AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Mer 29 Jan - 19:34

J'étais revenue. Oh ça oui ! J'étais revenue au bercail après deux long mois d'absence où j'étais partie à New York pour une affaire avec le FBi.. Cela n'avait pas très bien tourné, puisque trois semaines après, j'ai fais une chute de deux mètres.. Une chute qui a coûté la vie au bébé que je portais dans mon ventre.
J'avais quitté il y a deux mois, l'homme avec qui j'avais vécu plus de 5 ans, l'homme que j'avais sauvé en quelque sorte. J'avais tout fait pour qu'il s'en sorte, mais quand j'ai appris ma grossesse, on était pas prêts... Certes je l'aimais, et j'avais envie de fonder une famille avec lui, mais je pensais qu'il n'était pas prêt.. C'est la raison pour laquelle je lui ai laissé une lettre de rupture juste avant de partir pour deux mois aux Etats Unis pour une mission du FBI. J'ai longtemps réfléchi au fait de garder ce bébé, mais le destin avait choisi malheureusement pour moi... Je me remettais doucement de cet affreux souvenir et après un mois, j'étais de nouveau sur pied, mais je devais encore rester sans travailler deux semaines. J'étais tout de même revenue chez moi.
Il fallait que je parle à Caem. Je lui devais des explications c'est certain. J'étais arrivée hier en avion. Un avion que j'avais trouvé particulièrement long. Aujourd'hui malgré le décalage horaire, je m'étais jurée d'aller lui parler, il devait connaître la  vérité.  
On était en milieu d'après midi, il devait être à son cabinet de tatouage du moins je l'espérais c'est pourquoi je m'y rendis. Il faisait froid je m'empressais donc d'enfiler une doudoune rose, ma préférée et je pris la voiture. Retrouver ma ville natale était un bienfait profond. Cela m'avait beaucoup manqué surtout à l'hôpital lorsque personne de mes proches n'était à mes cotés..
Après avoir conduis seulement quinze petites minutes, je filais directement devant l'endroit où Caem travaillait. Je savais qu'il y serait. Je le sentais. J'entre alors et tombe nez à nez avec lui. Il n'avait pas de client. Je le regarde sans vraiment savoir quoi dire en fin de compte.

Bonjour Caem.

Dis-je mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Sam 1 Fév - 9:16






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



Le réveil venait de sonner et je bondis du lit pour aller retrouver mon petit bijou. Mon salon de tatouage... Mon rêve, ma vie, ma passion. J'adorais cela par dessus tout. Et oui on a tous des plaisirs et celui-ci est le mien. Une fois en dehors du lit et me retrouvant en boxer je vins à prendre la direction du frigo en prenant un bon verre de jus d'orange fraîchement fait et enquillant quelques tartine de pain avec de la confiture de figue. J'avais pris soin d'allumer la télévision sur la chaîne info histoire de m'informer un peu de ce qui s'était passé la veille ou pendant la nuit. Je continuais ce fabuleux petit-déjeuner et mis ensuite mon verre dans l'évier que je m'empressais de laver et de ranger. Un coup d'éponge sur la table et en ni une, ni deux le tour était joué. Je changeais la chaîne et vint à mettre de la musique histoire de décompresser un peu et de prendre une douche tonique et rapide. Une fois celle-ci prise, je vins à me vêtir d'un jean et d'un tee-shirt qui me collait assez prêt du corps de couleur blanc avec le nom de mon salon positionné au niveau de mon dos. Je mis ma paire de basket et pris les clés de ma bécane. J'enfilais mon cuir et pris mon casque. Cette sensation que j'avais sur cet engin, un réel délice. Depuis ma rupture avec Charlie j'avais décidé de profiter pleinement des choses et je m'étais fais plaisir... Bref passons ce n'est qu'une histoire passée maintenant. J'avais encore du mal à tourner la page. J'avais eu quelques relations par-ci par là mais pas grand chose d'intéressant. Charlie avait su m'envoûter à l'époque et m'avait sorti la tête de l'eau. Le destin a voulu faire en sorte que nous ne soyons plus ensemble du moins c'est ce qu'elle avait décidé sans me donner de raisons quelconques. J'avais beau rouler je pensais à elle... J'arrivais devant mon salon et je pouvais voir mon premier client devant la porte pourtant je n'étais pas en retard et je savais que là j'en avais pour la matinée vu ce qu'il voulait. Ce qu'il désirait prenait une bonne partie du dos et je devais commencer cette œuvre. Je garais ma moto devant le salon et vint à ouvrir la porte en ayant pris soin de le saluer et rigoler un peu avec histoire de le détendre. La suite vous la connaissez... Midi approcha et je mangeais un sandwich rapidement avec un peu d'eau histoire de passer le tout. Un bon coup de nettoyage avant d'attendre le prochain client qui devait arriver en début d'après-midi. J'entendis la porte s'ouvrir « Bonjour Caem. » J'aurais reconnu sa voix entre mille. Elle était là, face à moi. Sur le moment je ne savais comment réagir... Je me mettais à la fixer avec un regard qui en disait long sur le moment. Le colère montait en moi. Si elle savait dans quel état elle m'avait laissé... « Bonjour Charlie ! Tu es ici pour venir récupérer ta lettre je suppose ? » Que voulez-vous que je lui dise de plus ? Cette colère était enfouie en moi et j'avais tant souffert. Je me trouvais donc face à elle. Assez froid il faut l'avouer en croisant les bras ne m'empressant pas à aller vers elle et attendant sa fabuleuse réponse à cela.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Sam 1 Fév - 18:58

Mon caractère était tel que je fuyais au moindre obstacle. Je suis persuadée que si j'en avais parlé à Caem, il m'aurait rassuré en me disant qu'on pouvait affronter ce problème ensemble. Deux choix s'offraient à nous... Le garder ou me faire avorter. Mais j'avais préféré fuir et je le regrettais. Deux mois que j'avais mis un terme à la relation longue de cinq ans que j'entretenais avec Caem.. Et tout ça par une simple et vulgaire lettre. Aujourd'hui, j'avais rassemblé tout mon courage pour lui dire la vérité, car je me devais de la lui dire. Il le méritait. Jamais je n'avais aimé un homme aussi fort que lui et j'étais fière d'avoir vu en lui l'homme qu'il était ! Je l'avais aidé à sortir sa tête hors de l'eau et j'étais heureuse.

