AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le corbeau
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Le corbeau
Date d'inscription : 05/11/2013
Messages : 139
Toi : :
Crédits : Armazing
Age : Eternel
Emploi/Etudes : Maître-chanteur ou tout ce que vous voulez
MessageSujet: Contexte Dim 11 Mai - 14:24



Welcome to Dungannon



Je me prénomme Galdrick et j'ai toujours vécu ici. Ah ! Dungannon, petite ville bien calme du moins c'est ce que je pensais quand mon petit-fils se mit à me poser certaines questions concernant la ville et puis maintenant le voilà qu'il veut habiter ici alors que je trouve que ce n'est plus forcément une ville sure. Ça me fait peur, pour lui, pour son avenir mais va t-il comprendre mon mécontentement concernant son arrivée en ville ? Je ne sais pas en tout cas je repense à ses moments que nous avions eu tous les deux avant qu'il ne débarque avec ses idées et ses principes.


Flash-back :


De Mickaël à son grand-père :

- Papi ! Papi ! Raconte-moi ton histoire ici Papi ! S'il te plaît. Quel est ton vécu ! Comment as-tu connu Mamie et pourquoi es-tu aussi dur avec mon papa ?
- Doucement Mickaël ! Doucement... Il y a certaines choses que je ne peux pas te dire surtout concernant ton père ça ne regarde que nous. Mais par contre je peux te raconter le reste. J'ai eu deux parents merveilleux qui m'ont toujours tout donné et tout appris. Je n'ai manqué de rien et j'ai eu vraiment tout l'amour qu'un enfant puisse avoir. Je ne sais pas si on peut dire que ça m'a aidé car concernant le fait de me défendre, je n'étais pas doué pour ça. Viens Mickaël ! On va s'asseoir...

Mickaël suivit son grand-père en direction du banc qui se trouvait près du jardin avec un saule pleureur. Il avait toujours admiré cet arbre et se disait qu'il avait certainement un certain vécu vu la grandeur de cet arbre, il se souvenait que déjà enfant il avait déjà cette prestance qu'il avait maintenant. Toutefois son regard se posa sur grand-père le trouvant légèrement tourmenté.

- Qu'est ce qui ne va pas Papi ! J'ai dis quelque chose qui ne fallait pas ? Tu fais souvent cette tête là quand papa et toi vous vous disputez et que papa s'en va...
- Pardonne-moi Mickael mais je repensais à tout mon petit parcourt et je me rends compte que j'ai le manque énorme de ta grand-mère. Il n'y a pas un jour où je ne pense à elle tu sais. J'en veux tant à cette maladie qui l'a embarqué aussi brutalement mais je n'ai pas eu le choix. Allez reprenons là où nous nous étions arrêtés... Avec ta grand-mère, nous nous sommes rencontrés au bal, c'était une première pour tous les deux et je l'ai vu tel un rayon de soleil m'éblouissant sur la piste de danse. A partir de là tout s'est déclenché et nous sommes tombés amoureux sans jamais se quitter. Et puis on a décidé de faire notre vie dans la ville qui nous a vu grandir, participant à toutes les fêtes et activités qu'elle nous proposait. On aimait notre ville... Oh oui j'aime ma ville

Une larme roule sur la joue du grand-père de Mickaël et son petit-fils se jette dans ses bras pour consoler son grand-père.



Fin du Flash-back


Aujourd'hui la ville a bien changé, elle n'est plus ce qu'elle était et pourtant elle a gardé sa beauté, elle a gardé ses fêtes et activités mais les gens ont bien changé, rien n'est plus pareil. Je me souviens encore de ses jours de pluie ou tout le monde riait aux éclats simplement parce que la vie était simple. Aujourd'hui je me retrouve avec mon petit-fils sur le même banc où nous avions parlé de ce que j'aimais.

Mickaël à son grand-père :

- Dis moi Papi, tu te souviens de quand tu m'avais parlé de ta ville, tu me disais combien tu étais fier d'elle, tu penses toujours la même chose ? Je trouve qu'elle n'est plus pareil et pourtant j'ose croire que si.
- Je serais toujours fier de ma ville Mickaël mais c'est des nouveaux habitants que je ne suis pas fier, il y a trop de personne qui ont fait que cette ville est malsaine mais heureusement qu'il y a des personnes comme toi pour continuer de faire vivre cette ville comme il faut.


Dungannon a bien changé en accueillant cette maison close et ses filles qui vendent leur charme au premier venu mais si on ne fait pas attention à tout ça, elle reste comme dans les livres, une ville où il y fait bon vivre, où l'on peut profiter de tout ce qu'il se passe sans se soucier du reste... Alors bienvenue à Dungannon et faite de votre vie, une vie idéale et riche en valeur.




Dernière édition par Le corbeau le Ven 8 Aoû - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://someonelikeyou.forumactif.org
avatar
Le corbeau
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Le corbeau
Date d'inscription : 05/11/2013
Messages : 139
Toi : :
Crédits : Armazing
Age : Eternel
Emploi/Etudes : Maître-chanteur ou tout ce que vous voulez
MessageSujet: Re: Contexte Dim 11 Mai - 14:26

ANNEXE 1




INFO IMPORTANTE



Une belle journée venait de commencer sous un soleil d’aplomb pour les habitants de Dungannon. On pouvait voir la vie de chacun si différente les unes que les autres. Des enfants jouaient dans le parc et profitaient de ces bons moments en s'amusant avec un ballon ou à la balançoire. Puis un autre couple en forêt voulant profiter de leur instant à deux avant de pouvoir enfin fonder une famille dans les quelques mois à venir. Ils appréciaient ce petit pique-nique au grand air quand un joggeur passa devant eux et aperçut un genre de chiffon rouge non loin d'eux. Il leur fit des signes leur montrant l'étoffe au loin ce qui fit naître la curiosité du compagnon. Il se leva pour aller voir et se mit à courir en direction de sa femme pour que celle-ci appelle la police immédiatement sans lui dire quoique ce soit ne voulant pas qu'elle voit ce désastre macabre.

En quelques minutes la police était sur les lieux apercevant le corps du maire jaillissant au sol avec une balle en pleine tête. Le couple était sous le choc essayant d'être rassuré tant bien que mal par la police. Tout le monde se mit à courir autour du corps cherchant des preuves, mais rien. Ce que les habitants ne savent pas encore c'est que le matin même une lettre était arrivée au commissariat venant d'un soit-disant corbeau du moins il s'agissait de sa signature. Celle-ci disait :


Citation :
Bonjour à vous !

Je me prénomme le Corbeau, je suis ici dans le but de surveiller votre minable petite vie. Mais aussi vous dire et vous montrer ce qui ne va pas peu importe la manière. Vous croyez avoir peur en lisant ceci et en voyant ce qui est arrivé au Maire de votre misérable ville mais rassurez-vous ce n'est que le début et la suite ne sera que pire. Et moi personnellement j'en salive d'avance...

Le Corbeau....


Que va t il advenir de Dungannon et de ses habitants ? Qu'est il exactement arrivé au Maire et pourquoi lui ? Que nous cache cette ville et ses vertus ? Certaines personnes commencent à craquer et la peur, le désarroi commencent à se manifester. Qui est ce corbeau ? Tant de questions ruminent dans la tête de chacun. Toutefois la vie doit continuer, comme dans un premier temps avec l'élection d'un nouveau maire. Cette ville a besoin d'un nouveau meneur. Quelle suite logique va arriver à Dungannon ? Tant de chose peut arriver sans que personne ne se doute de quoique ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
http://someonelikeyou.forumactif.org

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Le début :: Il était une fois...-