AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Sam 15 Fév - 23:21

Liam & Genesis
I wish to see him



A près plusieurs relectures, la blonde se décida enfin à envoyer le mail qui traitait sa dernière affaire. Claquant sa langue pour signifier son léger agacement la jeune femme ôta ses lunettes de vue et laissa sa longue chevelure couleur blé danser le long de son dos. Elle jeta un coup d'oeil à l'horloge ultra moderne, voir légèrement chipe que sa colocataire avait installée sans lui demander son avis, il était déjà plus de vingt-deux heures et aucun signe de vie dans le vaste appartement de la jeune femme. Genesis avait toujours été comme cela, tant absorbé par son travail qu'elle n'avait aucune notion du temps, la plupart du temps, ou plutôt, lorsqu'elle vivait seule, elle ne se nourrissait que de nouilles instantanés et d'autres conneries de ce genre. Depuis que Rebecca avait emménagé avec elle tout avait changé, en premier lieu et c'est ce qui agaçait le plus la jeune agent, c'était cet appartement qui se trouvait dans un désordre constant avec toute cette décoration superflu et deuxièmement, ce qui ravissait la jeune femme, c'était la présence de cette amie qui la comprenait sincèrement, cette soeur qu'elle n'avait jamais eue. Oh, bien sûr Gen' avait ses deux cousines, mais ce n'était pas la même chose, chaque fois, elle pouvait lire dans leurs regards qu'il avait ce sentiment de désolation et c'était ce qui énervait la belle plus que de raison. Avec Rebecca, c'était différent, il n'y avait pas de faux semblant, elle était la seule femme à réellement la comprendre sans faire dans les niaiseries ou dans les désolations. Car, la vie avait appris à Genesis, qu'être désolé ne servait strictement à rien. Personne ne pouvait comprendre la douleur et la rage qui la tiraillait chaque nuit, alors être désolé, qu'est-ce qu'elle pouvait en faire de ça ?

Après avoir refermé son ordinateur portable dernier cri, la jeune femme alla se servir un verre de scotch avec deux glaçons, elle prit place sur son canapé en cuir noir et tout en sirotant son alcool, elle commença à faire défiler sa liste de contact personnel. Rebecca était certainement en bonne compagnie dans un bar , elle hésita à contacter Adriel, mais se rétracta vite lorsqu'elle pensa à la conversation qu'ils auraient certainement. Liam était le sujet épineux et Gen' ne s'était pas encore résolu à aller le voir quand bien même son coeur le lui hurlait de toutes ses forces. L'alcool qui glissa le long de sa gorge la fit sortir de ses pensées. Elle déposa son verre sur la table basse puis alla jusqu'à sa chambre où elle sortit une robe noir, coupe courte, décolleté jusque le bas de ses reins. Elle l'enfila à toute vitesse, attrapa son sac à main et son portable, ainsi que son arme de service. Arme dont elle ne se séparait jamais. Puis elle fila jusqu'au Black Mambo. Club que détenait son tendre grand frère, une lubie dont elle n'adhérait pas, mais elle se gardait bien de le faire savoir. Après tout, elle était entrée au FBI sans l'approbation de ce dernier, alors qui était-elle pour le juger ?

