AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

*Eireen* Quoi de mieux qu'un déjeuner au grand air pour discuter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Roxan S. Riwal
A beautiful life
MAIRE par intérim
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Hugh Jackman
Date d'inscription : 28/01/2014
Messages : 153
Toi : :
Crédits : Armazing & Tumblr
Age : 43 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire de l'Auberge Lista
Statut Civil : Veuf & Célibataire
MessageSujet: *Eireen* Quoi de mieux qu'un déjeuner au grand air pour discuter Ven 30 Mai - 13:55

Le réveil avait pour moi comme une bénédiction, je ne savais pas trop si c'était ce qu'il s'était passé avec Eireen pourtant ce n'était pas grand chose, juste un baiser qui avait pris de l'ampleur au fil des secondes. Cela était venu tout naturellement et je ne m'y attendais pas une seconde malgré que je pouvais ressentir certaines choses pour cette femme même si pour moi cela été nouveau malgré le fait que j'avais été marié. C'était peut-être pour cela que j'avais rêvé de ma femme, elle m'était apparu comme une évidence me disant qu'il était temps pour moi de penser un peu à moi avant de revoir sa mort et ses souffrances comme si j'y étais. Je ne comprenais pas pourquoi maintenant cela revenait mais cela me réconforter dans ce que je pensais, il était temps que je prenne du temps pour moi, mes enfants avaient bien grandit peut-être un peu trop vite quand on les regardait. June était devenue une ravissante jeune femme, elle ressemblait beaucoup à sa mère et puis elle allait donner la vie, cela me fit comme un électrochoc, je prenais un coup de vieux comme on pouvait dire. Il était vrai que j'aurai préféré qu'elle grandisse et face de sa vie une belle vie avant de fonder une famille mais c'était son choix malgré que ce soit un accident et je me devais de le respecter et bien sûr l'aider dans ses futurs choix mais aussi l'aider pendant sa grossesse et après.

Une fois sorti du lit, je pris une douche rapide puis un petit déjeuner avant d'aller faire un tour à l'auberge, cela me fit du bien de m'occuper l'esprit pendant 3 heures mais il était vrai que ce baiser restait gravé en moi et sur mes lèvres, j'avais envie de la revoir, de parler de ce qu'il s'était passé avec elle mais aussi voir ce qu'elle en pensait. Je ne voulais pas me faire des films pour rien, elle pouvait très bien avoir ce moment où l'on perd pied et le reprendre aussi vite une fois l'émotion passé. Je préférais être sûr que de poursuivre dans cette direction alors qu'elle n'en avait pas envie. Je regardais l'heure avant de voir qu'il était presque midi, je savais qu'elle travaillait beaucoup et je ne savais pas si elle avait le temps de manger, alors je pris la direction de la cuisine de l'auberge demandant au chef de préparer s'il le pouvait un panier repas pour deux. Ce qu'il fit avec plaisir, me demandant si c'était pour une occasion particulière. Je répondis que non mais je vis par son sourire qu'il n'en croyait pas un mot.

Une fois le panier en main, je quittais l'auberge pour me rendre directement à l’hôpital, Je vins à me renseigner à l'accueil où je pouvais la voir et sous les instructions de la secrétaire, je me retrouvais devant une porte fermée. Je frappais légèrement avant d'entrer alors qu'une personne me le proposait. J'avançais un peu sans pour autant y pénétrer pour ne pas déranger au cas ou. Je regardais autour de moi avant de voir Eireen, j'avais l'impression d'être un ado qui vient voir pour la première fois sa petite amie « Bonjour ! Je voulais te proposer un pique-nique » Bon ce n'était pas que ça mais c'était déjà une bonne chose.