J'étais enfin dans son cabinet de tatoo, et il n'avait pas eu de rendez vous encore. Je n'attendais pas à ce qu'il m'accueille à bras ouverts, bien au contraire, mais ses paroles me firent mal au coeur mais de toute façon c'était tout ce que je méritais après tout. Je lui en cachais tellement des choses qu'il fallait que j'arrête. Je devais lui en dire une partie au moins.

Non.. Je voulais m'excuser pour avoir rompu avec une fichue lettre. Je te dois des explications.. T'as du temps à m'accorder là tout de suite ou tu veux que je repasse plus tard?

Je le regarde en fronçant les sourcils. Je croisais les bras comme pour me protéger d'une éventuelle agression de sa part. J'avais l'habitude d'être agressée ou même violentée par des personnes dangereuses car ça faisait partie des joies ou des malheurs de mon métier, mais j'avais peur que ses paroles me brûlent toute entière. Je m'approche de lui et je n'ose pas le toucher. Je le regarde dans les yeux.

J'ai des choses à te dire Caem.. J'en suis pas fière..

Dis-je en baissant la tête. Je soupire, en espérant qu'il me laisse la chance de me ratrapper.. j'avais besoin de lui et je l'aimais encore... effacer cinq ans de relation fusionnelle en seulement deux mois était impossible du moins pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Lun 3 Fév - 14:34






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



Je ne savais pas ce que je ressentais, c'était un genre de colère, de haine et d'amour à la fois. Tout se mélangeait et je souffrais de tout cela et le fait de revoir Charlie, là face à moi, ça me perturbait beaucoup. Mais pourquoi revient-elle ? Pourquoi me voir, là maintenant ? Que penser ? Que dire ? Que faire ? Je ne le savais plus trop. Toutefois j'avais décidé pour le moment de l'écouter et de lui faire face. De lui montrer qu'elle avait perdu gros car c'était le cas et moi aussi. Mais ça c'est une autre histoire. Je la voyais s'avancer et me dire les choses tout en faisant une petite tête comme si elle était dérangée. Mais à la base elle n'était pas là pour me dire les choses ? Si ? Tout ce qu'elle me disait venait et résonnait dans ma tête par accoût. Tout se bousculait...

« Je te dois des explications... J'en suis pas fière... » Je m'étais toujours dis que si elle était partie c'est qu'elle avait trouvé mieux ailleurs. Je me demandais donc ce qu'elle avait de si important à m'annoncer. « Je vais t'écouter Charlie et puis tu me dois bien ça non ? Maintenant ne passe surtout pas par quatre chemins et dis moi enfin toute la vérité. Ca ne sert à rien de vouloir cacher les choses et j'en ai souffert. Je vais donc prendre mon temps pour t'écouter. Tiens installes toi sur le fauteuil histoire que je rigole un peu ! » J'étais froid mais ça il fallait s'y attendre, je n'allais pas la serrer dans mes bras et lui dire qu'elle m'avait terriblement manqué. Je fixais la pendule pour ensuite me poster vers la porte d'entrée du salon de tourner la pancarte en mode FERME juste le temps que l'on soit tranquille. Je revins vers elle et me mis face à Charlie tout en la fixant intensément et je ne comptais pas la lâcher du regard facilement. « Alors ! Vas-y prends ton aise et je t'écoute ! »


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Lun 3 Fév - 16:28

L'envie qu'il me sert contre lui était tellement forte. Mais je me retins. J'avais tellement merdé et je l'avais largué comme une vulgaire sous merde... Je m'en voulais énormément car il n'avait pas mérité ça du tout. J'espérais qu'avec mes explications, il comprenne. Je le regarde alors qu'il me parle assez calmement même si dans sa façon de parler, je perçois la forte ironie qui s'y dégage. Alors qu'il accepte mes explications, je m'installe dans le fauteuil où il tatoue ses clients. C'est bizarre de me retrouver assise ici. Je soupire et attends qu'il ferme son cabinet de tatouage et ferme les yeux quelques instants. Je sais que je ne dois pas passer par quatre chemins mais c'est tellement difficile. Je me demande si je dois lui expliquer pour le FBI aussi. Mais ça viendra ensuite... Peut être plus tard dans la conversation. J'aimais Caem, d'un amour sincère. Et j'espérais qu'il ne croit ps que je l'ai trompé ou que j'avais trouvé mieux ailleurs car ce n'était absolument pas le cas.

Je sais même pas par où commencer. Tu sais que dans mon caractère, j'ai tendance à pas me dévoiler.. A rien dire et tout garder pour moi?

Je le fixe dans les yeux, plissant légèrement le nez. Il me regarde et je continue. J'avais le coeur qui battait.

En fait, y'a deux mois, j'ai appris que j'étais enfin... Que ON allait être parents. Je suis tombée enceinte Caem. Et j'ai pas osé te l'apprendre car j'avais peur que ça gâche ton avenir de tatoueur et ta vie... Et que tu n'étais pas prêt à être papa. Donc je suis partie.. Loin, j'ai fuis. Je t'ai écris cette lettre de rupture pour que ça soit moins dur mais ce n'était pas ce que je voulais du tout.. Loin de là Caem.. Je..

J'avais les larmes qui coulaient seules sur mes joues, moi qui d'habitude n'était pas du genre à pleurer, je m'étais forgée un sacré caractère mais là c'était si différent.

je ne t'ai pas tout dit sur ma véritable identité non plus.. Il faut que tu me promettes de ne rien dire à personne, tu risquerais gros et moi aussi..

