AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
A beautiful life
MessageSujet: Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire Jeu 29 Mai - 17:53

And now it's on we're fighting fire with fire



FEAT. Genesis H. Slyfiter/i>




Je vis le bâtiment gris se dresser devant moi et sus immédiatement que j'étais arrivée à destination. D'ailleurs, mon instinct ne me trompa pas. Je poussai le double battant en verre de l'entrée et arrivait dans un grand hall. Je m'approchai de l'hôtesse d'accueil qui ne m'avait pas vu arriver, ce qui m'agaça. Son métier était d'accueillir et d'aider les personnes qui entraient, alors comment pouvait-elle les guider si elle ne les remarquait même pas? J'attendis encore quelques secondes le temps qu'elle lève le nez de son écran et m'adresse un petit sourire de bienvenue.


-Bonjour, je peux vous aider?


-Bonjour, je suis Amber Sullivan, on m'a contacté il y a quelques minutes pour un client.


Elle mit encore plusieurs minutes à fouiller, ce qui acheva de m'agacer. Ma main droite pianota sur le comptoir, signe de mon évident agacement, et quand elle m'indiqua la salle, je partis sans même la remercier. Chose qui ne m'arrivait que très rarement, mais ma patience avait quand même des limites, et je ne t'étais pas venue en tant que touriste.



Je réussis tant bien que mal à me repérer dans le dédale de couloirs et repérai la salle dans laquelle m'attendait mon client. D'après son dossier, il s'agissait du second d'un trafiquant d'êtres humains. Je me demandais pourquoi il avait demandé un avocat. Enfin, c'était logique, les gens voulaient toujours avoir quelqu'un pour défendre leur cause, sauf que la sienne était perdue d'avance. Il devait bien savoir qu'il allait quand même finir en prison, non? J'aurais beau tenter de le défendre, je ne pourrais réduire sa peine que de quelques années de prison.



Tandis que j'ouvrais la porte, je me dis que franchement, ce devait le côté que j'aimais le moins dans mon boulot. Défendre un criminel qui jouait avec des vies humaines, ce n'était pas tellement ce que j'avais espéré, et ce pour quoi j'avais signé. Mais dans une petite ville comme Dungannon, des avocats, il y en avait pas des masses, et Elena étant occupée, c'était moi qu'on avait dépêché. Qu'est-ce qui pourrait m'arriver de pire que de défendre un idiot qui aurait juste pas du se faire choper? Rencontrer la personne qui l'interrogeait, sans doute.


Je me stoppai net sur le seuil de la porte en apercevant sa silhouette longiligne et sa chevelure blonde. Je n'aurais pu tomber sur mieux. Je me redressai légèrement, et l'expression de mon visage se durcit.


-Bonjour, je suis l'avocate que Monsieur ici présent à demandé, dis-je en lançant un sourire ironique à Genesis.


Comme c'était bon de revoir une vieille connaissance. Surtout quand celle-ci avait débarqué  chez vous un beau jour sans prévenir et vous avait accusé de pourrir l'existence de son cousin. Je fermai la porte derrière moi et m'installai aux côtés de mon client, que je comptais bien défendre finalement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire Ven 30 Mai - 13:40

