AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Haden ♔ We just can't go on denying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
A beautiful life
MessageSujet: Haden ♔ We just can't go on denying Lun 26 Mai - 16:54

We just can't go on denying


I've got to try, it's not over yet. No signals of life have you left. My heart is bleeding juste for you, bleeds for only you, and it hurts to know the truth. Are you looking for savior? Chasing a dream, love turned to hate. Now I'm crossing the border, sealing our fate, but i'm not afraid.



FEAT. Haden J. Slyfiter



Quel ne fut pas mon soulagement quand je poussai enfin la porte du bâtiment qui abritait le Groupe Titan et que je me retrouvais dehors. L'air frais du soir me caressa le visage, et je mis en route pour rentrer.


Non pas que je n'aimais pas mon travail, mais certaines journées étaient plus pénibles que d'autres, et aujourd'hui en fut une très certainement. Ma carrière ne faisait que commencer, mais ce n'était pas pour autant que les clients ne se présentaient pas. Et pour en avoir, il y en avait! Ça pouvait être pour n'importe quoi: vol, commerce, business, bref, de toutes sortes. Mais le pire fut certainement cette femme qui vint demander le divorce accompagnée de son mari, qui lui n'arrêtait pas de rouspéter et fit tout un scandale à propos de sa femme, comme quoi elle n'avait pas le droit de divorcer, qu'une femme c'était fait pour faire le ménage, s'occuper des enfants et de la maison, cuisiner pour son mari... Bref, toute une liste qui rabaissait la femme au rang de bonniche qu'il continua de débiter devant moi et sa femme, qui ne réussit même pas à placer un mot. Je dus le rappeler à l'ordre gentiment pour qu'elle puisse s'exprimer. Mais le plus gênant dans tout ça, c'est qu'il me demanda mon avis, et heureusement que je dus lui répondre que je devais rester objective et que cela ne me regardait pas, sinon le remettre à sa place aurait été une partie de plaisir pour moi. J'espérais sincèrement qu'elle allait obtenir son divorce, dans tous les cas, je ferais quand même le nécessaire pour, discrètement bien sûr. Je ne savais pas comment cette pauvre femme avait fait pour rester mariée 15 ans avec ce macho.

Rentrer après toute une journée de boulot faisait du bien, et ce fut d'un pas un peu plus vif que je me hâtai vers mon immeuble. Je distinguai les lumières du soir dans la rue, qui se mélangeait à la chaleur de celles des restaurants et bars, animés à cette heure de la soirée. J'esquivai un couple qui avait visiblement un peu trop bu, même si leur bonheur était bien visible, à en juger par leurs expressions et leurs sourires béats sur leurs visages. A moins que ce ne soit l'effet de l'alcool. Je n'aimais pas ces choses-là, je ne touchai presque pas à l'alcool, sauf si il s'agit du vin et du champagne, et encore, c'était pour les grandes occasions. Pourquoi noyer sa peine? Autant lui faire face, et l'affronter une bonne fois pour toute.  C'était bien de la lâcheté que de se retrancher dans un univers où les douleurs étaient éteintes, les sens mis en veille, afin de se cacher de la réalité.

Tandis que j'abandonnai le couple qui commençait à se faire des câlins, je repris le chemin de chez moi, toujours plus hâtive, bien que perdue dans mes pensées. Le vent souffla dans mon dos, faisant virevolter mes cheveux, me gênant la vue au passage. Tandis que je rabattais des mèches rebelles derrière mes oreilles d'un geste agacé, je ne remarquai pas la haute silhouette qui s'avançait vers moi en titubant légèrement. Je plissai les yeux. Quand je me rapprochai, je pus enfin distinguer la personne qui se trouvait devant moi.

-Haden?! m'exclamai-je d'une voix surprise en fronçant les sourcils.

Disons que ce n'était pas dans mon habitude de le voir dans cet état. Généralement, il était joyeux, charismatique, et en colère - avec moi.  Il était... sobre. Autrefois, je n'aurais jamais imaginé croiser que quelqu'un comme lui en état d'ébriété  en rentrant chez moi, dans la rue. Si je l'avais dit à Jayden, un an plus tôt, il m'aurait rit au nez en me disant que je ne connaissais pas du tout Haden. C'était lui qui ne connaissais pas son meilleur ami.