Je me lève du fauteuil car il faut que je marche et m'approche de lui en essuyant rapidement les larmes. Je lui touche la joue. ce contact, j'en avais besoin.

Si je t'ai laissé tomber ce n'était pas parce que je t'aimais pas Caem, j'ai eu peur de devoir affronter ça seule.. J'avais peur que toi tu me laisses tomber.. J'ai donc pris les devants. Mais je t'aime ! Je t'ai toujours aimé et c'est pas en deux mois que je peux effacer cinq ans de relation..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Ven 7 Fév - 14:39






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



« En fait, y'a deux mois, j'ai appris que j'étais enfin... Que ON allait être parents. Je suis tombée enceinte Caem... » Le coup de massue pour moi. Elle était enceinte de moi... Elle n'a pas osé me l'avouer. A moi ! Caem ! L'homme qui l'aimait et qu'elle aimait à l'époque. Pourquoi ? Pour mon avenir ! Que je ne sois pas à la hauteur... Les bras m'en tombaient. Je vins à m'asseoir sur un tabouret en regardant le sol ne comprenant ça façon d'agir avec moi. Sa rupture par le biais d'une lettre. Comment a-t-elle osé me faire cela ? Je ne méritais pas ça. Je l'aurais aimé cet enfant. J'aurais tout fait pour. Tout ce que mon père n'a pas pu faire je lui aurais fais. J'aurais été présent mais ça apparemment Charlie ne l'a pas compris. En fait je me rends compte qu'elle ne me connaissait pas pour avoir agit ainsi. Elle a été égoïste... Je lui en veux encore plus sur le coup mais je continue toutefois de l'entendre me parler. Je levais mon regard vers elle avec mépris sur le moment. Elle avait beau avoir des larmes c'était la colère qui montait en moi. « je ne t'ai pas tout dit sur ma véritable identité non plus.. » Alors là elle me bleffait de plus en plus. Que penser d'elle ? J'avais l'impression que ce n'était pas la femme que j'aime qui se trouve face à moi. Que m'avait-elle encore cachée ? Pourquoi ?

Je vie Charlie se dresser vers moi et venir me caresser la joue en m'annonçant toute la suite. La peur qu'elle affronte cela seule, qu'elle a prit les devants, qu'elle m'aime... C'est une chose que j'aurais voulu entendre de sa part mais pas comme ça, pas maintenant. C'était trop facile pour elle de revenir et de me dire qu'elle m'aimait. Si elle m'aimait pourquoi est elle partie ? Même avec toute cette crainte. « Pourquoi ne m'en as tu pas parlé Charlie ? Pourquoi maintenant ? Je t'en veux tant.... Tu ne m'as pas fais confiance en fait. Tu ne me connaissais pas assez apparemment au bout de 5 ans de relations. Comment veux-tu que je réagisse ? J'ai toujours des sentiments pour toi. J'en ai toujours eu mais quand j'écoute tout ce que tu veux de me dire et tout ce que tu me dis, tu ne m'as pas respecté.... » Ça frappait à la porte... Un client venait et je vins à me lever pour aller lui dire que j'étais fermé aujourd'hui pour un imprévu de dernière minute et le client parti illico une fois le rendez-vous redonné pour demain. Il m'avait fait un petit sourire au passage me montrant qu'il avait vu la charmante demoiselle et que j'avais certainement mieux à faire. Je claquai la porte et vint à baisser le store de la porte principale en laissant l’écriteau fermé en place.

Je me tournais et regarda Charlie tout en m'approchant de nouveau vers elle, ne montrant aucune expression. «  Alors Charlie qu'attends tu de moi ? » Je vins à poser ma main sur son ventre tout en la fixant « Et ce petit être est toujours en toi ??? » Je ne baissais pas mon regard la fixant ardemment lui montrant que je n'étais pas déstabilisé même s'il en était tout autre ne sachant trop quoi dire ou faire pour le moment. Ayant peur d'être trop cru ou trop ardu dans mes paroles. Je ne voulais pas être trop blessant et en même temps je voulais lui dire tout ce que je ressentais.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Ven 7 Mar - 20:41

J'avais douté de l'homme que j'aimais. Et comme d'habitude, plutôt que d'affronter les coups de la vie, j'avais fuit. Je sais que ce n'était pas la chose à faire pourtant j'avais joué la carte de l’égoïste. Je le regrettais amèrement aujourd'hui car les choses ne se seraient pas passées comme ça sans doute. On aurait peut être pas été de mauvais parents en fin de compte. Mais ça on le saura jamais car j'avais perdu le bébé. J'aurais pu mourir dans l'histoire aussi. Comme d'habitude mon métier passait avant tout et j'en négligeais mes proches, bien qu'ils n'en soient pas au courant.

Je sais, j'ai douté de nous. Je pensais qu'on aurait pas pu le faire.. Je suis désolée Caem. J'aimerais tellement que tu me pardonnes..

Dis-je en baissant la tête. Je ne voulais plus affronter son regard inquisiteur. Je n'avais plus aucune idée de comment continuer la conversation. Il allait pourtant falloir que je lui dise la vérité sur mon métier. Les larmes coulaient sur mes joues, et un homme interrompu ce silence presque pesant qui venait de s'installer.   Puis Caem revint vers moi.

J'attends rien de toi. Simplement que tu comprennes mon choix. Te dire la vérité. Je.. je suis agent de police. Mais la plupart du temps quand je partais en faisant croire que c'était des vacances c'était faux.. J'étais en mission secrète pour le FBI aux Etats Unis c'est d'ailleurs là bas que je me suis retrouvée après t'avoir écris cette foutue lettre dont j'en pensais aucun mot.

Mais il me fit rompre mon discours en touchant mon ventre. JE reculais alors d'un pas surprise. Et me mets à pleurer comme si je ne pouvais pas le contrôler.

J'ai fais une chute grave là bas.. Et j'ai failli mourir. Le bébé n'a pas survécu ! Je m'en veux ! Cela ne devait pas se passer comme ça.