Amber & Genesis
And now it's on, we're fighting fire with fire



Elle avait passé la nuit dans les locaux du MI6, cela faisait un peu moins d'une semaine qu'elle était sortie de l'hôpital, sa blessure était encore à vif et pourtant elle préférait la compagnie de son bureau froid plutôt que celle de sa meilleure amie ou de ses frères. Elle prenait un malin plaisir à les fuir, elle ne voulait pas parler de toute cette histoire encore moins de Rickon. Parce que c'était bien là tout le problème, Rickon McHelligot l'homme qui hantait ses pensées, alors pour noyer sa peine et ses démons, elle lisait et relisait les rapports qu'elle avait jadis fait. Se plonger dans ses enquêtes c'était tout ce qu'elle avait, c'était la seule partie de son monde qui ne s'écroulait pas son ses pieds essayant de la noyer dans les abysses les plus profondes. Elle avait fini par s'endormir sous le poids de la fatigue psychologique qui la suivait depuis quelques mois déjà. Ce fût son supérieur qui frappa à sa porte avec entre ses mains une tasse de café brûlant. L'odeur en elle-même attirait déjà la belle blonde hors de ses songes les plus horribles. Elle s'était simplement redressé lourdement, tendant sa main pour attraper la tasse et porta cette dernière jusqu'à ses lèvres. Son regard se posa sur l'horloge murale face à elle et elle pût voir qu'il était à peine dix heures du matin. Salandro, son chef, laissa tomber sa carcasse lourde juste à côté d'elle. «-Tu sais, t'es pas obligé de mener cet interrogatoire, si tu t'inquiètes pour ton ami, il est hors d'affaire, on sait qu'il t'a sauvé la vie. » Genesis avait faillit s'étouffer, voilà que le sujet de conversation qu'elle cherchait à éviter depuis plusieurs jours venaient soudainement se mettre sur le tapis. Elle posa sa tasse et essaya tant bien que mal de rester calme. «-Son nom n'est nul part rassures-moi ? Parce qu'entre nous je ne pourrais pas rester calme si tu me fais un coup tordu à son sujet. » Il éclata de rire, de ce même rire gras qui agaçait la jeune femme, elle le vit caresser son large bidon tout en posant une cigarette entre ses lèvres. «-T'as l'air d'y tenir à ce merdeux...t'inquiètes on a eu une bonne pression de l'US Army s'il te plaît, il a su se faire des potes haut placés.» Glaciale, blondie le toisa d'un regard haineux. S'il y avait bien une chose qu'elle ne supportait pas c'était qu'on puisse avoir un jugement sur les autres surtout sur sa famille et Rickon. Toutefois, au fond, elle réalisait qu'elle ne le connaissait pas si bien que ça, qu'elle ne savait rien de lui, si ce n'était qu'il était une sorte d'orphelin. Glaciale, elle rétorqua. «-Avises toi de le traiter une seule fois de merdeux et je te jure que je te brûle la bite avec ton putain de café. » Elle se leva, laissant l'homme sur le cul pour ainsi dire. Puis tira le dossier qui l'intéressait. De la fusillade il ne restait qu'un seul homme et pas des moindres, le bras droit d'Ulrik.

Elle posa son regard azur sur les pages, se souvenant que la balle qui l'avait touché l'avait aussi presque tué. Toutefois, blondie ne voulait pas lâcher l'affaire, il fallait qu'elle sache s'il y avait un plus gros poisson derrière toute cette histoire. Elle s'élança jusqu'à la cellule d'interrogatoire, sans attendre son chef qui semblait avoir compris le message de la blonde. Quoi qu'elle puisse dire ici, elle savait que personne n'oserait se mettre en travers de sa route, parce qu'ils avaient besoin d'elle autant qu'elle avait besoin de ce boulot pour ne pas suffoquer. Elle entra dans la salle, allumant les lumières qui se trouvaient sur la table en acier, face à elle, l'homme en question, monsieur Ornof, un petit gars rabougris tellement pitoyable. Parce qu'il fallait l'être pour s'en prendre à de pauvres gamines. Elle tira la chaise, déposant son arme sur ses cuisses et commença par faire cogner ses ongles contre l'acier glacial qui lui ressemblait tant. «-Bien, on se connaît, toi et moi et je ne vais... » Elle n'eut malheureusement pas l'occasion de terminer sa phrase d'introduction qu'une petite brune fit son entrée. Lorsqu'elle reconnue la femme en question le visage de la blonde se figea. Elle n'avait pas envie de la voir, pas elle, car à cet instant Genesis était irrité, irritable, irritante. Elle soupira longuement, tout en collant son dos contre la chaise.

« -Bonjour, je suis l'avocate que Monsieur ici présent à demandé » L'air ironique qui se dessinait sur le visage d'Amber donnait à Genesis des envies de meurtre, une pulsion mortel montait en elle. Toutefois, elle savait être professionnelle. «-Situation désespéré, mesure désespéré n'est-ce pas un proverbe qui colle parfaitement à la situation. » Lançait-elle froidement, tel un serpent qui entourerait sa proie afin de lui broyer tous les os du corps les uns après les autres. Elle lança un sourire faux et carnassier en direction de la jeune femme puis ajouta. «-Avant que tu ne déballes ton discourt d'avocate tout droit sortit des jupes de sa maman, comme quoi ton client ne parlera pas, il est coupable on a les preuves, les aveux, moi je veux savoir s'il y a un plus gros poisson. » Genesis n'aimait pas les avocats par principe, elle les voyait comme des requins pour qui l'argent était la principale attraction. Mais s'il y avait une avocate qu'elle n'appréciait pas bien plus que les autres c'était elle. Cette femme qui certes avait perdu un membre de sa famille, ne cessait de tourmenter son cousin déjà pas très stable. Elle ne s'était jamais fait prier pour lui dire ce qu'elle pensait de cette situation et ne comptait pas s'en priver encore aujourd'hui. Toutefois, ici, elle devait garder le masque de froideur qui définissait si bien son travail. «-Je propose un marché, il parle et on lui évite la chaise électrique, parce que le FBI rêverait de l'avoir, et que sa tendre Russie ne veut pas en entendre parler. Je ne vais pas t'apprendre ton métier je suppose Amber.... » Ironique, elle se leva, remettant son arme dans son étuis et elle lança le dossier de l'affaire au visage d'Amber, espérant que cette dernière ait autant de réflexe qu'elle avait de cran et d'ambition.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
A beautiful life
MessageSujet: Re: Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire Mer 4 Juin - 13:24