-Haden? Tu vas bien? repris-je, les sourcils toujours froncés.

Pas de doute, il était bien ivre. Sa démarche titubante et traînante, son regard presque fou le trahissaient, mais c'était surtout cette expression sur son visage que je ne lui connaissais pas. Mais que diable faisait-il ivre? Depuis quand était-il alcoolique?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
A beautiful life
MessageSujet: Re: Haden ♔ We just can't go on denying Lun 2 Juin - 12:05

 » We just can't go on denying
 

« Avant de porter un jugement sur le caractère, la vie de quelqu'un, mettez ses chaussures, parcourez son chemin, vivez son chagrin, ses doutes, ses fou-rires... Parcourez les années qu'il a parcouru et trébuchez là où il a trébuché, relevez vous tout comme il l'a fait...
Et seulement là vous pourrez le juger ! »



                   Ces derniers jours, ça avait été mieux. Certes, la douleur était toujours présente, mais elle avait tendance à s’apaiser quelque peu. Haden n’aurait su dire d’où cela pouvait provenir, il y a deux mois il ne pensait même pas cela envisageable. Pourtant, il ne pouvait nier qu’il avait recommencé à sourire de temps en temps, à penser à autre chose, à entrevoir le bout du tunnel de ce cauchemar. Hélas, il suffit généralement d’un petit pas en avant, pour que deux pas en arrière se présente. Ca avait été le cas aujourd’hui, quand il n’a pu arriver à temps sur le lieu de l’accident. La jeune femme, coincée sous les débris de sa maison n’avait pu bouger d’un poil. Haden avait tenté de faire de son mieux, mais le manque de bras se faisait cruellement ressentir. Si seulement Jayden avait été là... Ca aurait passé crème. Si seulement oui... Las de se ressasser le passée, il allait même jusqu’à entrevoir l’image de son défunt ami qui allait et venait à travers son esprit. Haden commençait sérieusement à se demander s’il ne devenait pas fou...
Fatigué et une fois finit son travail  il entreprit de se rendre rapidement à son appartement en centre ville. C’était sans compter ce petit bar du coin qui faisait l’angle et qui plus d’une fois l’appelait intérieurement. Histoire d’oublier... Juste quelques heures. Aujourd’hui, Haden avait tenté de lutter, d’affronter ce qu’il était devenu et de passer à autre chose. Mais le picotement ressentie dans tous ses membres le rappela bien vite à la réalité des choses. Il n’était qu’un sale alcoolique incapable de contrôler sa soif. Battu, il entra et se dirigea directement vers le bar.
« Bonsoir Slyfiter, je te sers la même chose ? »
A force d’aller et venir ici, il en était devenu un habitué. Chose qu’il avait toujours essayé de ne jamais devenir depuis sa plus tendre enfance.
« Bonsoir Hank, comme d’hab oui, merci »
Autrement dit un whisky bien fort, histoire d’oublier le visage de Jayden assez vite. Bien évidemment, comme toute chose, plus on en prend plus le corps s’habitue. Aujourd’hui, il ne suffisait plus d’un seul verre pour oublier sa peine... Généralement Haden tentait de s’arrêter à la limite qu’il s’était lui même fixer. Mais lorsque c’est le corps, lui même, qui en redemande inutile d’essayer de lutter. Il finit toujours par gagner...
Cela faisait maintenant une bonne heure qu’il se tenait au bar, les yeux cernés devenant un peu plus rouges à chaque verre. Il allait s’en tirer encore pour pas mal d’argent, et la remise express du patron pour les habitués n’aiderait sans doute pas. Généralement à découvert à ses fins de mois, il n’en attendait pas vraiment plus. Il vivait au jours le jour point. La barman avait essayé de le raisonné, et pour une fois ça avait marché. Haden avait payé et était sortit en titubant. Maintenant, restait plus qu’à retrouver la route jusqu’à l’appartement. Chose bien plus difficile qu’elle n’y parait. Surtout lorsque vous croyez entendre votre nom à chaque coin de rue ! « -Haden?! ». Tentant de se retourner à mainte reprise, il lui fallut un sacré bout de temps pour reconnaitre celle dont il espérait ne jamais croiser le chemin... Amber. Emmerdeuse de première, hautaine jusqu’à la moelle et soeur attitrée de Jayden...  « -Haden? Tu vas bien? ». A croire que cela ne se voyait pas...
« Sullivan ! Bonsoir... »
Trouver ses mots devenait plus difficile à chaque minute. Pourtant il lui faisait face, les yeux flous, les membres endoloris, il ne la quittait pas du regard. Allait-elle enfin se rendre compte qu’il se sentirait coupable jusqu’à la fin de sa vie ? Non bien entendu, elle le détestait bien trop pour l’admettre. Après tout c’était bien lui qui avait tué son frère non ?
« Depuis quand mon état de santé t’intéresse, hein ? »
Il n’avait pas envie de jouer à nouveau avec elle, ni même d’engager un combat verbal de longue haleine. Mais même sous l’effet de l’alcool, cela devenait quasiment instinctif... 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
A beautiful life
MessageSujet: Re: Haden ♔ We just can't go on denying Mer 4 Juin - 13:57