Je me retourne, je ne pouvais plus le regarder dans les yeux. Je me tourne vers ses photos au mur de plusieurs tatouages. Ma respiration était coupée..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Lun 10 Mar - 21:27






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



Tout se bousculait dans ma tête. Je ne savais plus trop comment réagir où quoi faire à son égard. La haine était enfouie en moi et l'amour était encore là. Quoi faire ? Quoi dire ? Je ne sais pas. Je ne sais plus et quand je vins vers elle pour toucher son ventre et qu'elle vint à reculer se fut encore pire. La colère m'envahissait. Pourquoi ce refus ? Je la regardais intensément en essayant de comprendre mais quand elle m'annonça qu'elle avait perdu l'enfant, notre enfant ce fut un coup de massue pour moi. Les mots fusaient rapidement dans sa bouche. Elle m'a caché son métier, sa grossesse. Je ne la comprends pas même si elle a beau me dire qu'elle travaille pour le FBI. Est ce qu'elle se met à ma place car pour le moment elle agit égoïstement. J'ai beau l'aimer. Je suis complètement paumé. Je me retournais préférant ne pas lui faire face pour le moment serrant un poing contre ma bouche et sentant la colère monter encore plus en moi. Je savais pourtant qu'il fallait que je me calme ce que j'essayais de faire immédiatement. Nous étions donc dos à dos, je regardais les passants dehors et vint à me calmer. Cela pris quelques minutes... Je revins vers Charlie et l'agrippa gentiment en l'aidant à me faire face maintenant. Il le fallait de toute façon. « Tu me demandes de comprendre ton choix c'est bien ça Charlie ! Sincèrement à quoi bon puisque tu as tout fait seule sans m'en parler ? Tu m'as caché deux choses importantes je crois ! Comment veux-tu que je te fasse de nouveau confiance ? J'ai beau t'aimer, tu m'as fais mal Charlie et ça ne va pas être si simple que ça... Crois-moi. »

J'avais mis mes mains sur ses épaules un peu fermement mais pas trop fort. Qu'attendait-elle de moi en étant revenue ici ? Lui faire face oui c'est ce que je voulais pour le moment mais surtout des explications et qu'elle ne fuit pas de nouveau face à ses responsabilités. « Tout me cacher Charlie n'arrange vraiment pas les choses ! Que comptes tu faire ? Qui suis-je pour toi maintenant ! Dis le moi ? » Je me retournais de nouveau regardant la rue déserte cette fois-ci. Mon cœur battait rapidement et je n'arrivais pour le moment à contrôler celui-ci. Notre histoire allait-elle reprendre ? Ou était-elle bien terminée ? Ca seul l'avenir nous le dira mais pour le moment c'est un grand point d'interrogation.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Lun 10 Mar - 22:36

Je ne savais vraiment pas quoi faire quand j'avais appris la nouvelle et je préfères fuir que d'affronter la réalité. Cela a toujours été comme ça, et ça ne date pas d'aujourd'hui. Mais j'aurais du savoir après tant d'années ensemble, que Caem était un homme bien qui assumerait un enfant. Mais j'étais trop lâche pour l'accepter. J'avais une certaine indépendance depuis toute jeune et de ce fait je prenais les décisions seules bien que celle ci ne m'appartenait pas entièrement, mon petit ami avait quelque chose à dire là dedans. Je ne pouvais pas le regarder en face. C'était plus fort que moi. Mais au final, il m'y obligea, m'agrippant les épaules sans pour autant me faire mal. Mais ce geste me surpris car il n'avait pas l'habitude de réagir de la sorte. Les larmes coulaient sur mes joues. L'homme que j'aimais m'intimidait. La situation était palpable, et je ne savais plus comment réagir. Moi qui d'ordinaire est sans coeur et sans pitié face aux ordures que j'arrête tous les jours, là c'était différent car il s'agissait de ma vie privée.

Tu peux me faire confiance Caem.. Crois moi je te mets en danger en te racontant mon vrai métier. Et je sais que si je te l'avais dis avant tu m'aurais interdit de partir risquer ma vie.. Et mon métier je l'aime plus que tout !

Mais je ne l'aimais pas comme j'aimais Caem. S'il me demandait de démissionner à contre coeur je le ferais pour lui prouver que je l'aime. Ce bébé, j'aurais tellement voulu l'avoir avec lui que l'on forme une belle petite famille mais ce rêve, je ne l'aurais jamais..

Je suis revenue ici pour te dire la vérité. Tu méritais de la connaître. Tu peux me juger, me traiter de tous les noms, me haïr ou m'éjecter de ta vie mais tout ce que j'ai fais c'est pour te protéger... Je ne voulais pas que mon métier te mettes en danger et qu'un bébé soit un obstacle dans ta réussite professionnelle. Je crois tellement en toi Caem..

Je le fixe dans les yeux et ne lâche pas mon regard plusieurs secondes avant de regarder le sol mal à l'aise...

Qui tu es pour moi? Celui que j'aime ! J'ai fais une terrible erreur en te quittant ! Je t'aime tellement.. T'es... l'amour de ma vie.

J'avais les larmes qui ruisselaient sur mes joues. Ce genre de révélations je ne le faisais jamais. Je n'étais pas trop fleur bleue et les je t'aime ne sortaient que très rarement mais je me mettais à nue car je l'aimais vraiment et je n'aurais jamais du lui donner cette lettre.. JAMAIS !