Elle monta dans sa Honda dernier modèle en date, rouge vive, alluma son auto-radio et traça jusqu'au club de son frère sous un air des Beatles, elle affectionnait particulièrement ce groupe. C'était aussi le groupe favoris de son défunt et père, à cette pensée, elle réprima un sanglot et appuya un peu plus fort sur la pédale d'accélération. Cela faisait un peu plus d'un an qu'elle était dans cette ville et elle s'était toujours arrangée pour ne pas croiser son frère. Elle ne savait pas réellement pourquoi, seulement elle ne s'était jamais sentit prête pour lui faire face de nouveau et mine de rien, elle craignait aussi la réaction de ce dernier. Parfois, dans des excès de courages, elle s'était retrouvée devant le club, de l'autre côté du trottoir, mais toujours, inlassablement, elle était pétrifiée de peur. Que ce soit par l'endroit ou par lui et son monde si sombre. Pourtant, Genesis n'avait jamais vu en Liam ce que voyaient les autres, tous et toutes le voyaient comme une bête, mais elle, elle le voyait simplement comme un enfant si fragile qu'il ne savait pas comment gérer ses peurs. Elle le voyait comme le plus humain des êtres humains. Ce soir, tout allait être différent. Elle ne savait pas si c'était à cause de l'alcool ou bien la mauvaise/bonne influence que Rebecca avait sur elle, mais elle était déterminée. Elle se gara, puis sortit et passa sans aucun mal la sécurité. Il suffisait parfois de montrer une carte du gouvernement fédérale et bons nombres de portes, parfois sombres, s'ouvraient à soi. Genesis ôta sa veste et laissa voguer son regard parmi la foule transpirante qui se déchaînait sur une musique à la mode. Elle alla au bar et demanda un responsable et eu pour seule et unique réponse que le patron était occupé. Bien. Elle allait attendre, il finirait bien par remarquer...son dos tailladé qui était à la vue de tous et de toutes. Genesis commanda donc un gin bien fort et se posa au bar, laissant ses ongles cogner contre le marbre de ce dit bar. Quelques hommes ivres essayaient de temps à autre de la draguer, ce à quoi elle répondait poliment, souriante comme elle l'était. Ou plutôt, comme elle faisait semblant d'être. Puis, elle sentit une main glisser dans le creux de ses reins. Un frisson d'horreur la parcourait et en un millième de second l'homme se retrouva face contre terre, son bras était tiré de telle façon qu'on aurait pu croire qu'il allait se détacher de son corps. Le talons de douze centimètres de la blonde s'ancrer dans la peau du poivrot. D'une voit presque robotique, elle lança au gorille de la sécurité avec un air glacial à vous en faire froid dans le dos une simple phrase. «- Si vous ne voulez pas qu'un agent du gouvernement ne vous arrêtes très cher, il va falloir aller me chercher le patron...qui soit disant passant est mon frère. Qu'on lui dise que Gen' l'attend.» Après sa tirade sous les regards plus que choqués des clients, la belle relâcha le vieux poivrot et s'avança en direction de Liam qu'elle distinguait de loin, elle murmura plus pour elle-même que pour les autres. «-Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour attirer ton attention.» Et pourtant, elle l'aimait, elle l'avait toujours aimé comme il était, aussi fou que le fou lui-même. 

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Genesis H. Slyfiter le Ven 16 Mai - 10:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Mer 19 Fév - 15:36

Qui a dit que la folie était la faiblesse des hommes... Beaucoup trop de monde... En ce qui me concerne, j'ai beau être fou, j'ai beau être parfois un autre, il est difficile de dire de quel côté je suis réellement. Il est vrai que j'ai beaucoup de défaut que je ne suis pas commode parfois mais je suis ce que j'ai voulu être et ça personne ne pourra venir me dire le contraire. Bon il est vrai que tout à débuter à cause de lui... Cet homme qui a pris la vie de ma famille, cet homme qui a fait de moi ce monstre que je peux être. Qui a dit que tout était facile dans ce monde de fou. En tout cas pas moi, je sais que ma vie est un enfer, que c'est l'enfer qui me contrôle, un enfer tellement puissant, un enfer qui me donne chaque jour la force de me lever et de profiter de tout ce que je peux avoir sous la main. Quelle jouissance d'en arriver là. J'avais passé ma journée à la maison à ne rien faire à part profiter de ce que je pouvais avoir, en l’occurrence cette fille qui avait passé une bonne partie de la matinée dans mon lit, à me faire prendre mon pied tout comme elle l'avait pris. Je m'en fichais de ce que pouvait les autres de tout ça, j'étais le maître de mon destin et personne d'autre n'allait me dicter mes gestes ou autres. La jeune femme était partie vers 14h ce qui m'avait laissé pas mal de temps pour faire certains papiers mais aussi.

Il était pas loin de 19h quand je vins à rejoindre le bar, c'était encore assez calme mais certains habitués avaient déjà pris leur quartier, je soupirais légèrement avant d'aller dans mon bureau, il y avait certaines choses à ranger avant de pouvoir profiter pleinement de la soirée. Assis derrière le bureau, je vins à allumer les écrans de sécurité pour regarder sur le parking mais aussi dans le bar. Je prenais le temps de regarder chaque détail, chaque personne quand mon regard fut attiré par une jeune femme qui venait de faire son entrée sur le parking. Je fronçais les yeux, en découvrant que la jeune femme n'était qu'autre que ma sœur... Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu et je n'avais pas envie de le voir non plus. Elle avait fait des choix que je ne supportais pas tout comme mon jumeau que je n'avais pas revu depuis un bon moment aussi. Franchement cela servait à quoi de se parler alors qu'on avait choisi des voies différentes et puis il y avait tellement non-dit qu'aujourd'hui il était bien trop tard pour revenir en arrière et puis encore fallait-il le vouloir.