We just can't go on denying

 
I've got to try, it's not over yet. No signals of life have you left. My heart is bleeding juste for you, bleeds for only you, and it hurts to know the truth. Are you looking for savior? Chasing a dream, love turned to hate. Now I'm crossing the border, sealing our fate, but i'm not afraid.


 
FEAT. Haden J. Slyfiter

 

Je sentis mes poils se dresser sur mes bras, tandis que les vieilles habitudes revenaient. Je redressai le menton, et jetai un coup d'oeil dédaigneux à Haden.
 
-Très bonne question. Depuis deux secondes, je crois, lorsque je t'ai vu arriver. Remarque, à en juger par ta tête, c'est aisément devinable, mais je suppose que ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de te voir comme ça.
 
Après ça, je lui balançai un éternel sourire sarcastique, tandis que mes bras se croisaient sur ma poitrine. Il fallait toujours que ça se passe comme ça, entre nous. Il suffisait qu'on s'aperçoive, et les hostilités étaient engagées. Ca finissait toujours pas dégénérer, et il semblerait que la colère et les disputes soient notre seul façon de communiquer.
 
Certains pourraient trouver ça étrange, que nous nous disputons à tout bout de champ. Nous devrions plutôt nous soutenir, puisque nous avions tous les deux perdu cet être que nous avions en commun et qui nous était cher. Mais c'était sans compter les circonstances dans lesquelles cette personne était partie. Comment aimer, ou ne serait-ce qu'accepter la personne qui était responsable de la mort de votre frère?
Je savais qu'ici-bas, des personnes avec un coeur énorme étaient capables de pardonner. Mais ce n'était pas dans ma nature. Elle était tout le contraire, incapable de donner le pardon qui était tellement bénéfique. La perte était trop grande, trop douloureuse, et le seul moyen que j'avais trouvé pour l'évacuer, c'était de la faire savoir au coupable. Alors, pardonner était un mot qui existait à peine dans ma vision du monde. Du moins, il ne s'appliquait pas à moi.
 
Mon regard se posa sur Haden. Il semblait fatigué, même si dans ses yeux brillait quelque chose que je n'arrivais pas à distinguer. De la colère? De la douleur? Je ne savais pas, et je n'avais pas envie de savoir. Je ne voulais rien savoir de lui, je n'avais que faire de sa vie.
 
Alors, pourquoi m'étais-je inquiétée pour lui? Je ne comprenais pas. Mes sentiments étaient contraires. D'un côté, la rage habituelle que j'éprouvais envers lui prenait peu à peu sa place, mais d'un autre côté, une inquiétude grandissante menaçait de la masquer.
Finalement, de peur qu'il ne découvre ce que je ressentais réellement, ce fut le masque habituel qui se dessina sur mon visage.

-Tu as finalement décidé que l'alcool était un bon moyen d'oublier?
 
Je me moquais ouvertement de sa lâcheté, ignorant tout simplement le fait qu'il pouvait souffrir, lui aussi. Parce qu'au fond, je pensais que la personne qui souffrait le plus dans cette histoire, c'était moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: Haden ♔ We just can't go on denying

Revenir en haut Aller en bas

Haden ♔ We just can't go on denying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Hors-jeu :: Archives Rps-