Tu... Tu as retrouvé quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Mer 12 Mar - 9:26






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



J'écoutais tous ces mots, toutes ces phrases qui sortaient de la bouche de Charlie. Elle semblait sincère. Je lui avais fais confiance, elle avait tant fait pour moi. Je ne savais plus quoi faire et plus je l'écoutais et plus cœur se déchirait. Je me disais que j'aurais pu être père dans peu de temps. L'horloge biologique tourne a une vitesse et c'est avec elle que je voyais finir ma vie. Mais pour le moment c'était un peu difficile. Retrouver cette confiance était pas chose simple. J'ai tellement été trahi dans ma vie. Pourtant elle connaissait ma vie et devait savoir. Je me retournais de nouveau et je me rendis compte que des larmes coulaient sur ses joues. Charlie n'était pourtant pas du genre à pleurer ainsi aussi facilement. C'est pour cela que je l'aimais. Pour sa franchise, sa façon d'être directe et spontanée. Pour une fois elle se livrait devant moi et me disait les choses. Devais-je lui ouvrir mon cœur de nouveau et aussi facilement ? Elle m'avait donné une chance à l'époque et je me suis construit grâce à elle, à ce qu'elle avait pu m'apporter, me donner et elle me donnait tant en amour. J'avais tout pour être heureux. Mais cette lettre m'a détruit et à fait ce que je suis devenu aujourd'hui. Comment devais-je me comporter face à elle, face à la vérité qui sortait de sa bouche ? Je m'approchais d'elle et passa mes mains au niveau de ses joues pour en essuyer ses larmes qui coulaient abondamment.  « Ecoute Charlie ! Si je te demandais à l'heure actuelle de me faire un enfant ! Le ferais-tu ? Et oserais-tu tout arrêter pour moi ? Je ne pense pas vu que tu as choisi ton métier avant moi en laissant cette lettre... Non ? Arrêtons de nous voiler la face. C'était peut être un prétexte pour toi de dire que tu ne voulais pas gâcher ma vie professionnel. Tu sais comment j'aurais été. Certainement un papa poule. J'aurais été prêt pour ça, pour cet enfant qui aurait été le fruit de notre union car oui je t'aurais certainement demandé en mariage par la suite et j'aurais vu grand pour nous. Mais la raison a pris le dessus te concernant et tu as douté de moi, de nous en ayant fais ce choix seule. »

Qu'est ce que je l'aimais.... Mais je voulais qu'elle comprenne qu'elle m'avait blessé. En venant à moi de la sorte, cela prouvait ce qu'elle ressentait pour moi et elle avait eu quelques mois pour y réfléchir. J'étais maintenant à quelques millimètres d'elle et vint à m'approcher encore plus en lui murmurant ces quelques mots dans l'oreille tout en poussant délicatement ses cheveux « Non je n'ai personne actuellement Charlie. J'ai eu quelques aventures mais je n'ai plus....Je n'ai pas trouvé... Ce que j'avais eu avec toi. Et je dirais tout simplement que c'est l'amour qui me manque... Mais ça... » Je me mettais à sentir son odeur, cette odeur qui me manquait tant et dont j'avais envie de sentir encore une nouvelle fois. Je reculais légèrement et la fixai droit dans les yeux ne lâchant cette fois-ci à aucun moment son regard... « Et toi as tu quelqu'un dans ta vie ? »


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Mer 12 Mar - 11:27

 J'arrêterais pour sûr s'il me le demandait. Il ne devait pas douter de l'amour que je lui portais. J'avais été la seule à croire en lui quand il avait pratiquement touché le fond. Il devait me croire quand je disais que je ferais tout pour lui et que je regrettais amèrement cette décision prise trop vite.  Alors que mes larmes ruisselaient le long de mes joues et Caem tenta de les essuyer.. Je frissonnais lorsqu'il me toucha comme si c'était la première fois. Je le regardais. Et je l'écoutais attentivement.

J'ai merdé, j'en suis consciente Caem. Mais si je suis là aujourd'hui c'est pour me racheter. Les choses ne sont pas faciles... J'ai fais des choix que je regrettes vraiment. SI c'était à refaire, c'est certain que je ne referais pas les mêmes erreurs. Mais la seule chose qui n'est pas une erreur c'est que je t'aime, je t'ai jamais menti sur mes sentiments et que j'ai envie d'être avec toi ! Sois en sûr ! Et que je suis prête à sacrifier ma carrière pour être auprès de toi.

Je le regarde, j'étais sincère. Je le ferais s'il me le demandait, même s'il savait que j'aimais mon métier. S'il me le demandait, j'arrêterais de travailler pour le FBI, quitte à rester une simple petite flic citadine. Un bébé? Depuis que j'avais perdu le mien, je m'en voulais tellement. Mais ça m'avait fais comme un déclic. Je voulais fonder une famille avec Caem désormais. C'était la seule chose qui m'importait.

J'ai envie de fonder une famille. Tout ça m'a ouvert les yeux. J'ai perdu le bébé, oui, je suis tombée d'une falaise, j'ai failli y rester aussi. Je ne me suis pas faite avorter Caem !

Je hausse les épaules, puis lui pose la question sur ses fréquentations. Il avait donc eu des aventures. Cela m'arracha le coeur. Est ce qu'il m'aimait vraiment ? Je n'avais pas eu d'aventures, RIEN de mon côté, je l'aimais beaucoup trop pour ça. Mais même si cette réponse me décevait, je fis comme si de rien était.

Quoi ça ?


Dis-je en le voyant s'approcher de plus en plus, mon coeur s'affole, je ne sais pas quoi faire. Je reste figée, de peur de faire un mauvais pas..  Je n'ai qu'une envie l'embrasser.

Tu crois sincèrement que je serai là si j'avais eu des aventures? J'ai pas arrêté de penser à toi, à nous.

Je hausse à nouveau les épaules en arrêtant de le regarder dans les yeux. C'était trop dur pour moi. Je souffrais affreusement. Je m'en mordais les doigts de lui avoir laissé cette lettre il y a quelques semaines de cela.

Dis le moi franchement, tu veux quoi maintenant? Qu'attends tu de moi maintenant que je suis devant toi Caem?

Il ne disait qu'un mot et je m'en irais. Je pensais à mon chien, à Roller, resté chez nous. Que devenait-il?

