AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Lun 30 Juin - 21:20

Depuis la lettre de rupture que j'avais laissé à Caem avant de partir en mission en compagnie de Gareth rien n'allait plus. J'avais perdu mon bébé, et j'avais retrouvé Caem.. Malheureusement j'avais perdu la confiance qu'il avait à moi..  Et puis depuis mon retour, nous n'avions jamais couché ensemble jusqu'à ce soir. Les disputes se faisaient plus fréquentes.. Il me manquait c'était indéniable, je l'aimais mais ce n'était plus possible. Rien n'était facile. Il ne voulait pas que je fasse ce métier.. Même s'il avait tenté de comprendre ce soir, ce n'était pas le cas..  J'étais épuisée des incessantes disputes qui faisaient notre couple aujourd'hui c'était dur.. Et puis je me devais de lui avouer que cette après midi nous nous étions embrassés Gareth et moi. J'avais regretté ce geste mais je ne devais rien cacher à celui que j'aimais après tout. Mais une dispute avait éclaté. Alors que ma valise était faite, j'étais partie. Au début j'avais trouvé un bar en ville. Un où d'ordinaire je ne mettais pas les pieds.

Après deux verres d'alcool bien corsés j'avais titubé tant bien que mal jusqu'à Lista. Je savais que Gareth y serait. J'avais décidé qu'il était temps pour moi d'aller de l'avant et surtout de faire un vrai métier. Celui qui me passionnait auprès du meilleur partenaire qui existait.
Une fois à l'auberge je vais à l'accueil avec ma valise.

Je voudrais la chambre de Monsieur Regan. Je suis sa partenaire..

Je haussais les épaules lorsque la réceptionniste me donna sa chambre. Une fois devant, je tapais à la porte jusqu'à ce que Gareth m'ouvre.


Dernière édition par Charlie M. Queen le Mar 8 Juil - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mar 1 Juil - 20:04

 

Il n’aurait jamais cru, pendant un instant, que les choses allaient tourner de cette façon. Pas une seule minute il n’avait pensé qu’il aurait le courage de le faire. Il n’envisageait pas de le faire, à vrai dire, parce qu’il savait qu’elle ne ressentait rien pour lui. C’était toujours le cas. Charlie n’était pas amoureuse de lui. Quand lui-même l’était désespérément. Il n’avait jamais vraiment été amoureux, tout juste très attaché. Il fallait reconnaître qu’il était plus coureur de jupons qu’homme sérieux. Peut être était tout simplement difficile ou peut être avait il simplement besoin d’une femme comme elle. Et la seule femme qu’il ne pourrait jamais avoir. Sortant de la douche, il se laissa tomber sur le lit, la serviette autour de la taille, torse nu et encore humide. Mais il ne resta pas ainsi bien longtemps. Il faisait bien trop frais pour cela. Se séchant rapidement, il enfila son pantalon et un t-shirt. Envisageant, une nouvelle fois, de se laisser porter par la fatigue pour dormir de longues heures. Oui, l’idée était terriblement tentante. Trop, même, pour qu’il ne le fasse pas dans la seconde. Mais alors qu’il s’endormait lentement au son de la télévision irlandaise, RTE quelque chose, on toqua à la porte de sa chambre. Il ne put s’empêcher de laisser échapper un juron. Même ici, où il ne connaissait personne, ou presque, il ne pouvait pas être tranquille ne serait ce qu’une heure. Aussi alla t’il ouvrir la porte d’un air pas très commode, restant paralysé par la surprise lorsqu’il se retrouva face à Charlie. « Qu’est ce que tu fais là ? » fut tout ce qu’il se trouva être capable de dire. Pour ensuite réaliser qu’elle ne tenait pas très droit. « Oh… » lâcha t’il avant de l’attraper par le bras pour la pousser dans la chambre. Non sans remarquer la valise qu’elle avait oubliée dans le couloir. « C’est pas vrai… » marmonna t’il en attrapant le sac pour le laisser près de la porte, à l’intérieur de la chambre. « Charlie, dis moi ce que tu as fait. » Il faillit ajouter qu’elle lui faisait peur, mais ce n’était pas vraiment le genre de chose qu’elle avait envie d’entendre. Elle avait une sale mine, et ce n’était pas seulement dû à l’alcool. Il l’entraina sur le lit et la fit asseoir, avant d’en faire de même. « Qu’est ce qui se passe ? Parle moi. Tu sais bien que tu peux tout me dire, je suis ton partenaire. » rajouta t’il en lui souriant tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mar 1 Juil - 21:01

J'étais mal, tellement mal.. Je m'étais retrouvée face à Gareth et je ne savais pas pourquoi réellement j'étais là mais j'étais contente d'avoir choisi mon partenaire. J'aurais pu aller voir Liam mais non. C'est ici que j'avais envie d'être. Alors qu'il ouvrit sa porte, je voyais sa surprise dans ses yeux. Alors que je rentre en titubant il me rattrape de justesse alors que je manque de tomber. Je tombe dans ses bras en souriant.

Tu sais que t'es séduisant toi ?

Dis-je en posant ma main sur sa joue. Je le regarde dans les yeux alors en soupirant toujours dans ses bras.

Rien. Je me suis disputée avec Caem pour changer.. Et je lui ai avoué que nous deux, nous étions embrassés.. Il n'a pas trop apprécié alors j'ai pris ma valise et j'ai atterri ici après quelques verres.

Je me desserres de cette étreinte avant de faire le tour de la chambre qu'il occupait. Je regarde ensuite par la fenêtre. Il finit par m'asseoir sur le lit. Je râlais car je voulais rester debout.

je peux très bien rester debout !

Mais c'était faux. Je n'avais plus d'équilibre.

On a plus les mêmes idées avec Caem... Il n'apprécie pas l'idée que je suis plus qu'une simple flic.. Il pense que je ne suis pas prête à être mère.. Je vois pas ce qu'on fait ensemble... J'ai envie de m'en aller loin.. Amène moi avec toi à Londres !