And now it's on we're fighting fire with fire

 
FEAT. Genesis H. Slyfiter


Le sourire carnassier qu'elle m'adressa ne me laissait que sous-entendre  -et encore, il n'y avait pas de sous-entendu là-dedans -  l'humeur de la jeune femme. Et visiblement, elle n'en avait pas fini, puisque après son proverbe, elle alla droit au but:
 
-Avant que tu ne déballes ton discourt d'avocate tout droit sorti des jupes de sa maman, comme quoi ton client ne parlera pas, il est coupable on a les preuves, les aveux, moi je veux savoir s'il y a un plus gros poisson.
 
Je ne pipai mot, me contentant de lui jeter un peu coup d'œil comme on examine quelqu'un de la tête aux pieds. Genesis n'avait pas changé depuis la dernière fois que je l'avais vue -d'ailleurs, pourquoi l'aurait-elle fait? Puis mon regard glissa sur mon client, avec beaucoup plus d'intérêt cette fois. Ainsi, il avait déjà fait des aveux? Une bonne partie du travail avait déjà été faite, alors. Je finis par regarder de nouveau Genesis, qui n'avait toujours pas fini de déballer ses ingénieuses idées.
 
-Je propose un marché, il parle et on lui évite la chaise électrique, parce que le FBI rêverait de l'avoir, et que sa tendre Russie ne veut pas en entendre parler. Je ne vais pas t'apprendre ton métier je suppose Amber...
 
Je lui lançai un sourire tout aussi faux et carnassier que son précédant, et rattrapai le dossier qu'elle me balançait en pleine figure. Je l'ouvris et entrepris de le lire avec attention, ignorant superbement et mon client et son bourreau. Tout en avançant dans ma lecture, je me rendis bien compte que le cher monsieur que je devrais défendre était déjà dans un sacré pétrin. Trafic humain... Je comprenais pourquoi Genesis voulait le coffrer, ce mec n'était pas humain. Non, ce n'était pas humain de faire du trafic de ce genre, et l'envie de le voir finir ses jours en prison me réjouissait, et j'aurais bien voulu le faire moi-même si quelqu'un ne s'en occupait pas déjà.
 
Pour finir, je posai le dosser sur la table et servit un nouveau sourire à la personne qui me faisait face.
 
-Mais mon but n'est pas de l'innocenter, Genesis, c'est d'alléger sa peine de prison. Et puisqu'il a fait ses aveux, il n'y a plus rien à cacher, pas vrai?
 
Chose que je n'avais pas du tout envie de faire, mais j'étais obligée, c'était mon boulot.
 

-Donc, non, ce n'est pas toi qui va m'apprendre mon métier.
 
Je redressai le menton tandis que ce cher monsieur Ornof me lançait un regard étourdi. Ouais, je devais être la première avocate à dire des trucs comme ça. Généralement, ils sont tous là à leur dire de se taire et de les laisser faire. Seulement, le pauvre criminel -si on pouvait seulement avoir de la pitié pour lui - n'avait pas eu de chance et il se retrouvait avec un des membres les plus doués du MI6, avec l'avocat que cette dernière haïssait en prime. Mais ça, c'était en dehors de ses murs. A l'intérieur, elles n'étaient que Genesis Slyfiter, agent du MI6, et Amber Sullivan, avocate du Groupe Titan.
Je finis par poser mes coudes sur la table et m'approchai d'elle.


-Et si je te proposais un autre marché? Il parle mais tu en toucheras un mot au juge pour qu'il ne prenne pas tout sur le dos à la place de son supérieur -s'il en a un. Et bien sûr, il n'effectuera pas sa peine en Russie. De toute façon, comme tu l'a si joliment souligné, sa chère patrie ne veut pas entendre parler de lui.