Si tu ne veux plus de moi, je viendrais chercher mes affaires et Roller ce soir ou demain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Sam 22 Mar - 20:05






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



J'écoutais les dire de Charlie et je me disais au final qu'elle avait vécu cette épreuve seule, sans moi. J'aurais tant aimé être là pour l'aider à se relever de ce lourd fardeau mais elle en a préféré autrement. La confiance allait certainement revenir petit à petit mais ça allait peut être mettre un peu de temps et j'espérais qu'elle comprendrait cela. Bien sûr que je ne voulais pas qu'elle s'en aille. Bien sûr que je voulais qu'elle revienne vivre avec moi et Roller. Mais devais-je lui annoncer maintenant ? Je pense qu'elle a assez souffert pour le moment. Elle n'a pas besoin de stress ou de doute en plus. Je me reculais de nouveau continuant de la fixer tout en regardant le matériel que j'avais sorti pour le client de cette après-midi. Je me rendais compte que je pouvais tout recommencer. Je rangeais donc les ustensiles et tout ce qui était couleur en laissant Charlie cogiter un peu. Puis une fois tout cela rangé, je pris le téléphone pour prévenir mes clients « Bonjour à vous ! Désolé pour le dérangement mais je reporte notre rendez-vous à demain si ça ne vous dérange pas mais j'ai un imprévu et ne pourra donc être présent au salon. A demain donc et bonne journée. Au revoir. » Et voilà une bonne chose de faite. Maintenant je pouvais me consacrer à Charlie.

Je me retournai et sorti du comptoir pour revenir en direction de Charlie.  « Tu sais Charlie ! Ces aventures, ce n'était que sans lendemain et puis sincèrement je ne pensais pas que tu allais revenir. Tu semblais si certaine et sûre de toi dans cette lettre que j'ai cru que tu m'avais réellement quitté. Toutefois il n'y avait pas de sentiments, je t'assure et puis je n'ai rien à me reprocher car c'était une lettre de rupture assez décisive. » Une question me vint à la tête d'un coup et je m'approchais de nouveau de Charlie levant de mes doigts son petit menton pour enfin voir son visage et dégager ses cheveux de ses yeux « Si tu es revenue Charlie c'est bien pour recommencer quelque chose ou reprendre de là où on en était ? La confiance, je vais avoir du mal au départ sache le. Mais je ne veux pas te fermer la porte car je... Enfin tu sais quoi ! J'ai des sentiments intenses pour toi et je ne saurais expliquer tout ça mais oui tu m'as manqué terriblement et j'ai rien compris avec cette lettre au départ. Oui je veux des bébés Charlie... Ton métier il va falloir que je m'y fasse car je ne m'attendais pas du tout à cela. Mais maintenant plus de cachoteries, plus de mensonges, juste la vérité. Je peux compter de nouveau sur toi ? »

Mon regard en disait long et l'embrasser oui j'en avais envie... Je l'aimais tant mais ça le savait-elle réellement ? J'en doute. J'avais beau entendre la sonnerie du téléphone retentir en fond, je m'en foutais royalement car ce qui comptais pour moi pour le moment c'est Charlie et ses réponses.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Ven 4 Avr - 22:35

Il est certain que cette décision n'aurait pas du être prise comme je l'ai fais. J'aurais du en parler avec l'homme que j'aime. Il aurait sans doute compris, mais j'étais trop lâche pour m'en appercevoir. J'aurais du lui faire confiance. Mais mon métier me prenant tout mon temps j'ai préféré m'éclipser pour jouer les agents secrets et éviter le problème plutôt que de me disputer avec Caem. Mais je l'avais perdu. Je l'aimais plus que tout, ce n'était pas une amourette d'un soir, nous avions conçu une véritable relation, et jamais personne ne pourra détruire ce que nous avions. Après mon monologue, il fit quelques actions qui concernaient son travail, et même si le silence s'était installé, j'admirais sa façon de faire. J'étais fière de lui. Il avait tellement réussi dans sa vie, que j'étais attendrie. Je souriais même si au fond de moi sans m'en rendre compte j'étais au fond du trou. Les larmes coulaient sur mes joues sans que je m'en rendes compte. Il vint rompre le silence après avoir congédier ses clients. Je pensais qu'il le faisait pour moi.

Tu n'as rien à te reprocher Caem, mais permets moi d'être un peu déçue. Je me déçois aussi car si je ne t'avais pas laissé avec cette lettre, ces filles elles n'auraient jamais fini dans notre lit !

Je hausse les épaules. Je lui en voulais c'était certain mais il avait eu le droit, je ne pouvais rien lui dire à ce sujet. J'aurais aimé être la seule mais j'avais mérité qu'il passe ses nerfs en couchant avec des femmes pour oublier cette triste lettre que je lui avais laissé comme rupture. Je n'osais même plus le regarder en face mais il revint me voir en me remontant le menton pour me faire face. Je ne pouvais plus l'éviter. J'avalais ma salive nerveuse.

Bien sûr que j'ai envie de reprendre là où on en était. Mais si tu penses manquer de confiance en moi, on peut recommencer, tout me va du moment que je suis auprès de toi... J'ai besoin de toi Caem ! Tu es ma raison d'être et tu le sais... J'ai perdu totalement le contrôle de moi en réagissant comme ça. Je regrettes d'avoir perdu le fruit de notre amour.. si c'était à refaire, je ferais les choses autrement et on aurait pu être une famille. Je suis désolée.

Je le regarde, les larmes toujours présentes dans mes yeux m'embuent mon regard, et les larmes ruissellent sur mes joues à chaque clignement d'oeil. Je les essuie furtivement et le regarde. Je ne savais pas ce qu'il voulait réellement. Le manque de confiance qu'il avait dorénavant en moi allait peut être tout changer.

Si tu veux plus de moi Caem, je comprends j'ai été cruelle ! Je le regrettes ! Tu m'as tellement manqué ! J'avais tellement besoin de toi lorsque je l'ai perdu et j'ai du affronter ça seule..