Dis-je en le regardant dans les yeux. Je me rapprochais de plus en plus de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Sam 5 Juil - 19:51

 

« Oui, je peux imaginer qu’il n’ait pas trop apprécié. » marmonna Gareth plus pour lui-même que pour la jeune femme assise à ses côtés. Tout ça allait mal finir, surtout si Charlie s’amusait à être aussi tactile avec lui. Néanmoins, il n’eut pas le courage de la repousser. Il appréciait bien trop le contact. Il la regarda faire le tour de la chambre avant de revenir vers lui. Même à demi saoule, elle était ravissante. « Ola, du calme. Ne te précipite pas comme ça, Char’, tu pourrais faire quelque chose que tu regretterais. Tu l’as déjà quitté une fois et tu étais malheureuse. Je ne veux pas te voir traverser tout ça une fois encore. » Elle se rapprochait encore plus et le jeune homme réalisa soudain qu’il n’arriverait jamais à se retenir si elle continuait à se comporter de la sorte. Il secoua la tête, baissant les yeux. « Je ne veux pas être celui… » Celui avec qui elle tentait d'oublier le seul homme qu’elle aimait. Il se félicita de s’être habillé et de ne pas avoir fait, comme à son habitude, le mec cool qui ouvre peu vêtu. Il se décida enfin à relever la tête, croisant le regard, trop près du sien, de la jeune femme. « On ne devrait pas… » murmura t’il. Mais il ne put s’en empêcher et il l’embrassa à nouveau. Il ne se sentit même pas désolé. Au contraire, il passa un bras autour de sa taille fine, et l’autre main derrière sa nuque, l’attirant plus contre lui. Prolongeant le baiser et laissant glisser ses lèvres dans le cou de Charlie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Dim 6 Juil - 17:23

Il voulait que je sois honnête et voilà... On aurait jamais du nous embrasser tous les deux Gareth..

Je haussais à nouveau les épaules en soupirant. J'avais très mal à la tête et j'avais l'impression que ce que je disais n'était plus du tout cohérent. Mais mes pensées étaient très claires. Il était hors de question que je reste avec Caem s'il n'avait plus confiance en moi. Je ne lui en donnais pas l'occasion non plus en embrassant mon ancien partenaire.. Mais bon. J'avais peut être été impulsive en quittant à nouveau Caem. Mais la question était pourquoi avoir choisi de me réfugier ici auprès de Gareth? Après tout il y avait Liam non?

Il s'en tape de moi désormais. J'vais pas rester avec un mec qui m'aime sans me faire confiance non ? Il m'a redemandé de reprenre la pilule ! Il dit qu'il ne veut pas que je sois mère car je ne suis pas prête !

Je baisse la tête un peu triste. Mais ce soir j'avais bien envie d'oublier mon début de soirée et surtout l'homme que j'aimais. Gareth avait été mon partenaire puis mon ami. Je tenais à lui. Oui comme il le disait on ne devrait certainement pas faire ça. Mais c'était avec lui que je voulais être à ce moment précis. Il recroisa mon regard lorsque tout deux arrivions enfin à nous regarder dans les yeux. JE ne quitte pas ce regard. Il m'embrassa et je prolongeais ce baiser en me rapprochant davantage. Je me serrais contre lui agrippant sa nuque. J'étais bien à ce moment précis. Quand il m'embrassant dans le cou, je frissonnais en mettant l'une de mes mains sous son t-shirt, la baladant bien sagement pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mar 8 Juil - 17:09


Il n’avait plus envie de parler. Plus du tout. A quoi bon ? Plus rien d’autre qu’elle ne comptait à présent. Il l’écoutait à peine, mais peut être ne parlait elle déjà plus. Il avait vaguement entendu que Caem lui avait redemandé de prendre la pilule. L’avait elle fait ? Aucune idée, elle ne l’avait pas précisé ? Voulait il savoir ? Sachant que tout semblait bien parti pour qu’ils passent la nuit ensemble, et pas à jouer aux dames, peut être cela aurait il été une bonne idée de se poser la question. Cela aurait vraiment pas de bol qu’elle tombe enceinte de lui. Gareth en aurait presque ri tant l’idée lui semblait folle. Lui, père ? Quelle douce plaisanterie ! Mais une main baladeuse le sortit de ses pensées. Charlie avait glissé sa main sous le t-shirt de son co-équipier et il pouvait s’empêcher de frissonner sous la douce caresse, experte néanmoins. S’écartant, quelque peu essoufflé, il la dévisagea un long moment, ses yeux presque noirs, tant ses pupilles étaient dilatées. Il retira son t-shirt, se retrouvant torse nu face à la jeune femme. Il lui retira son t-shirt également, laissant une main errer sur son ventre, puis glisser sur ses reins, la plaquant ensuite contre lui, leurs souffles mêlés, mais ne faisant rien de plus. Il songea qu’il ne s’en lasserait jamais. L’avoir près de lui, dans ses bras, respirer son odeur, sentir sa chaleur, le gout de ses lèvres. De sa main libre, il caressa sa joue, puis son épaule, puis détachant ses cheveux. Les yeux pâles du jeune homme croisèrent les prunelles marron vert de la jeune femme, et il l’embrassa passionnément, la faisant tomber sur le lit et s’allongeant sur elle. Il savait qu’elle partirait rejoindre son compagnon. Elle l’aimait après tout, cette nuit là ne serait pour elle qu’une nuit d’égarement. Lui, en revanche, en aurait le cœur brisé. Mais pour l’instant, il ne voulait penser qu’au moment présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mar 8 Juil - 18:51