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


ordinary act of bravery
Anyone dreams to become Superman or Batman But you act like you’ve easily become a hero This is a stern warning Every time you fall in your delusions
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
A beautiful life
MessageSujet: Re: *Eireen* Quoi de mieux qu'un déjeuner au grand air pour discuter Lun 2 Juin - 14:34

Roxan ∞ Eireen
Je t’aime une fois, je t’aime deux fois, je t’aime plus que le riz et les petits pois.
Ce matin, comme tous les autres, je m’étais levée de très bonne heure pour partir au travail. Les enfants étaient grands, maintenant. En prenant mon café dans la cuisine, je ne pus m’empêcher de sourire. J’étais une femme active très maternelle et protectrice envers sa progéniture. Je mettais un point d’honneur à manger avec eux tous les repas du soir. Sinon, je savais que je risquais de manquer une partie de leur éducation. Je m’arrangeais toujours pour être disponible pour eux. Après tout, ils étaient ma plus grande fierté, ma réussite, mon point d’encrage. Pourtant, le sourire qui se dessinait sur mes lèvres ne leur était pas entièrement destiné. La veille, je m’étais retrouvée en charmante compagnie. Petit à petit, au fur et à mesure des discussions, des rires, du temps passé ensemble, nous avions fini par échanger un baiser. Cela faisait des années que je n’avais pas osé franchir ce pas. Même si mon divorce était il y a longtemps maintenant, je ne pouvais m’empêcher de m’imposer une barrière vis-à-vis de mes enfants. Cependant, cette fois, c’était différent. J’avais plus qu’envie de penser un peu plus à moi, égoïstement. J’étais une mère, certes, mais également une femme. Du moins, il était temps que j’envisage d’en redevenir une. Le cap de la quarantaine avait été des plus pénibles pour moi. A cet instant de ma vie, je ne pensais pas rencontrer à nouveau quelqu’un, ni croire en une possible relation – bien que pour le moment il était un peu tôt pour parler de stabilité.

Une fois mon café avalé, je pris les clefs de ma voiture et je me dirigeai sur mon lieu de travail. Cela effrayait beaucoup de monde lorsque je disais que j’étais médecin légiste. C’est sûr que la morgue n’est pas l’endroit le plus joyeux sur Terre. Pourtant, il fallait bien qu’une personne s’occupe de nos défunts proches. J’avais cette lourde tâche qui incombait à mon travail. Y compris pour des enquêtes policières. C’était ainsi que ma vie se fondait, à travers les morts. Etait-ce une vocation ? Peut-être bien. Un peu glauque, je devais l’admettre. Mais je ne changerais rien à ce que je vivais.

Alors que j’étais entrain d’ouvrir un corps pour une autopsie, notamment sur une affaire de crise cardiaque étrange, j’entendis la porte recevoir des petits coups. Mon collègue haussa les épaules et, machinalement, pressa le bouton pour ouvrir le sasse d’entrée. De ma place, j’aperçus une chevelure noire et un visage familier, ce qui me surprit grandement. « Bonjour ! Je voulais te proposer un pique-nique » J’étais un peu confuse, les bras levés avec mes gants bleus, tandis que je le toisais avec affection. « Oh euh... Salut. » C’était adorable de sa part. La situation était toutefois un peu gênante, étant donné que trente seconde avant, j’avais ma main plongée dans un corps froid d’être humain. Je repris mes esprits, lui souriant tendrement. « Excuse-moi, je suis juste un peu surprise. Mais ça me fait très plaisir ! » M’exclamai-je, avant de toiser mon collègue de travail qui affichait une mine amusée. Il était taquin avec moi, évidemment. L’éternelle célibataire plongée dans son travail que j’étais avait-elle enfin trouvé une personne intéressante ? Possible. Je reposai mes yeux sur Roxan. « Je termine et j’arrive. J’en ai pour encore trois minutes. » Je regardai alors mon collègue qui m’ordonna du regard de filer pour rejoindre le bellâtre. Je ris devant sa petite mine de grand frère protecteur qui emmenait sa soeur à son premier bal. Je finis par ôter mes gants, le laissant dans la poubelle, me laver les mains et ranger ma blouse blanche. Il prit la relève sur le cadavre et je sortis de mon domaine pour rejoindre Roxan. Je m’avançai vers lui, joyeusement. Je n’osai pas l’embrasser, par peur qu’il me trouve trop rapide ou immature. « Me voilà. Je te suis ! » Me contentai-je de dire. Je remarquai alors que l’heure était déjà bien avancée et que mon ventre avait envie d’ingurgiter autre chose qu’un vulgaire café, sûrement déjà digéré depuis le temps.