Je pleure alors que je me rappelle la douleur et la souffrance que j'ai enduré à ce moment là.. Lorsque j'ai fais une chute et que le chirurgien n'a pas pu nous sauver tous les deux.. Seule en convalescence dans cette chambre était une dure épreuve.

Je veux juste que tu saches c'est que cette lettre, j'en pensais aucun mot.. Je t'aime bien plus que tu ne peux le croire et j'ai envie que tu sois mien, et que nous formions qu'un..

Sans l'expliquer, je me blottis contre lui, le manque d'oxygène dont je fais preuve est de plus en plus grand à tel point que je ne peux plus respirer, en me collant au corps de Caem, je revis comme s'il était ma bouffée d'air frais, mon oxygène. Je le serres fort, je ne sais pas si ce moment sera le dernier, où s'il me repousserait la seconde d'après c'est pourquoi je tente de profiter de ce bref instant en fermant les yeux. Et je chuchote à nouveau.

Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Mar 22 Avr - 14:52






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



Je continuais de la regarder fixement et avec intensité. J'aimais tant la voir et sentir qu'elle était la pour moi... Que dire de plus. Je sais maintenant qu'elle regrette amèrement ce qu'elle a fait en me quittant et en me cachant la vérite. La confiance va être difficile à gagner et ce que je veux par dessous tout c'est qu'elle revienne à la maison. Que l'on recommence certes car du coup je me dis que je ne la connaissais pas si bien que ça finalement. Allait-elle me comprendre pour le fait de tout recommencer du moins elle vient à la maison et on voit par la suite. Elle retrouvera notre chien, sa place dans notre petit cocon que l'on s'était créé avant qu'elle ne quitte la demeure conjugale. Je ne sais quoi faire ou dire de plus en l'écoutant. Elle s'en voulait tant. « Oui avoir des bébés avec toi ça serait mon rêve. Recommencer à zéro aussi. Car du coup tu comprends je me rends compte que je te connais peu. Du moins concernant ton métier. Il va falloir que tu t'armes de patience Charlie. Crois tu que tu sois capable de comprendre ce que je veux ? » Je mis ma main sur sa joue et j'avais envie en cet instant de venir y déposer mes lèvres sur les siennes mais le voulait-elle vraiment et en étais-je capable de nouveau ? Face à la femme de ma vie du moins c'est ce que je me disais avant qu'elle ne me quitte.

Qu'est ce que je veux ? Bonne question. Elle s'est sûr mais ….. Roh faut toujours que je me fasse des montagnes mais je ne peux oublier sa façon d'agir. La prochaine fois sera t elle capable de nouveau à recommencer ce qu'elle nous a fait ? « Charlie ! La prochaine fois , si tu es enceinte ! Promet-moi de ne pas recommencer !! Je crois que je ne le supporterais pas de nouveau. Maintenant c'est la vérité, rien que la vérité d'accord ? » J'approchai mes lèvres et vint y déposer un doux baiser sur les siennes. Qu'est ce que ça m'avait manqué... J'espère qu'elle le sait au fond d'elle que je l'aime toujours autant voir même plus mais je préfère lui montrer un homme qui doute pour le moment. Je me faisais violence quelque part. Une fois notre échange terminé je reculais ma tête tout en laissant mes mains au niveau de ses joues et vint à la fixer de nouveau. « Tu es prête à rentrer ? A retenter ta chance ? Car sache que ce sera l'unique. Et je te dirais que ….. J'ai hâte que tu rentres et je crois qu'il y en a un autre qui sera fou également. »

Je lui fis un léger sourire, la prenant dans mes bras et la soulevant pour ensuite aller chercher ma veste derrière le comptoir. J'enfile ma veste en cuir et revint vers elle tout en lui tendant la main et en lui souriant. « Prête à rentrer Charlie ou tu préfères rester ici ? »  


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »



Dernière édition par Caem O'Grady le Jeu 24 Avr - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Mar 22 Avr - 21:22

J'étais si fière du chemin qu'avait parcouru Caem. Il était vraiment parfait. Je l'aimais, c'était indéniable et j'avais tellement de remords. Nous aurions pu fonder une si belle famille tous les deux. Et j'espérais que j'avais encore la chance d'arranger les choses. J'avais envie de savoir qu'il voulait encore de moi, qu'il m'aimait encore et que rien n'était encore perdu.

Je ne demandes pas mieux !

Je me blottis contre lui en soupirant de soulagement. J'étais contente de retrouver mon petit chez moi, mon cocon familial. Alors que j'étais dans ses bras, il se recula et m'essuya les larmes. Je reniflais discrètement. J'étais contente qu'il me laisse une deuxième chance.

Je ne comptes pas t'en cacher davantage, si tu gardes ce que je t'ai dis pour toi. Je n'aimerai pas qu'il t'arrive quelque chose. Si je repars aux USA, il faut que tu fasses croire à tout le monde que je suis allée voir de la famille et surtout si tu me téléphones, n'en parles pas.. D'accord?

Si je ne lui avais rien dit sur mes extras que je faisais ailleurs qu'ici, c'était tout simplement pour le protéger, c'était d'ailleurs la première règle qu'on apprenait... Ne jamais divulguer à nos proches notre réel métier. Mais il était évident que je ne pouvais plus rien cacher à Caem. Il finit par me surprendre lorsqu'il me demanda si j'étais capable d'arrêter la pilule. Je le regardais en fronçant les sourcils. Evidemment que j'en étais capable. Je ne demandais pas mieux que d'avoir un enfant avec Caem. Cela ne me faisait plus peur désormais.

Pourquoi tu me demandes ça? Tu veux fonder une famille Caem? Avec...moi?

Je le regarde alors. Je ne pleure plus mais mes yeux restent embués de larmes. J'essuie les quelques résidus d'eau salée et le fixe droit dans les yeux attendant une réponse. Alors qu'il agrippe mon cou, je me rapproche de lui.

Je n'ai jamais cessé de penser à toi. Tous les jours !