Avant notre baiser de la veille, jamais je n'aurais pensé être attirée par mon coéquipier Gareth. Et pourtant, ce soir, je n'avais d'yeux que pour lui. Je ne savais pas ce que demain serait fait. Mais avec lui, c'était simple. On se comprenait, nous étions sur la même longueur d'onde et c'est cette simplicité qui me manquait dans mon couple avec Caem.
Ce soir je voulais me donner à Gareth car d'une part j'en avais extrêmement envie, il ne me laissait pas insensible. J'avais ce quelque chose que je contrôlais sans doute pas. J'étais bien éméchée quand il m'avait accueillie quelques minutes auparavant. J'avais l'air d'une épave, mais bizarrement il s'en fichait. Et ça me plaisait de lui plaire telle que j'étais. Surtout avec mon métier, que seul lui pouvait très bien comprendre. Je m'en fichais des conséquences en cet instant précis.
Alors que Gareth s'enlevait le t-shirt qu'il portait je l'aidais à enlever le mien. Je me rapprochais de lui, c'était le parfait accord de sa peau sur ma peau. JE frissonne alors. Comme si c'était tout naturel. On se connaissait depuis longtemps maintenant après tout.
Je me retrouvais sous lui une fois sur le lit. Je l'embrasse avec passion et tendrement. Je balade ma main dans son dos avant de la mettre doucement sur ses fesses. Très vite je me redresse pour lui enlever la ceinture de son pantalon et lui enlève sauvagement. J'avais envie de lui, là tout de suite. Une fois en caleçon, je laisse ma main droite plus que baladeuse faire l'état des lieux. Je lui souris avant d'agripper son cou et de l'attirer davantage vers moi je lui mordille le cou avant de lui faire un suçon. J'embrasse après son épaule et reviens doucement vers son visage où j'embrasse ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mar 8 Juil - 21:54


Il n’avait jamais réalisé à quel point il pouvait perdre pied avec une femme. Avec elle, en réalité. Uniquement avec Charlie. Tandis qu’il l’embrassait tantôt avec douceur et tendresse, tantôt plus ardemment et plus passionnément, il sentait la main de la jeune femme glisser sur son dos, lui arrachant de délicieux frissons. Mais rapidement, elle devint plus gourmande et sans qu’il n’ait vraiment le temps de réaliser, il ne portait plus grand-chose. Plus grand-chose de correct. Et déjà elle s’agrippait à nouveau à lui, les lèvres coquines, les dents sorties. Il laissa échapper un grognement. Venait elle réellement de le marquer ? Il ne put s’empêcher de rire doucement, tandis qu’elle l’attirait plus près d’elle, ses lèvres rencontrant les siennes dans un baiser brûlant qui le laissa sans souffle. Glissant une main dans le dos de la jeune femme, il la regarda avec un sourire malicieux, dégrafant son soutien gorge du pouce et de l’index avec expertise, tandis qu’elle lui arrachait un gémissement plus franc en laissant sa main… Sur LA partie sensible de son anatomie. « C’est cruel… » murmura t’il d’un voix rendue rauque par le désir. L’allongeant sur le lit, il glissa ses lèvres sur la gorge de la jeune femme, descendant entre ses seins puis sur son ventre. Relevant la tête pour croiser ses yeux à l’indescriptible couleur, il défit le bouton de son jean, retirant tout ce qu’elle portait, n’accordant même pas un regard aux sous vêtements qu’elle portait. C’était pourtant le genre de choses qu’il trouvait sexy. Mais pas ce soir. Elle aurait pu être sale, elle aurait été sublime pour lui. Rien n’aurait pu le rendre plus fou d’elle qu’il ne l’était déjà. Il refit le même chemin en sens inverse, l’embrassant avec ferveur, n’étant plus aussi sûr de lui qu’il ne l’était un instant plus tôt. Il avait eu du mal à reculer auparavant, mais il savait très qu’à ce moment précis, il pouvait encore. Mais encore une minute et il ne pourrait plus. « Charlie… » murmura t’il au creux de son oreille, avant d’en mordiller le lobe, son corps puissant pressé contre celui de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mar 8 Juil - 22:36

J'étais peut être inconsciente et insouciante en cet instant précis comme une personne immature se foutant complètement des conséquences de ses actes. C'était difficile de se défaire de cet élan. Caem ne me voulait plus n'est ce pas? En y réfléchissant bien on avait rompu ce soir non? Je ne le trompais pas directement parlant? Je réfléchissais un peu trop une fois imbibée d'alcool, du moins c'est ce que je pensais. Je me retrouvais rapidement torse nu, alors que de façon experte il m'enleva en un clin d'oeil mon soutien gorge. Je me serrais contre lui. J'aimais sentir sa chaleur et les battements de son coeur. Il enleva les derniers bouts de tissus qui me restaient et je me retrouvais nue , je lui enlevais alors son caleçon pour que l'on soit à égalité. Je le regarde avec le sourire. Je ne pensais à rien d'autre qu'à ce moment.
Alors qu'il prononçait mon prénom, j'avais l'impression qu'il hésitait l'espace d'un instant.

Tu hésites?

Demandais-je en le regardant droit dans les yeux, mais je n'attendais aucune réponse. Je me cramponnais à lui en prenant en main la situation. Je basculais sur le coté et montais à cheval sur lui. Je pris son engin dans les mains et le plaça finalement dans mon vagin. Je n'avais pas pensé au préservatif sur le coup. C'était un peu délicat mais peu importe, j'avais tellement envie de lui. Je commence les va et viens en le regardant. LEs cheveux détachés, je les remettais derrière les oreilles. Je gémissais très légèrement, En m'agrippant à lui. Qu'est ce que c'était bon de se laissait aller quelques instants sans responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 12:58