 
Je jetai un coup d'oeil à monsieur Ornof, qui continuait de me dévisager, bouche bée, comme si j'étais la créature la plus étrange de cet univers. Puis je revins à Genesis, un petit sourire complètement ironique aux lèvres.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire Sam 7 Juin - 13:51

Amber & Genesis
And now it's on, we're fighting fire with fire



Est-ce qu'elle haïssait Amber ? Pas plus qu'elle méprisait la nature humaine et son égoïsme pulsionnel. À vrai dire Genesis n'aimait pas grand monde, elle était indifférente à l'humain de base, celui-là même qui part travailler le matin en costume trois pièces, cravate bon marché en s'efforçant de croire que tout va bien dans sa vie, qu'il ne ressent pas ce manque atroce que peut lui procurer la violence et la haine propre à la race humaine. Car l'homme est un loup pour l'homme, il ne cesse de rejeter ses propres fautes sur les autres, ses propres douleurs sur des personnes qui sont déjà au bord du précipice. Et c'était là, qu'entrait en jeu l’aversion qu'éprouvait la blonde envers la petite brune. Elle aurait aimé être une femme pleine de sagesse, douce, qui aurait pu faire comprendre à Amber que tourmenter son cousin ne lui rendrait pas son frère, mais au lieu de ça, elle l'avait elle-même tourmenté avec ses mots glaciales, comme une vague de piques à glaces qu'elle lui jetait au visage. Oui. Genesis était le genre de personne qui ne trouvait pas les mots avec les vivants, le genre de femme qui était bien plus apte à converser avec des malades mentaux sadiques qu'avec les pauvres humains qui dansaient dans la paume d'un dieu qui les avait abandonné depuis longtemps. C'était en cela qu'elle était la meilleure, la flic, la profiler la plus redoutable du pays, de son corps mince, sportif, elle n'avait aucun mal à maîtriser la petite brute qui osait la défier lors d'une arrestation, en cela elle était différente. Indépendante, froide et carnassière, elle était cette hyène qui rongeait la moindre carcasse de preuve, elle était cependant cette louve prête à dévorer l'individu assez suicidaire qui osait s'en prendre à sa famille. Et l'individu en question ici, n'était autre qu'Amber. Si la blonde ne mâchait pas ses mots, cela avait toujours été le cas lorsqu'elle était en face d'un avocat aux dents longues. La moindre faille dans l'enquête pouvait lui servir d'argument pour faire relâcher un suspect, quand bien même ce dernier pouvait être coupable jusqu'à la moelle épinière. Elle avait étudié le droit, par ailleurs elle était diplômé d'un double doctorat en droit et psycho-criminologie, alors elle était la plus qualifié pour déjouer les tours sordides qu'on lui tendait.

Toutefois, elle ne pouvait plus supporter ce sourire faux qui se dessinait sur le visage de sa rivale aujourd'hui, elle n'était pas d'humeur à jouer au chat et à la souris. Une gamine était morte dans cette histoire, douze ans et son cœur ouvert de part en part laissant à la vu de tous, un petit cœur qui battait encore trop faiblement. Cette vision d'horreur donnait des hauts le cœur à l'agent expérimentée qu'elle était. « -Mais mon but n'est pas de l'innocenter, Genesis, c'est d'alléger sa peine de prison. Et puisqu'il a fait ses aveux, il n'y a plus rien à cacher, pas vrai? » Sur le coup, elle eut envie de rire à s'en tordre le ventre, alléger sa peine, quelle notion de la justice ridicule. Elle regrettait d'avoir prit cette foutue balle et de ne pas avoir eu le temps d’éviscérer cet homme de ses propres mains, car même s'il n'avait pas commis l'horreur, la complicité était dix fois pire aux yeux de la blonde. «-Hormis un plus gros poisson dans la chaîne alimentaire et potentiellement une dizaine de petites filles enfermés dans une cave, non il n'a rien a caché ce petit ange. » Ironisait-elle tout en levant les yeux aux cieux, ses bras étaient croisés contre sa poitrine pulpeuse, elle pouvait sentir la colère qui s'introduisait dans son bas ventre et l'envie morbide d'attraper son 9mm afin de trouer la tête de ce type en moins de temps qu'il ne le fallait pour le dire.  «-Donc, non, ce n'est pas toi qui va m'apprendre mon métier.» Elle soupira, irritée par ce jeu enfantin. Si elle avait envie de jouer, elle allait trouver l'adversaire parfaite, mais pour le moment, elle n'avait pas le temps, pas la tête à ça. «-Ravis de l'apprendre, je vais me coucher moins bête.» Lâchait-elle du bout des lèvres, elle ne doutait pas des compétences de la petite brune, mais elle en avait plus qu'assez de cette situation délicate. C'était comme-ci la présence de la jeune femme ne faisait que lui rappeler qu'actuellement sa famille avait besoin d'elle et que dans son élan d'égoïsme, elle préférait rester ici, face à ce criminel plutôt que de tendre une main.