L'envie de l'embrasser était forte, mais j'avais peur qu'il me repousse. Je plisse mon nez attendant qu'il fasse quelque chose. Ou du moins, qu'il me propose de rentrer. J'avais besoin de retrouver mon quotidien c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caem O'Grady
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Adam Levine
Date d'inscription : 24/01/2014
Messages : 328
Toi : :
Crédits : Avatar : Shiya || Gif : Tumblr
Age : 29 y.o
Emploi/Etudes : Tatoueur
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Jeu 24 Avr - 17:24






Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin
Charlie & Caem



Je continuais de la regarder fixement et avec intensité. J'aimais tant la voir et sentir qu'elle était la pour moi... Que dire de plus. Je sais maintenant qu'elle regrette amèrement ce qu'elle a fait en me quittant et en me cachant la vérite. La confiance va être difficile à gagner et ce que je veux par dessous tout c'est qu'elle revienne à la maison. Que l'on recommence certes car du coup je me dis que je ne la connaissais pas si bien que ça finalement. Allait-elle me comprendre pour le fait de tout recommencer du moins elle vient à la maison et on voit par la suite. Elle retrouvera notre chien, sa place dans notre petit cocon que l'on s'était créé avant qu'elle ne quitte la demeure conjugale. Je ne sais quoi faire ou dire de plus en l'écoutant. Elle s'en voulait tant. « Oui avoir des bébés avec toi ça serait mon rêve. Recommencer à zéro aussi. Car du coup tu comprends je me rends compte que je te connais peu. Du moins concernant ton métier. Il va falloir que tu t'armes de patience Charlie. Crois tu que tu sois capable de comprendre ce que je veux ? » Je mis ma main sur sa joue et j'avais envie en cet instant de venir y déposer mes lèvres sur les siennes mais le voulait-elle vraiment et en étais-je capable de nouveau ? Face à la femme de ma vie du moins c'est ce que je me disais avant qu'elle ne me quitte.

Qu'est ce que je veux ? Bonne question. Elle s'est sûr mais ….. Roh faut toujours que je me fasse des montagnes mais je ne peux oublier sa façon d'agir. La prochaine fois sera t elle capable de nouveau à recommencer ce qu'elle nous a fait ? « Charlie ! La prochaine fois , si tu es enceinte ! Promet-moi de ne pas recommencer !! Je crois que je ne le supporterais pas de nouveau. Maintenant c'est la vérité, rien que la vérité d'accord ? » J'approchai mes lèvres et vint y déposer un doux baiser sur les siennes. Qu'est ce que ça m'avait manqué... J'espère qu'elle le sait au fond d'elle que je l'aime toujours autant voir même plus mais je préfère lui montrer un homme qui doute pour le moment. Je me faisais violence quelque part. Une fois notre échange terminé je reculais ma tête tout en laissant mes mains au niveau de ses joues et vint à la fixer de nouveau. « Tu es prête à rentrer ? A retenter ta chance ? Car sache que ce sera l'unique. Et je te dirais que ….. J'ai hâte que tu rentres et je crois qu'il y en a un autre qui sera fou également. »

Je lui fis un léger sourire, la prenant dans mes bras et la soulevant pour ensuite aller chercher ma veste derrière le comptoir. J'enfile ma veste en cuir et revint vers elle tout en lui tendant la main et en lui souriant. « Prête à rentrer Charlie ou tu préfères rester ici ? »  


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


misery.

« Derrière mon sourire se cache bien des choses. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? On récolte souvent ce que l'on sème et pour le moment je me pose des tas de questions. Aimer... Pffff tu parles à quoi bon !!!  - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem Jeu 24 Avr - 19:50

Tu serais près à être père là tout de suite? Si j'arrêtais ma pilule ce soir et que j'arrive à tomber enceinte rapidement, tu serais heureux ou tu aurais la trouille? Je ne sais pas si tu peux fonder une famille si tu n'as plus confiance Caem..

Je haussais les épaules en faisant un sourire en coin. J'avais envie de fonder une famille avec Caem. J'avais envie de tout ce que je détestais étant adolescente, des bébés, un mariage, tout.. C'était tellement étrange.. Mais une chose était sûre, j'étais irrévocablement amoureuse de lui. Je m'en voulais de l'avoir fait tant souffrir. Je détestais le fait qu'il n'ait plus confiance en moi. Il m'acheva lorsqu'il finit par me dire qu'au final il ne me connaissait pas tant que ça.

Tu me connais par coeur Caem. Je t'ai juste caché une part de mon métier pour pas que tu sois en danger tout simplement !

J'adorais mon métier, mais il était évident que je l'arrêterais s'il me le demandait, même si, sans doute, pendant quelques temps, inconsciemment je lui en voudrais un peu...

Désormais, je te dirais tout. Mais promets moi de pas poser de questions ni d'entraver mes missions? Je risquerais gros et toi aussi !

Je le regarde, inquiète. Il fallait qu'il comprenne. Je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose par ma faute. Je ne le supporterais absolument pas. Je ne me le pardonnerais jamais c'est sur.. Il m'embrassa. Je pris entre mes mains son t-shirt que je froissais sous mes poings. J'étais heureuse de le retrouver. Mais cette étreinte fut trop courte à mon goût.

Bien sûr que je suis prête ! J'ai pas besoin d'une autre chance. Je sais ce que je veux. Je te veux toi dans ma vie.

Lorsqu'il finit par parler de notre chien, je souriais. Je lui pris la main. J'étais heureuse de retrouver l'homme de ma vie.

Oui je suis prête.

Dis-je avant de me blottir contre lui.


( ma réponse peut servir de clôture pour ce sujet et on en recommence un autre non? Mpottes moi ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem

Revenir en haut Aller en bas

Ton absence est entrée en moi comme une petite mort qui ne cesse de creuser son chemin.ll Caem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (j'me sens comme une petite fourmi perdue dans l’univers intergalactique.)
» Une fleur pour un bel avenir. - Flora Green.
» demande gif entrée
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Hors-jeu :: Archives Rps-