Hésitait il ? Sans doute légèrement. « Non… » murmura t’il. Mais Charlie ne lui donna guère le temps d’y penser. Elle avait décidé de prendre les choses en main et avant qu’il ne s’en rende compte, elle était à califourchon sur lui, lui offrant une vue extrêmement agréable. Mais pas seulement. L’invitant dans son intimité humide et chaude. Déjà, elle allait et venait sur lui, leur arrachant à tous deux des gémissements de plaisir. Ne lui laissant aucun répit. Il la regarda, ou plus exactement l’admira, tandis qu’elle mettait ses cheveux derrière ses oreilles. Caem était un fier idiot. Si Gareth avait eu l’immense chance que Charlie soit amoureuse de lui, il n’aurait pas agi comme Caem le faisait. Peu lui importait pour l’heure, à vrai dire. Il ne voulait penser qu’à eux. Ce ne serait que l’histoire d’une nuit, mais elle commençait à peine. Il se redressa, assis sur le lit et la jeune femme toujours sur lui, bougeant ses hanches avec un rythme tantôt rapide, tantôt plus lent. Il passa un bras autour d’elle, et de l’autre, mit une main sur sa nuque, l’enfouissant dans ses cheveux, avant de l’embrasser encore et encore. Leurs deux langues se mêlant dans un ballet intense qui les laissa essoufflés au bout de quelques instants. Ou peut être que c’était leurs ébats. Il la serra plus intensément contre lui, comme s’il ne voulait plus la lâcher. Avant de basculer sur le lit, se retrouvant une énième fois sur elle, un sourire coquin plaqué sur le visage, alors qu’il descendait déjà ses lèvres sur son cou puis son épaule, sans cesser les mouvements coordonnés de leurs bassins. Il remonta lentement, enfouissant son visage dans le cou de la jeune femme, le plaisir montant peu à peu, gagnant en intensité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 13:10

C'était intense, je ne pouvais pas le nier. C'était bon et le plaisir montait en moi de plus en plus. J'oubliais même avoir fait l'amour avec Caem quelques heures plus tôt. En ce moment précis, rien ni personne pouvait déranger ce qui se produisait au contraire. Je ne pensais plus à rien. Je redoutais peut être inconsciemment demain car ce ne serait plus la même chose. Est ce que les choses changeraient entre Gareth et moi ? Je n'en avais nullement envie. Il était un ami après avoir été le meilleur partenaire qui soit. Mais peu importe, je me consacrais au plaisir que l'on partageait tout de suite.

Mes gémissements se faisaient de plus en plus rauques, mais discrets pour le moment. Ma respiration s'accélérait tant je m'étais de l'entrain dans les va et vient. J'avais envie de passer une nuit de folie en sa compagnie. Quand sur mon corps, ses soupirs me donnent le tempo, je sens le désir montait en moi. Très vite il prends les choses en main en montant sur moi. Je me retrouvais sous lui. Je m'agrippais à lui, griffant par moment son dos si musclé. Je le regarde dans les yeux. Mon regard plus que pénétrant en dit long sur la situation. Je continue les va et vient, tantôt rapides tantôt plus lent pour faire durer le plaisir, je frissonne, je sais que l'orgasme n'est plus loin tant j'avais envie de lui mais je préfère le faire durer.

Je tire sa nuque vers moi et l'embrasse dans le cou, puis caresse les extrémités de son torse, sans oublier ses bras puis enroule mes bras autour de son cou. Je l'embrasse à pleine bouche langoureusement. Ce ne pouvait pas être plus parfait que maintenant. J'ai envie de jouir en même temps que lui, mais j'ai envie de continuer cette nuit endiablée et oublier tout le reste. Je caresse ensuite ses jolies fesses doucement et l'aide à donner un rythme rapide à présent. Je gémis de plus en plus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 14:36


« Charlie… » grogna t’il, alors qu’elle faisait tout pour le rendre plus que fou. Gareth était déjà à la limite de perdre ses moyens depuis l’instant où il l’avait revue, quelques jours plus tôt. Il n’avait déjà pas imaginé qu’il oserait ne serait ce que l’embrasser. Il adorait ses caresses douces, délicates, sentir ses lèvres sur les siennes. Mais il savait qu’il ne tiendrait plus longtemps à ce rythme, que bientôt ils atteindraient, ensemble, le nirvana. Les gémissements de la jeune femme se faisaient plus forts, plus intenses, et il réalisa qu’il en allait de même pour lui, et qu’il soupirait son nom à chaque va et vient en elle. Il accéléra, ne pouvant plus ralentir tant il la voulait, tant il avait envie d’elle encore et encore, se libérant en elle en gémissant son doux prénom. Il resta quelques instants encore en elle, à bout de souffle, incapable de faire quoi que ce soit. Il espéra qu’elle avait apprécié autant que lui. Retrouvant un peu de force, il déposa de doux mais passionnés baisers sur son cou et son épaule, montrant à quel point elle était importante pour lui. Puis il le laissa tomber à côté d’elle, prenant sa main, entremêlant leurs doigts et la portant à ses lèvres. Il était moite de sueur, et il en était de même pour la jeune femme. Il réalisa qu’il n’en avait pas eu assez. Que c’était trop peu, qu’il en voulait encore. Il voulait la posséder toute la nuit. Il lâcha sa main et se mit sur le côté, observant le profil de Charlie et laissant une main errer sur le ventre plat de la jeune femme, tandis qu’il l’embrassait dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 14:53

Mon rythme cardiaque s'intensifia, laissant des gémissements plus fort s'entendre. J'étais heureuse. Je ne pensais à rien. Je savais que ça allait terminer bientôt et pourtant j'avais tout sauf envie d'arrêter. Alors qu'il gémissait mon prénom je souriais et chuchotais au creux de son oreille le sien avec sensualité

Gareth..

On arrivait enfin au dénouement. Alors que je sentais ma peau brûler, je frissonnais à la fois. Il tremblais également, signe que le pari était réussi, on avait pu avoir notre orgasme tous les deux. Atteignant le septième ciel ensemble. Essouflée, je me blottis contre lui tandis que Gareth est encore en moi. Je suis bien. Cela m'a fatigué mais je suis contente. Alors qu'il s'enlève doucement, je le regarde avec un sourire non dissimulé au contraire.

ça va?