Je la vis entrer dans le bar et je vins à fermer la porte de mon bureau à clés, je n'avais pas envie de la voir et ça resterai comme ça un bon moment. Je passais une main dans mes cheveux avant de me servir un verre de whisky, je buvais lentement sentant le liquide descendre le long de ma gorge avant de reposer mon regard sur l'écran tout en fronçant les yeux, ce que je venais de voir ne me plaisait guère. Je quittais mon bureau pour me planter un peu à l'écart surveillant la scène, moi qui n'avais pas voulu avoir à faire à elle c'était mal barré. Quand je vis un agent de la sécurité s'approchait de ma sœur, je fis un signe de tête pour qu'il ne fasse rien avant de la voir venir vers moi. Je restais à la regarder avant de détourner le regard en soupirant, je n'avais vraiment pas envie de la voir mais je n'avais plus le choix « Qu'est-ce que tu viens faire ici ? »

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Mar 25 Fév - 11:21

Liam & Genesis
I wish to see him



A u FBI, les agents apprennent à enfermer leurs émotions dans une sorte de boite émétique afin de ne pas flancher, de tenir le coup face aux cadavres mutilés, face aux médias qui parlent bien plus des tueurs que des victimes et enfin face à ces mêmes tueurs en série qui les défient du regard et racontent leur ''art'' avec une froideur déconcertante. Genesis n'avait eu aucun mal à se plier à tout cela. C'était même l'une des meilleurs analystes comportementales que le FBI n'avait jamais eu. Elle réussissait à deviner, interpréter, analyser chaque cadavre, chaque pas, chaque mot qui liait un drame à un monstre quant au monstre elle avait toujours su comment les manipuler à sa guise pour les coincer. Cependant, elle se souvenait qu'un jour l'un de ses supérieurs lui avait dit officieusement qu'elle était parfois effrayante de part de son manque d'humanité. Or, elle n'avait pas osé lui dire que son humanité avait été détruite par l'homme qu'elle avait aimé plus que tout au monde...son grand-frère. Le fait même qu'il n'avait pas réussi à accepter ses choix, alors qu'elle avait été l'une des premières à ne pas le juger comme fou, ça, c'était ce qui l'avait blessé au plus profond de son âme, seulement c'était une femme bien trop fière et fragilisée pour l'avouer.

La blonde le savait, il suffisait d'avouer une blessure pour se laisser submerger par toutes les autres et finir engloutit par ses propres démons et elle ne se l'autorisait pas. Or, elle avait besoin de le revoir, d'avoir une conversation d'adulte, car elle n'était plus une enfant et c'était ce qu'elle voulait faire comprendre à son Liam, afin d'apaiser légèrement leur relation, toutefois ce n'était pas gagné. Genesis relâcha donc l'homme ivre avant de toiser l'un des vigiles du regard. Elle avait toujours eu un peu pitié de ce genre d'homme, ils avaient les compétences physiques parfaites pour devenir flic, cependant la matière grise manqué au rendez-vous et ces gorilles se retrouvaient à jouer les sous-fifres dans un bar aux moeurs qu'elle définissait de moeurs bien trop légères pour être légale. On ne la faisait pas à la grande Genesis, mais elle fermait les yeux, après tout, ce n'était pas ses affaires. Une fois face à son frère, elle planta ses talons sur le sol tout en plongeant ses yeux azurs dans ceux de Liam. « Qu'est-ce que tu viens faire ici ? » Bonne question à laquelle elle aurait aimé répondre, cependant, elle l'ignorait elle-même. Une partie d'elle voulait fuir cet endroit et une autre voulait simplement retrouver ce frère qu'elle avait perdue il y avait bien longtemps. La blonde approcha ses lèvres de la joue de Liam et elle lui fit la bise avant de lui murmurer du bout des lèvres.

«- Et si on allait dans un endroit plus calme Liam ? J'aimerais qu'on discute.»  Elle savait qu'il n'accepterait pas ou du moins pas aussi facilement qu'elle ne l'aurait imaginé. Alors, elle tira un tabouret et posa ses fesses sur ce dernier, ses cheveux blond étaient à présent regroupés sur son épaule gauche, laissant ainsi ses cicatrices à la vu de tous. Elle était aussi malsaine que Liam de l'intérieur, la différence entre son frère et elle, c'est qu'elle savait porter un masque. Elle le portait d'ailleurs si bien qu'elle ne pouvait plus l'enlever sans se l'arracher. «-écoute Liam, je ne veux pas t'embêter, seulement tu me manques. Si je peux fermer les yeux sur cet endroit par amour pour toi, ne peux-tu pas faire de même à mon égard. Les parents n'aimaient pas qu'on se dispute...»  Une mélancolie soudaine s'emparait de la belle Genesis, elle se souvenait que lorsque l'un de ses deux autres frères l'embêtaient c'était toujours Liam qui courrait à son secoure et qui la consolait. Leur père leur disait souvent que leur force se trouvait dans leur maison, au milieu d'une famille aimante. Et comment cette maison avait-elle pu s'enflammer au point que Liam, Adriel et elle-même ne conservaient qu'un goût amère de l'amour qu'ils s'étaient tous portés les uns aux autres...