code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Roxan S. Riwal
A beautiful life
MAIRE par intérim
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Hugh Jackman
Date d'inscription : 28/01/2014
Messages : 153
Toi : :
Crédits : Armazing & Tumblr
Age : 43 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire de l'Auberge Lista
Statut Civil : Veuf & Célibataire
MessageSujet: Re: *Eireen* Quoi de mieux qu'un déjeuner au grand air pour discuter Dim 8 Juin - 16:09

Je ne savais pas trop ce qu'allait être demain, à part que j'allais devenir grand père dans quelques mois mais pour le reste je ne savais pas trop, certes je venais d'apprendre que j'avais une autre fille et je n'avais pas encore eu le courage de le dire à mes enfants, je n'étais même pas sûr que ce soit le cas, au fond sa mère n'avait été qu'une aventure de quelques jours alors que June n'avait qu'un an. Je n'étais pas prêt à ce moment précis de refaire ma vie, je ne le voulais pas à ce moment précis et c'est peut-être ce qui l'avait fait fuir, je ne pouvais le dire. J'avais fait tout préparer pour faire un bon pique nique et je me retrouvais face à cette femme qui avait l'air d'être plus que surprise bon maintenant il fallait espérer que ce soit bon et pas l'inverse. « Oh euh... Salut. » Je restais à la regarder sans vraiment savoir quoi faire, maintenant je me demandais si j'avais bien fait de venir, je ne voulais pas la déranger « Excuse-moi, je suis juste un peu surprise. Mais ça me fait très plaisir ! » Je vins à lui sourire avant de porter mon regard vers l'homme qui travaillait avec elle puis mon regard se posa une fois de plus vers elle. « Je termine et j’arrive. J’en ai pour encore trois minutes. » Je lui fis un signe de tête puis je saluais l'homme avant de quitter la pièce pour aller l'attendre dans le hall.

Cette femme me faisait un effet que je ne pouvais pas soupçonner mais bon il fallait que j'arrête de donner l'impression d'être un gamin de 16 ans qui va aller voir sa petite amie pour la première fois chez elle sans ses parents. Je ne savais pas comment réagir avec elle, avait-elle aimé ce baiser que nous avions échangé la veille, pour elle était-ce qu'un moment d'égarement ou non... Est-ce que tout était vrai et partagé entre nous. Je ne pouvais aujourd'hui, ne plus penser à moi, je ne pouvais faire comme si de rien n'était. Je me devais être responsable de tout certes mais j'avais le droit de vivre ma vie et d'aimer tout simplement. « Me voilà. Je te suis ! » Je me retournais lentement vers elle pour lui sourire avant de commencer à marcher jusque la voiture silencieusement. Une fois à la voiture, je me retournais vers elle une fois de plus « Tu veux manger non loin de l'hôpital ou tu as le temps et on peut aller en dehors de la ville ? » Je ne voulais pas qu'elle soit embêté si elle devait reprendre le travail tôt.

Mon regard se promena sur Eireen avant de venir poser une mais sur sa joue et de me rapprocher lentement d'elle. J'y allais lentement juste au cas où elle se reculerait puis je vins à déposer mes lèvres sur les siennes délicatement avant de me reculer pour lui sourire « Comment vas-tu ? Tu es sûre que je ne te dérange pas ? » Je ne lui disais pas les raisons qui me poussait à lui être venu la voir en plus de l'envie tout simplement...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


ordinary act of bravery
Anyone dreams to become Superman or Batman But you act like you’ve easily become a hero This is a stern warning Every time you fall in your delusions
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: *Eireen* Quoi de mieux qu'un déjeuner au grand air pour discuter

Revenir en haut Aller en bas

*Eireen* Quoi de mieux qu'un déjeuner au grand air pour discuter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» Une baston... Quoi de mieux pour se détendre... et pour boire du Tzinpaf ? (PV Jenna, Laara, Saeko, Clio et Keylo)
» Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy]
» Quoi de mieux que de boire pour oublier (pv Raphael)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Hors-jeu :: Archives Rps-