Lui demandais-je en me mordant les lèvres. Je me mets sur lui me frottant contre lui. J'avais tellement envie de recommencer toute la nuit. Restés dans notre bulle serait parfait. Ne pas penser à demain. Je voulais que le temps s'arrête. Je m'allonge sur lui embrassant son corps encore suave comme sa sueur. Le goût salé ne me dérange pas, c'est peut être ce qui peut prouver que l'on avait envie l'un de l'autre sans simulation en fin de compte. Je le regarde alors et commence à l'embrasser sur ses lèvres et je continue ma course sur son torse, tout en baladant mes mains partout avant de prendre son bijou de famille que j'embrasse sensuellement. La nuit faisait que commencer. J'avais encore envie de lui et je voulais lui prouver. Après cinq bonnes minutes à lui procurer encore du plaisir, je remontes, jouant avec ma langue sur son ventre, ses côtes et enfin son cou pour finir sur sa bouche. Je mordille ses lèvres avant de me serrer contre lui. Pourquoi avec Caem ça ne pouvait pas être aussi simple?.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 16:42


Est-ce que ça allait ? Il ne put s’empêcher de sourire, la fixant avec tendresse de ses yeux clairs. A vrai dire, ça n’aurait pas pu aller mieux. Elle vint se blottir contre lui et il passa le bras autour de ses épaules, appréciant de sentir sa douce chaleur contre lui. Il appuya la joue contre sa tête et ferma les yeux, savourant l’instant. Ou pas. Car Charlie avait décidé qu’elle n’en avait pas encore fini avec lui, et il sourit lorsqu’elle l’embrassa. Il posa les mains sur ses bras, prolongeant le baiser avant qu’elle ne descende de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle arrive… En bas, si l’on pouvait dire les choses. Elle savait vraiment y faire, et il se mordit la lèvre pour ne pas gémir sous sa langue coquine et gourmande. Après probablement cinq petites minutes qui lui parurent une éternité, elle cessa enfin sa douce torture et remonta, lentement, embrassant le corps du jeune homme en sens inverse. Pour finalement se blottir une nouvelle fois contre lui. Gareth la serra dans ses bras, reprenant ses esprits. « Je n’ai pas envie de te laisser partir… » murmura t’il, la poussant doucement pour l’allonger sur le grand lit. Il se mit au dessus d’elle, admirant avec envie ce corps de femme qui était, à ses yeux, absolument parfait. Il se pencha vers elle, l’embrassant brièvement, avant de descendre, à l’instar de Charlie plus tôt, sur son corps, en parcourant chaque partie du bout des lèvres. Il s’attarda sur sa poitrine ferme, savourant les gémissements et sentant le souffle devenu court de son amante. Puis il descendit sur son ventre et, enfin, arriva à son intimité, qu’il se mit à titiller du bout de la langue. Il la sentit se cambrer et il mit les mains sur ses cuisses pour l’immobiliser, se délectant de la ‘cruauté’ dont il faisait preuve à son égard. Contrairement à elle, il ne s’arrêta pas avant de sentir l’explosion de plaisir de la jeune femme. Il remonta, se laissant délicatement tomber sur elle, entre ses cuisses offertes mais pas encore en elle, humant l’odeur de sa peur au creux de son cou. « J’ai envie de toi… » murmura t’il. « Encore… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 17:01

J'étais remontée rapidement de façon à le torturer. J'avais envie de faire durer le plaisir encore un peu. En me mettant nue sur lui ça avait pas le même effet pour lui. Très vite, il me fit basculer sur le côté afin que je sois sur le dos remontant mes cuisses pour les bloquer et après des baisers tendres sur mon corps, il termina sa course au niveau de mon intimité. J'attrapais ses mains que je serrais fort avant de mordre mon avant bras lorsque le plaisir se faisait intense.

Hannnn...

Gémissais-je une fois le désir ultime atteint. Je frissonnais et mes cuisses en tremblaient. Je ne savais pas ce que je devais faire réellement de plus. Il continue ses baisers jusqu'à retrouver mes lèvres. Je l'embrasse à nouveau avant de me faufiler sous lui alors qu'il est encore à quatre pattes. J'arrive enfin à hauteur de son sexe que j'embrasse tendrement. Il avait encore envie? Il n'avait rien vu. Je l'embrasse laissant ma langue faire le reste avant de l'entendre jouir. Heureusement pour moi, il n'avait pas grand chose à sortir. Je remonte alors laissant ma langue faire le trajet avant de l'agripper pour le mettre sur moi de tout son long.

Tu en veux encore Regan?

Je le regarde de façon coquine avant de le pousser et me lever pour qu'il me rattrape. Pourquoi devrions nous rester sur un lit après tout? Je file dans la salle de bain, et allume la douche. Je rentre dedans et l'attends alors avec impatience. J'entends dans mon dos quelqu'un qui arrive. Je souris alors.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 17:52


Il n’avait pas eu le temps de l’arrêter. Elle s’était vengée et il pouvait difficilement dire qu’il n’avait pas aimé. Elle l’avait laissé le souffle court comme lui l’avait laissée pantelante, à peine quelques minutes auparavant. Elle remonta lentement, et il gémit en sentant la langue plus qu’experte de Charlie qui parcourait son corps athlétique. Elle allait le tuer, c’était certain. Il était endurant, spécialement en sport en chambre, mais là, elle y allait vraiment fort. Elle l’attrapa et le plaqua sur elle. Il la regarda en souriant. Il pouvait difficilement ne pas sourire en sa présence. Encore moins dans ses bras. Il caressa sa joue avec douceur. « Bien sûr que j’en veux encore. Il va en falloir plus que ça avant que je sois lassé de toi. » A supposer qu’il puisse l’être un jour. « Ou épuisé. Je ne pensais pas que le sexe aidait autant dans le décalage horaire, vois tu… » Il allait l’embrasser lorsqu’elle le poussa. Il se retrouva allongé sur le lit, et elle se leva. Elle disparut dans la salle de bains et, lorsqu’il entendit l’eau de la douche se mettre à couler, il comprit ce qu’elle voulait. Il secoua la tête. C’était encore plus de la folie que le reste. Ils avaient été bruyants, très bruyants. Sans doute avaient ils réveillé ou empêché de dormir les chambres plus ou moins proches. Il laissa échapper un petit rire à cette idée. Avant de brusquement se souvenir que Charlie l’attendait, sous la douche. Il sentit le désir l’envahir brutalement. Pourrait il jamais en avoir assez ou être fatigué ? Lui qui planifiait une longue nuit de sommeil pour se faire au décalage horaire. Se levant, plus péniblement et plus courbaturé qu’il ne s’y attendait, il se dirigea vers la salle de bain. Elle était sous la douche, l’eau ruisselant sur son corps nu. Il la rejoignit, se positionnant dans son dos, les mains sur ses hanches et lui mordillant le lobe de l’oreille. « Tu te sens assez forte pour survivre à ça, Queen ? » murmura t'il en remontant ses mains et emprisonnant les seins de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 18:44