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Genesis H. Slyfiter le Ven 16 Mai - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Dim 2 Mar - 10:12

Je regardais tout ce qu'il se passait, sentant la colère montait en moi, je n'avais pas envie de voir ma sœur, je n'avais pas envie de me prendre la tête avec elle et pourtant plus les minutes passaient plus je savais que cela allait être inévitable.Je me retrouvais dans cette salle face à cette jeune femme qui j'avais tant aimé, au fond de moi je l'aimais encore mais je lui en voulais, elle avait choisi une voie que je n'avais jamais voulu pour elle. Je soupirais légèrement alors que mon regard vagabondé entre ma sœur et ses types qui essayait de la chercher, je n'allais pas faire le moindre geste, elle savait très bien se débrouiller toute seule. Je fis un signe de tête vers les agents de sécurité avant de la voir venir vers moi. Il était trop tard pour me sauver malheureusement mais bon j'aurais préféré qu'elle ne soit pas là et que ma vie reste comme elle était maintenant sans elle ni Adriel. Elle devait voir par mon ton des plus aimable que sa présence n'était pas vraiment souhaitée mais bon maintenant qu'elle était là, je n'avais pas le choix.«- Et si on allait dans un endroit plus calme Liam ? J'aimerais qu'on discute.» Discuter... En avais-je vraiment envie, la réponse était simple non je n'en avais pas envie. Je n'avais pas envie de l'entendre me dire qu'elle n'était pas d'accord avec ce que j'étais devenu, avec ce que je faisais, franchement je m'en fichais de ce qu'elle pouvait penser, avait-elle pensé à ce que moi je pensais quand elle avait pris la décision de rentrer au FBI... non je ne crois pas... « Pourquoi faire, je crois qu'on a rien à se dire... On s'est déjà tout dit il y a quelques années... »

Je laissais mon regard sur elle alors qu'elle prenait place sur un tabouret, je savais qu'elle était aussi têtue que moi et qu'elle ne partirait pas avant qu'on ait discuté. Je passais une main dans mes cheveux tout en regardant l'une des filles non loin. Son regard en disait long et franchement cela n'était pas le moment, je savais qu'elle avait un petit faible pour moi et franchement ça m'était égale. «-écoute Liam, je ne veux pas t'embêter, seulement tu me manques. Si je peux fermer les yeux sur cet endroit par amour pour toi, ne peux-tu pas faire de même à mon égard. Les parents n'aimaient pas qu'on se dispute...» Je restais sans rien dire à la regarder avant de commander un verre de whisky et de le boire d'une traite, elle n'avait pas tort nos parents n'auraient pas aimé ça c'était sûr mais ils n'étaient plus là et cela faisait pas mal d'années que c'était le cas, jamais plus ils ne seraient là pour me dire quoi que ce soit, pour me faire comprendre mes erreurs, pour m'aimer tout simplement, il n'y avait plus d'amour dans cette famille, que du désarroi et de la tristesse, je ne pouvais pas dire qu'il y avait de la haine entre nous, je ne pense pas que ce soit le cas même si je ne suis pas d'accord avec ma sœur et mon frère mais c'était comme ça. « Ils ne sont plus là... » Je ne pouvais non plus nier qu'elle me manquait, elle avait toujours été mon rayon de soleil, ma vie mais aujourd'hui, c'était bien trop compliqué. Je savais qu'elle était au courant de ce que je faisais vu qu'elle venait de dire qu'elle pouvait fermer les yeux sur tout ça mais en avais-je vraiment envie.

« Regarde elle serait bien parmi tes filles » Je fronçais les yeux en entendant sa voix, il était de nouveau présent en moi, je le sentais monter en moi, il me hantait, il me pénétrait au plus profond de mes entrailles « Ferme-là !!... » Cette phrase, je vins à la murmurer pour qu'elle ne l'entende pas, du moins j’espérais, je ne voulais pas qu'il prenne possession de ce qu'il allait se passer. Je tournais le regard sur ma sœur , je savais très  bien que la conversation ne serait pas fini tant qu'elle n'avait pas eu ce qu'elle voulait. « On va aller dans mon bureau, on sera mieux... » Je me retournais vers le barman « Que personne ne vienne me déranger, on a besoin de parler avec ma soeur » Je n'attendis pas une réponse de la part de la jeune femme ni même du barman qui avait fait un signe de tête avant de prendre la direction de mon bureau. Une fois à l'intérieur, je laissais entrer ma sœur avant de me retourner vers elle « Tu crois que je peux fermer les yeux sur tout ce qu'il s'est passé Gen... Je ne suis pas comme toi ou Adriel et je ne le serais jamais, il est bien trop tard pour moi... » Oui il était bien trop tard pour que je change et devienne aussi bien qu'eux...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Mar 29 Avr - 20:18

