Je prenais la parole que je ne pouvais pas le laisser comme ça, c'était ma façon de rendre hommage à sa mère mais pas seulement, je ne savais pas pourquoi mais je me sentais maintenant responsable de tout ce qu'il pouvait arriver à ce jeune garçon. Aller savoir pourquoi mais je me sentais responsable de lui même si je n'étais peut-être pas son père, je ne pouvais par respect envers sa mère le laisser comme ça sans rien. « Tu ne me dois rien. Et puis je ne suis pas venu ici pour toi » Cela me fit légèrement sourire, je m'en fichais royalement qu'il soit venu pour moi ou non, je me doutais qu'il n'avait pas envie de faire quoi que ce soit avec moi mais je ne pouvais faire autrement. « Fait donc comme si j’étais le fils de McCall, ça te facilitera la vie. »

Je levais les yeux au plafond tout en soupirant légèrement alors qu'il fronçait les yeux, il avait la même façon de le faire que sa mère. A ce moment précis, je ne pus que soupirer légèrement, je devais certes respecter son choix pour le moment mais maintenant j'avais besoin de savoir, je ressentais le besoin de savoir si j'étais son père ou non. Je tournais lentement le regard à la recherche du moins indice contenant de son ADN afin de faire les analyses adéquates. « On en reste là. » Je tournais rapidement le regard vers le jeune garçon alors qu'il quittait l'endroit puis j'entrepris de prendre plusieurs choses que je mis dans un sac afin de faire de même. Je pensais le rejoindre en bas mais il avait filé assez vite. A croire qu'il préférait être le fils d'un violeur que d'un flic. Je posais mon regard sur la voiture tout en soupirant puis rapidement je me rendis au laboratoire afin de demander de faire une analyse de ce que j'avais trouvé mais aussi avec mon sang. Heureusement pour moi je connaissais l'une des personnes présentes afin de faire cet examen le plus rapidement possible, maintenant j'espérais que ce soit assez rapide...


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: *Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille

Revenir en haut Aller en bas

*Bash* La vie est loin d'être un long fleuve tranquille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Hors-jeu :: Archives Rps-