J'attendais Gareth avec impatience sous la douche et en profitais rapidement pour enlever toute sueur de mon corps. J'avais chaud, tellement chaud. J'avais besoin de cette douche froide. Mais très vite, je fus pris de court par mon ancien partenaire. Il ne me laissa pas me retourner pour autant se collant à moi. Mes deux mains vont vers l'arrière et l'agrippe davantage pour que nos corps ne fassent qu'un. Il est très collé et bizarrement ça me plait tellement. Mais très vite, je repense au début de soirée. Le moment où je m'étais laissée aussi aller dans les bras de celui que j'aimais. Caem hantait mon esprit et même avec l'alcool et Gareth j'avais du mal à l'oublier. Comme on dit on n'oublie pas plus de cinq ans d'amour en peu de temps. Mais là, mon ancien partenaire de FBI avait bien décidé de me le faire oublier à nouveau. J'étais endurante visiblement...

T'as encore de la force Regan ?

Je me retournais avec fougue et le coller contre moi. Je m'appuyais sur le mur et embrassais à nouveau avec passion celui que me faisait vibrer actuellement. Je passe une jambe autour de ses hanches et me tient à son cou. Je me frotte à lui et n'attends plus que ses ordres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 20:57


« J’ai toujours de la force pour toi, beauté… » murmura t’il au creux de son oreille, massant ses seins de ses mains puissantes. Mais Charlie était une dominatrice dans l’âme. Elle ne lui laisserait rien passer, ne le laisserait jamais décider. Ou peut être ne lui laisserait il pas le choix, cette fois ci. Elle s’était retournée et déjà l’enlaçait quelque peu violemment, une jambe autour de lui, se collant contre le mur et l’embrassant avec passion. Il répondit à son baiser avec la même passion, la même ardeur. Sa main glissant sur la cuisse de la jeune femme, son autre main descendant… Ailleurs, la caressant, la titillant, se délectant de la cambrure qu’elle avait, comme pour l’inciter à continuer la balade de ses doigts dans son intimité déjà si humide et chaude. Mais il ne voulait qu’elle s’abandonne ainsi. Il retira ses doigts, l’eau coulant toujours sur leurs corps enlacés. Il l’embrassa goulument, comme si elle n’était que nourriture pour lui, sa langue dévorant celle de Charlie. Il la voulait, encore et encore. Il fit un pas en arrière, la prenant par la taille et la faisant retourner. Il voulait voir son dos, la cambrure de ses reins, ses fesses parfaites, et pouvoir encore toucher sa si délicieuse poitrine. Mais d’abord il posa la main sur la nuque de la jeune femme, descendant lentement le long de sa colonne, sur ses reins, puis caressant ses fesses. Puis il plaqua son corps musclé contre celui de Charlie, ses lèvres déposant de brûlants baisers au creux de son cou, ses mains enserrant ses seins, tandis qu’il entrait lentement en elle, gémissant son nom, allant et venant intensément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 21:32

Il est vrai que dans la vie j'aimais avoir le dernier mot et commander. Caem l'avait découvert mais n'aimait pas forcément ce trait de mon caractère. Gareth lui avait plus l'habitude, car au travail, je décidais de tout à son grand désespoir car mes décisions n'étaient pas souvent les bonnes. Mais au lit, j'aimais dominer. Nous étions certes dans la douche mais peu importe. Je gémissais à chacun de ses gestes si intenses et sensibles. Il avait des doigts experts, je ne pouvais pas le nier. Il était parfait ce soir. Je ne l'avais jamais connu aussi dominant et chaud comme la braise. L'autre facette de Gareth, celle d'un jeune homme froid, intelligent et très sérieux était loin ! Il était plus que chaud, et tellement désireux de moi que je l'étais de lui. Je frémissais alors que ses doigts étaient en moi. Rapidement il prit enfin la situation bien en main, ne craignant visiblement pas que je réplique.

Il me faisait frisonner, l'eau bouillante, la vapeur et la vitre de la douche se souviendraient de cette nuit là, tout comme l'auberge aussi d'ailleurs. Je m'accroche à la paroi de verre et à la nuque de mon partenaire avant qu'il ne me retourne pour rentrer en moi. Mes deux mains collées au mur, je vais à son rythme. Je gémis davantage. Il avait le don de me rendre folle ce soir. J'accélère la cadence avant de chuchoter

Pourquoi rien ne peut être simple comme ce soir?

Je continue d'accélérer, nous ne sommes plus très loin chacun de notre coté, je l'entends à sa respiration. Je retire son sexe et me retourne. Ma main glisse le long de la vitre qui protège l'extérieur de la douche laissant une marque à cause de la buée. Je mordille son cou et gémis toujours..

Han... Regan...

Il était rare que je l'appelle par son prénom et encore moins ce soir. J'aimais sa présence, pourquoi rien n'était simple? C'était tellement parfait ce soir. On était sur la même longueur d'onde. Une des plus belles nuits que j'ai passé c'est certain. Dommage qu'avec Caem la dispute éclatait toujours après... J'aimais Caem et j'avais tellement envie de moments aussi forts que je partageais aujourd'hui avec Gareth..