Liam & Genesis
I wish to see him



« I
ls ne sont plus là... »  C'était un constat tristement douloureux, pour elle, comme pour lui. La douceur de sa mère lui manquait chaque nuit, tout comme les bras protecteurs de sa mère. Il n'y avait plus qu'amertume en elle, même lorsqu'elle pensait pouvoir se reposer sur leur tombe, la haine était, hélas, plus forte. Comme elle aurait aimé les avoir auprès d'elle, la nuit lorsqu'elle voyait le visage du monstre qui souriait. Pour Gen', elle avait su s'entourer de personnes sur qui elle pouvait compter, Rebecca était comme un appui pour elle, mais pouvait-elle en dire autant en ce qui concernait son frère. Non. Elle percevait la solitude dans son cœur et rêvait qu'une femme pourrait l'aimer, hélas, elle avait conscience que cela n'arriverait pas dans le milieu où il était.

Ses pensées étaient au milieu d'une brume instable qui entourait son cœur et sa souffrance parcourait ses veines. « On va aller dans mon bureau, on sera mieux... »  La blonde releva son visage et toisa son frère tendrement. Il y avait encore un espoir pour elle, pour eux, pour lui. Elle ne prêta pas spécialement attention à ce qu'il pouvait marmonner aux autres, le plus important c'était eux. Genesis suivit son frère, laissant parfois son regard se perdre sur les murs de couleur sang, lui rappelant la scène monstrueuse qui l'avait bercé autrefois. Elle songeait à la raison qui avait poussé son frère à peindre ses murs de cette couleur. Un pic de douleur traversa son cœur lorsqu'elle se rappela de ses moments de démences et de son internement. Elle n'avait jamais réellement pardonnée à sa tante et gardée une certaine rancœur envers son frère qui avait été pour cet internement. Elle avait souvent pleuré. Seule. Solitaire, elle l'avait été et elle l'était toujours. Des tableaux aux couleurs criardes décoraient les murs...dérangeant. Si elle partageait la souffrance et le deuil de son frère, elle ne partageait pas ses goûts en matière de décoration. Elle avait vécu à Miami, puis New-York, dans ces bâtiments grisâtres à l'intérieur ultra moderne, où le simple bout de rideau et son prix vous ferait vous arracher les cheveux.

Une fois entrée dans le bureau du patron, elle se posa sur son bureau, parcourant quelques feuilles de papiers du bout des doigts, son verre à la main et ses jambes de mannequin entrecroisé de telle façon qu'une sensualité presque dangereuse émanait d'elle. « Tu crois que je peux fermer les yeux sur tout ce qu'il s'est passé Gen... Je ne suis pas comme toi ou Adriel et je ne le serais jamais, il est bien trop tard pour moi... » Genesis soupira légèrement tout en déposant son verre sur le bureau de son frère. Le toisant de ses yeux azurs, elle le sondait, le défiait, mais surtout, elle l'aimait d'un amour presque interdit. «-Liam... » Murmurait-elle du bout des lèvres, tel un supplice. «-Nous sommes différents des autres, quand bien même tu essayera de te cacher ici, tu n'échapperas pas à tes démons. Après tout, la seule chose de normal dans notre famille c'est bien ces relations de conflits...à part... » Elle marqua une courte pause, se leva et déposa sa main froide contre la joue de son frère et d'une tendresse infiniment désirable, elle lui murmura. «-Toi et moi. » La jeune femme resta ainsi, sans bouger pendant de longues secondes, observant le regard meurtris et si beau de son frère. Son coeur se tordait presque de douleur. Puis un sourire presque enfantin se dessina sur ses lèvres pulpeuses. «-Je ne veux pas que tu changes, je ne l'ai jamais voulu, simplement peux-tu comprendre combien tu m'as fait du mal en n'acceptant pas ma voie. Tu sais, moi, je ne t'ai jamais jugée, jamais je n'ai voulu t'enfermer. Sur quoi veux-tu fermer les yeux ? Sur ma carrière ? Elle est terminée. Ne suis-je pas revenue ici. Moi, je me fiche de tes magouilles, ce que je veux c'est toi et toi, comme tu es. Qui suis-je pour juger ce qui est bon ou mauvais ? » Elle se tourna, attrapant son verre faisant tourner le liquide dans un cercle qui semblait être la métaphore de toute sa vie. Une boucle sans fin. «-Tu sais, on est tous un peu cassé de l'intérieur, toi plus que d'autre, je ne cherche pas à te changer, ni à t'obliger à m'accepter, mais je sais que tu m'aimes. Tu m'aimes comme tu n'aimeras jamais personne, hormis la mère de tes futurs enfants. M'aimes-tu toujours grand-frère ? » Elle ne leva pas les yeux de son verre, sa voix tremblante la trahissait. Sa peur, ce monstre en elle lui murmurait qu'il ne l'aimait plus. Ils avaient beau avoir grandit, elle n'était qu'une petite fille meurtris...qui avait tellement de choses à dire à son grand-frère.