Genesis vit la position de la jeune Amber changer, elle avait déposé ses coudes sur la table en acier afin de s'approcher de la profiler. D'un geste vif, elle se recula, non pas parce qu'elle avait peur, mais parce que Genesis Slyfiter avait une sainte horreur qu'on lui bouffe son putain d'espace vitale. Elle pouvait sentir l'acier froid qui lui collait le dos, caressant ses nombreuses cicatrices démoniaques. Cicatrices d'une autre époque, d'une nuit où elle avait vu le diable en chair et en os. Genesis ne disait rien, attendant l'assaut de la jeune femme, aussi imperturbable qu'elle pouvait l'être à son habitude. Du menu fretin. « -Et si je te proposais un autre marché? Il parle mais tu en toucheras un mot au juge pour qu'il ne prenne pas tout sur le dos à la place de son supérieur -s'il en a un. Et bien sûr, il n'effectuera pas sa peine en Russie. De toute façon, comme tu l'a si joliment souligné, sa chère patrie ne veut pas entendre parler de lui. » Pendant de longues secondes, elle toisa la jeune Amber dans les yeux, sans dire un mot, son regard allait de l'homme accusé à son avocate héroïquement pitoyable. Bras contre sa poitrine, son pied cognait contre le sol à un rythme régulié. Sans un mot, elle se leva doucement, attrapant le dossier qu'il y avait sur la table, elle avait intentionnellement ignoré le sourire carnassier de sa rivale. «-Amber, je peux te parler en privé deux secondes? » Elle attrapa son arme et la rangea dans la sangle qui se trouvait sur la ceinture en cuir du jean taille basse qu'elle affectionnait depuis de longues années. Une fois qu'elle fût à l'extérieur de la salle d'interrogatoire, elle pivota sur elle-même faisant face à la petite brune de toute sa grandeur imposante. «-Je me suis retenue de rire un instant devant la connerie monumentale que tu viens de sortir. Sérieusement, tu crois vraiment que je vais toucher un mot au procureur ? D'une part ça ne dépend pas de moi et secondo, ton type ne survivra pas deux jours en prison, s'il a un supérieur, il sait que ce dernier le fera égorgé pendant son sommeil. Tout ce que t'as réussi à faire là, c'est faire foirer mon interrogatoire. Si je n'arrive pas à avoir ce que tu veux, ce sera un vice de procédure et des aveux annulés. » Elle essayait de contenir et contrôler le son de sa voix, elle ne devait pas se laisser aller, pas maintenant. Elle ajouta en plus, de façon cinglante. «épargne moi t'es petits sourires faux, toi et moi on sait très bien que t'es juste une pauvre fille qui ne fait que tourmenter mon cousin pour te soulager parce que t’arrive pas à faire ton fichue deuil. » à peine avait-elle prononcé ces mots, qu'elle le regrettait, ce n'était ni le moment, ni l'endroit, mais elle ne supportait pas ce visage faux, cette manie de torturer les membres de sa famille, elle ne supportait le fait que cette fille veuille sauver la peau d'une enflure. Elle haïssait les avocats. Plus professionnel cette fois-ci, elle ajouta. «On aura tout le temps de régler nos comptes dehors, mais crois-moi ton client n'est pas dupe il sait que c'est impossible d'avoir la grâce du procureur dans sa situation. Alors sois gentille et évite de lui retourner l'esprit pour qu'il nous berne parce que tu vas ressentir toute cette culpabilité que tu renvois sur Haden quand tu penseras à la dizaine de gamine à qui on arrache des organes pendant que tu te pavanes avec ton sourire de fille de bonne famille propre sur elle-même. » Genesis ne se démontait pas, prête à encaisser les paroles, plus rien ne pouvait la toucher à présent, pas depuis qu'elle avait vu Rickon blessé par sa faute, pas depuis qu'elle avait trouvé les cadavres carbonisés de ses parents, la langue de son père arraché par un malade qui l'avait ensuite enlevé. Plus rien ne pouvait la toucher. Certainement pas Amber.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire

Revenir en haut Aller en bas

Genesis ♔ And now it's on, we're fighting fire with fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» genesis-hockey.forumactif.com
» Marine VS Révolutionnaires: Genesis [Terminé]
» Genesis Rhapsodos
» Katzenjammer
» Répertoire de combat de Genesis Rhapsodos.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Hors-jeu :: Archives Rps-