Je me jettes à son cou à nouveau, montant sur lui. Mes jambes enroulées à son torse musclé. Je m'agrippe sauvagement à son cou. Je vais, je viens. C'est chaud. C'est bon. On glisse vers le jet d'eau. Et je ris discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 21:59


« Oh, Charlie… » murmura t’il tandis qu’il allait et venait, ses mains descendant sur le ventre de la jeune femme, sur ses hanches, ses cuisses, remontant sur ses seins, écartant les cheveux pour qu’il puisse accéder à sa gorge et à son épaule. Il la sentit soudain accélérer, et il sentit qu’il perdait pied, une fois encore. Elle avait le chic pour ça, spécialement ce soir là. Elle voulait toujours être le chef, toujours dominer, même en mission. Il la laissait faire, dans une certaine mesure, bien entendu. Mais ce soir là, elle jouait avec une partie de son anatomie encore plus importante que le cerveau ou le cœur, comme chez tous les hommes. Et ça ne l’était pas à garder la tête froide. Surtout pas quand elle l’empoignait pour le retirer d’elle, se retournant dans toute sa splendeur, lui arrachant un gémissement de frustration. Elle lui parla mais il ne comprit pas vraiment. Il avait simplement envie de se jeter sur elle, à nouveau. Mais elle fut plus rapide et il la réceptionna habilement, posant les mains sur ses fesses et la plaquant contre la paroi tandis que leurs bassins bougeaient à l’unisson. Sans s’en rendre compte, ils se retrouvèrent sous le jet d’eau et elle éclata de rire. Il s’arrêta, la regardant avec fascination et amour, souriant simplement parce qu’elle riait. Il faillit lâcher les trois mots, mais il parvint au dernier moment à se retenir. Il se colla à elle au point qu’elle pouvait à peine respirer et l’embrassa avidement. Avant de sortir de la douche sans même prendre la peine de couper l’eau. Il la portait, ses jambes fines toujours enroulées autour de sa taille, et il se laissa tomber sur le lit, lui sur elle, reprenant les coups de bassin avec une intensité qui leur arrachait des cris plus que des gémissements. Se redressant légèrement, il prit l’un de ses tétons entre ses lèvres, le mordillant et le suçotant, bougeant quasi frénétiquement en elle. « Charlie… Oh, Charlie… » gémit t’il en enfouissant son visage dans le cou de la jeune femme. Il n’avait pas envie que cela s’arrête mais il savait qu’ils étaient tous deux proches de l’orgasme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Mer 9 Juil - 22:24

La fin des réjouissances était proche. Alors qu'il me plaquait contre le mur agrippant mes fesses pour ne pas que je tombes il sortit finalement de la salle de bains pour nous poser tout deux sur le lit. Je glisse vers la tête du lit, l'entraînant avec moi. Je lui souris en ne lâchant pas son regard. Il entra à nouveau en moi et nos bassins se coordonnaient de façon parfaite. Je l'embrasse et le caresse sur chaque centimètre carré de peau qui enveloppe son corps si chaud et doux. On va, on vient, à l'unisson, tout est parfaitement cadré. On accélère la cadence et alors que mon orgasme est pas loin je le fixe en contractant mon corps et mes abdos et remarque dans son regard qu'il jouit et je griffe son dos, en soupirant lentement alors que je saccade mes mouvements tout en jouissant.

Haaaaaaaaaaaaaan..

J'enlace Gareth de mes petits bras et dépose un baiser sur son épaule gauche avant de caresser sa joue en souriant. Je reste enfouie dans son torse et son cou. Je sens son odeur qui trop souvent m'a apaisé à l'époque. Je reprends doucement une respiration dite "normale" ne voulant pas que l'on se sépare trop vite. Après tout il faisait pas encore jour n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Ven 11 Juil - 10:51


Elle embrassa son épaule puis caressa sa joue. Gareth ferma les yeux, reprenant lentement son souffle en restant en elle, sur elle, le visage dans son cou, humant l’odeur de sa peau. Il sentit qu’elle l’enlaçait et le serrait contre elle. Il se laissa faire, prêt à s’endormir. Mais il ne pouvait pas dormir alors qu’elle était là. Il ne voulait pas. Si elle partait et qu’il ne l’entendait pas ? Il n’avait aucune envie que cela arrive. Il finit par se laisser tomber à côté d’elle. « C’était… Renversant ! » lâcha t’il, les yeux rivés au plafond. Il mourait d’envie de prendre sa main mais il avait dans l’idée que ce n’était pas une option très judicieuse. Comme lorsqu’il avait failli lâcher les trois mots. Quoi qu’il en soit, Gareth ne se faisait guère d’illusion. Charlie repartirait vers Caem. Peut être pas dans l’immédiat, mais elle le ferait. Elle l’avait toujours fait. Pourquoi cela aurait il changé ? Prenant une grande inspiration, il frissonna légèrement. Tout se calmait, et il réalisa qu’il ne faisait pas si chaud que ça dans la pourtant agréable chambre. Il souleva le drap et se glissa dessous, en profitant pour le laisser tomber sur la jeune femme. Il ne savait pas vraiment quoi faire à présent. Accepterait elle qu’il la serre contre lui et qu’ils s’offrent quelques heures de sommeil, blottis l’un contre l’autre ? Gareth aurait adoré, sincèrement, mais il ne pensa pas une seule minute qu’elle pouvait en avoir envie. Il la connaissait. Elle ruminait sans doute, culpabilisant. Lui-même s’en voulait. Il avait l’impression d’avoir abusé de sa faiblesse. La jeune femme avait bu, même si après tout ce qu’ils avaient fait, il l’avait rapidement oublié, dans le feu de l’action. Il écouta la respiration de Charlie, à l’instar de la sienne, redevenir plus régulière. Il déglutit, fermant les yeux pour ne pas la voir, éventuellement, bouger, s’éloigner de lui ou carrément, se lever et s’en aller. Mais il ne dormait pas. Il en était très loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Ven 11 Juil - 16:48

Me laisser aller de la sorte ne m'était pas arrivé depuis longtemps et ce genre de petit moment de répit me faisait du bien. J'avais envie de rester blottie contre lui car je savais qu'avec lui c'était simple et sans contrainte. Mais j'avais une vie là dehors, et tôt ou tard j'allais bien devoir affronter la réalité mais l'alcool et la liberté que j'avais prise ce soir et cette nuit m'aveuglaient méchamment. Mais qu'importe, l'instant présent était doux, nouveau, revigorant et renversant comme venait de le dire à juste titre Gareth.