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Genesis H. Slyfiter le Ven 16 Mai - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Mer 7 Mai - 11:49

Je n'avais plus envie de me battre contre ses démons qui grondaient en moi, aujourd'hui ma vie se résumait qu'à une chose... Ce club et tout ce qu'il se passait à l'intérieur que ce soit avec les filles qu'avec les autres. Jusqu'à aujourd'hui, je n'avais plus de famille, ils avaient tous les deux fait des choix que je ne pouvais pas accepter, Adriel peut-être encore plus en acceptant tout ce que notre tante avait fait. Aujourd'hui, il était peut-être temps de mettre carte sur table avec ma sœur mais ce n'était pas pour cela que j'allais changer, je n'en avais pas envie, j'étais bien trop ancré dans mon monde pour en ressortir, encore plus quand je l'entendais... lui...qui avait fait tant de mal à ma famille mais bon pour le moment j'acceptais d'aller dans le bureau, peut-être aussi parce que les clients arrivaient et qu'il ne valait mieux pas qu'ils entendent certaines choses pour ne pas les faire fuir. Je n'attendis pas qu'elle accepte de me suivre ou non, j'avais déjà pris la direction du bureau alors que l'on croisait certaines filles qui lançaient certains regards vers Gen, cela me faisait toujours sourire de voir le comportement de certaines des filles mais bon, je m'en fichais complètement. Une fois dans le bureau, je pris la parole disant ce que je pensais sur le coup, je ne pouvais fermer les yeux sur tout ça, je ne pouvais pas le faire, je pouvais passer peut-être au-dessus de certaines choses mais en ce qui concernait Adriel, il n'était plus rien pour moi. Lui qui était ma moitié, mon tout m'avait trahis en la laissant m'envoyer là-bas et en étant comme il était. Je ne lui en voulais pas d'être bon mais pour le reste c'était une autre histoire «-Liam... » ….. «-Nous sommes différents des autres, quand bien même tu essayera de te cacher ici, tu n'échapperas pas à tes démons. Après tout, la seule chose de normal dans notre famille c'est bien ces relations de conflits...à part... » Je ne pus qu'avoir un léger sourire à sa remarque, il était sûr que je n'échapperais pas à mes démons, il était bien trop tard pour que cela arrive. Mais quand on regardait bien, eux était normaux mais pas moi au fond je ne l'avais jamais été réellement « Toi et Adriel vous n'êtes pas différents des gens qui sont ici en ville.. » Je continuais de regarder sœur s'approcher de moi avant de sentir sa main sur ma joue, je ne pouvais pas dire que cela ne me fit rien mais je me devais de rester de marbre alors que mon regard se perdait dans le sien « Toi et moi. ».

Je ne savais pas si cela allait-être possible, cela faisait bien trop longtemps que ce n'était plus possible «-Je ne veux pas que tu changes, je ne l'ai jamais voulu, simplement peux-tu comprendre combien tu m'as fait du mal en n'acceptant pas ma voie. Tu sais, moi, je ne t'ai jamais jugée, jamais je n'ai voulu t'enfermer. Sur quoi veux-tu fermer les yeux ? Sur ma carrière ? Elle est terminée. Ne suis-je pas revenue ici. Moi, je me fiche de tes magouilles, ce que je veux c'est toi et toi, comme tu es. Qui suis-je pour juger ce qui est bon ou mauvais ? » Je continuais de la regarder sans rien dire, ce n'était pas que je ne savais pas quoi dire mais je ne sais pas c'était étrange. Elle venait de me dire que je lui avais fait du mal mais eux avaient-il pensé à ce qu'ils avaient fait même involontairement e en plus elle parlait de mes magouilles mais qu'est-ce qu'elle savait de mes magouilles, je suis sûr qu'elle ne connaissait pas la moitié de tout ça. Je la regardais faire avec son verre avant de me rapprocher du bar et de me servir un verre et de le boire une fois de plus d'une traite, cela ne me faisait pas de bien mais pas de mal non plus c'était comme ça. Il y avait quand même une chose qui m'avait interpellé dans tout ça c'était que sa carrière était terminée, je n'avais pas réellement compris ce qu'elle venait de dire. «-Tu sais, on est tous un peu cassé de l'intérieur, toi plus que d'autre, je ne cherche pas à te changer, ni à t'obliger à m'accepter, mais je sais que tu m'aimes. Tu m'aimes comme tu n'aimeras jamais personne, hormis la mère de tes futurs enfants. M'aimes-tu toujours grand-frère ? » je pouvais voir que sa voix n'était plus aussi sûre qu'avant mais je ne faisais rien pour aller vers elle du moins pas pour le moment, je n'y arrivais pas, peut-être parce qu'à la fin, je n'avais plus connu l'amour d'une personne depuis plus 17 ans. Je tournais lentement la tête vers elle après m'être servis un nouveau verre d'alcool. Que voulait-elle que je lui réponde réellement, je ne savais pas quoi lui répondre, lui dire que je l'aimais, je ne pouvais pas, cette phrase aussi petite soit-elle ne faisait plus partie de mon vocabulaire depuis longtemps.

« Tu ne veux pas que je change Gen, mais j'ai changé depuis longtemps, j'ai changé quand ce type est venu chez nous... mais tu dis que je t'ai fait mal mais quand est-il dans l'autre sens hein !! Ah oui c'est vrai je ne devrais pas être là mais encore dans cet hôpital de merde, au moins je ne ferais pas honte à tout le monde... N'est pas Gen !!! » Je bus le verre une fois de plus avant de le poser sur la table et me retourner pour la regarder « Je ne parle pas de ta carrière ou quoi que ce soit, vous avez fait des choix que je n'ai pas accepté même si je n'avais rien à dire certes mais il y avait bien d'autres choses... Mais bon ce n'est pas important de toute façon. J'ai construit mon monde sur un château de cartes et personne ne pourra le changer ou faire que je bouge autrement. Enfin que veux-tu que je te dise de plus Gen, vous avez votre vie et je n'en fais plus parti depuis bien longtemps. Pour ce qui est de ta dernière question, ne me demande pas de prononcer des mots que j'ai fini par oublier, ils ne font plus partie de mon vocabulaire mais... » je m'interrompis un petit moment tout en soupirant « Mais... quoi que tu puisses penser ça n'a jamais changé même si aujourd’hui nous ne sommes plus une famille » Je laissais mon regard dans celui de ma sœur avant de venir m'appuyer contre le mur.

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Jeu 8 Mai - 14:37


Liam & Genesis
I wish to see him



I l y avait tant de colère dans le bleu de ses yeux, tant d'amertume dans chaque mot qu'il prononçait. Tous ces mots poignardaient Genesis à un tel niveau qu'elle se sentait fléchir. Elle, si forte, si froide qui ne laissait rien paraître, pas même la joie. Elle avait été capable de faire parler les plus grands monstres de cette génération, elle savait entourer leur âme tel un serpent et pourtant aujourd'hui elle se mordait sa propre queue. Elle était tellement vulnérable face à Liam et c'était cette vulnérabilité qui lui faisait peur, elle ne supportait pas de le voir si haineux envers Adriel et elle. « Tu ne veux pas que je change Gen, mais j'ai changé depuis longtemps, j'ai changé quand ce type est venu chez nous... mais tu dis que je t'ai fait mal mais quand est-il dans l'autre sens hein !! Ah oui c'est vrai je ne devrais pas être là mais encore dans cet hôpital de merde, au moins je ne ferais pas honte à tout le monde... N'est-ce pas Gen !!! »  Bien qu'elle ne comprenait pas réellement pourquoi il lui en voulait pour cette histoire d'hôpital, car elle-même n'avait jamais donné réellement son avis sur la question. Bien trop jeune, mais surtout bien trop peureuse. Peut-être était-ce pour cela que Liam lui en voulait, après tout, ne rien dire et peut-être pire que de faire le mal. Malgré toute la douleur qui lui lacérait l'âme, elle ne disait rien, pas même un son ne pouvait sortir de sa bouche. À cet instant, elle comprit qu'elle était idiote, idiote d'avoir cru que son frère pourrait comprendre un tant soit peu ce qu'elle était. Au lieu de ça, il la comparait à tous, il ne faisait que gindre sur sa différence, sans se soucier de savoir qui était réellement cette Gen' face à lui. Elle baissa les yeux, toisant sa magnifique paire d'escarpin hors de prix. C'était tout ce qu'elle était maintenant, aussi superficiel et creuse que cette paire de chaussure. « Je ne parle pas de ta carrière ou quoi que ce soit, vous avez fait des choix que je n'ai pas accepté même si je n'avais rien à dire certes mais il y avait bien d'autres choses... Mais bon ce n'est pas important de toute façon. J'ai construit mon monde sur un château de cartes et personne ne pourra le changer ou faire que je bouge autrement. Enfin que veux-tu que je te dise de plus Gen, vous avez votre vie et je n'en fais plus parti depuis bien longtemps. Pour ce qui est de ta dernière question, ne me demande pas de prononcer des mots que j'ai fini par oublier, ils ne font plus partie de mon vocabulaire mais... »  Elle releva son regard en direction de celui de son frère. Elle pouvait entendre résonner les battements de son coeur. « Mais... quoi que tu puisses penser ça n'a jamais changé même si aujourd'hui nous ne sommes plus une famille »  à cet instant, Gen' fut prise d'une envie de le gifler, de le piétiner sur le sol, de le secouer et pourtant, fidèle à elle-même elle ne fit que vider son verre d'un trait, puis elle attrapa son sac à main.