Et épuisant !

Dis-je en l'embrassant tendrement dans le cou. Rapidement il se mit sur le coté, je me retrouvais sous les draps auprès de lui. Je ne pensais pas du tout aux conséquences de demain au réveil. J'avais simplement envie de me serrer fort contre lui et dormir paisiblement. Je me relève légèrement sur le côté et pose mon coude sur le lit en tenant ma tête. Je le regarde avec le sourire. Je dessine un coeur du bout des doigts sur son torse avant de m'y blottir tout tendrement.

Pourquoi rien n'est aussi simple qu'avec toi? Ne pars plus. Reste ici !

Dis-je avant de soupire. Je caressais sa peau encore brûlante, me rappelant ce qu'on venait de faire. Un moment radieux que l'on partage souvent avec des inconnus mais dans mon cas c'était différent, cet échange c'était plus que ça. C'était avant tout un échange mêlant de l'amour, des sentiments, de la passion et de la haine. Très vite je m'endors dans ses bras, collée à lui comme si j'avais envie de rester sienne encore longtemps. Ce que je ne savais pas encore c'est que j'allais vite déchanter au réveil malheureusement. Son odeur, sa chaleur et sa respiration redevenue calme me bercèrent jusqu'à ce que je m'endorme, me laissant frêle et nue, collée à lui, comme si j'étais sûre d'être protégée et en sécurité. Je suis sereine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth K. Regan
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Jesse Lee Soffer
Date d'inscription : 24/05/2014
Messages : 123
Toi : :
Crédits : Tumblr / Megalyn
Age : 31 YO
Emploi/Etudes : Agent de la CIA
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Sam 12 Juil - 12:43


Epuisant, oui, ce n’était rien de le dire. Il esquissa un léger sourire. Alors qu’il l’avait enlacée, elle se tenait sur le coude, le regardant avec un certain espoir. Gareth n’avait pas vraiment d’espoir, lui. Il savait qu’elle finirait par se réveiller, par décuver. Par regretter et se dire qu’elle avait fait une monumentale erreur. Pourtant, elle lui demandait de rester. Il n’était pas sur qu’elle ne parle pas sous l’emprise de l’alcool. Pourtant, elle avait l’air de penser réellement ce qu’elle disait. Mais avant qu’il n’ait pu répondre, réfléchissant à la réponse la plus appropriée, la jeune femme s’était endormie contre lui. Il aurait voulu pouvoir dormir. Mais entre le décalage horaire et le reste, il savait qu’il ne dormirait pas avant le lendemain soir. Où il tomberait sans doute de fatigue. Sauf que pour l’heure, il voulait seulement l’écouter paisiblement dormir. Le jour se levait lentement. Très tôt. Il jeta un œil au réveil. Il n’était pas, plus, fatigué, de toute façon. Contrairement à Charlie dont la respiration garda le même rythme lorsqu’il retira délicatement son bras, posant la tête de la jeune femme endormie sur le moelleux oreiller. Il écarta une mèche de son visage, l’observant un long moment, avant de se redresser. Il prit une douche rapide et s’habilla, plus décemment que lorsqu’elle était arrivée, quelques heures plus tôt. Puis il se laissa tomber sur un fauteuil, face au lit, continuant à la regarder dormir paisiblement. Mais il était plus fatigué qu’il ne le pensait et il finit par s’endormir à son tour, sans s’en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charlie M. Queen
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 26/01/2014
Messages : 180
Toi : :
Crédits : Bazzart & Tumblr
Age : 27 ans
Emploi/Etudes : Flic et agent pour la CIA
Statut Civil : Célibataire enceinte
Age : 31
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth Lun 14 Juil - 10:32

Cette nuit, je m'étais endormie de façon sereine. J'aimais cela. La tranquilité et le repos que cela impliquaient. Mais les choses ne seraient sans doute pas les mêmes une fois levée. Alors que je dormais profondément, Gareth se leva sans me réveiller. Mais la réalité nous rattrape toujours. Le soleil pointa le bout de son nez traversant toute la pièce et termina sa course sur mon visage ce qui me réveilla sur le champ. Je soupire alors en m'étirant. J'ouvre les yeux et découvre que je suis nue et dans un lit qui n'est pas le mien. Je me redresse aussitôt mettant le drap au dessus de mes seins. Ma main sur ma bouche comme par stupeur. Je découvre Gareth sur le fauteuil, encore endormi. Je me maudissais actuellement. Mon coeur s'accélérait. J'essayais de me rappeler de la nuit mais les maux de tête avaient pris le dessus. Je me lève, récupère mes affaires et file dans la douche. J'espérais ne pas réveiller mon partenaire. Je prends une bonne douche froide et au fur et à mesure, je me rappelais des moindres détails. Le lit, la douche.. tout. Je ne pouvais pas mentir, j'avais aimé cette nuit là, mais c'était défendu. J'avais vraiment merdé pour le coup. Alors que je me sèche avc une serviette, je remets mes affaires de la veille et m'ébouriffe les cheveux. Je soupire en sortant de la salle de bains. Gareth dort toujours. Je lui en veux, car il connaissait ma situation également. Je le réveille alors.

Regan ! Debout.

La nuit dernière j'étais bourrée... J'étais faible... Je m'en voulais à mort pour ce qui était arrivé entre nous. J'étais plus une gamine, cet acte était lourd de conséquence. Je regrettais ce qu'on avait fait. C'était indéniable.

Gareth !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth

Revenir en haut Aller en bas

La liberté coûte cher et son prix ne se mesure pas qu’en chiffre. HOT ll Gareth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Dungannon :: Autour de la ville :: Auberge Lista-