«-Je crois que je vais partir, cette conversation ne mène à rien. Tu ne fais que gindre sur ta pauvre petite personne, tu crois être le seul à souffrir, tu devrais ouvrir les yeux, c'est le monde entier qui saigne et pas seulement ta petite personne. »  Elle s'élança vers lui, mais ne daigna pas le regarder, elle avait essayé de s'ouvrir à lui, de lui montrer sa souffrance et lui n'avait fait que de la piétiner. Gen' pensait à Lukas qui demandait chaque soir où était son oncle, elle pensait à Adriel qui souffrait tant que son mariage n'avait pas tenu la route. Elle pensait à elle-même et à cette solitude qui la rongeait. «-En arrivant dans ton bar je m'étais dit que si tu acceptais de comprendre, j'allais partir du MI6, mais comme tu le dis si bien, nous ne sommes plus rien, je n'ai plus aucune raison de ne pas suivre ma route. Tu n'es qu'un enfant Liam qui croit que tout lui est dû, tu penses que je vais pleurer pour ton internement, alors que je n'en suis en rien la fautive. Tu veux me culpabiliser et bien vas y ! Moi, je sais que j'ai toujours été là contrairement à toi qui a sauté sur la première occasion pour jouer les ermites dans un club pourrit ! »  Elle était à bout, se mordant la lèvre inférieure afin de contenir des larmes de colères. Genesis tourna la poignée de la porte et l'ouvrit en grand, elle pouvait apercevoir tout un troupeau de fille qui attendait patiemment qu'elle s'en aille, certainement par peur qu'elle leur vole leur place. La jeune agent tourna son visage en direction de son frère. «-Tu veux un scoop Liam ? Ton frère Adriel a un fils qui t'écrit chaque soir, car il ne comprend pas pourquoi son oncle ne l'aime pas et est-ce qu'Adriel est venu te le reprocher ? Est-ce que moi je te reproche le fait que tu n'étais même pas là lorsque je suis sortie des griffes du Poète ? Non. Je connaissais les risques ce sont mes choix je ne t'en ai jamais voulu. Bonne soirée Liam! » Genesis claqua la porte derrière elle, elle avait laissé une photo de Lukas sur le bureau de Liam, elle bouscula quelques danseuses sans même prendre la peine de s'excuser et une fois à hauteur du bar, elle commanda un verre pour se calmer. Au loin, elle pouvait apercevoir Rickon qui la toisait du regard, elle sentit des frissons lui parcourir l'échine.

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Genesis H. Slyfiter le Ven 16 Mai - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Jeu 8 Mai - 20:32

]
Il y avait des choses que je ne pouvais contrôler malgré le fait que je pouvais mettre tout en œuvre pour y arriver. Il était parois difficile de faire le bon choix, je savais que j'avais commis beaucoup d'erreur mais je n'étais pas le seul à en avoir commis mais là n'était pas la question. Il était vrai que je lui remettais la faute dessus et pourtant elle n'avait rien fait à part être rentré dans un environnement que je détestais au plus au point peut-être parce qu'il n'avait rien fait pour retrouver le coupable de la destruction de notre famille, enfin, je laissais mon regard sur ma sœur sans avoir une once de sentiments et pourtant je l'aimais comme un fou, je l'avais toujours aimé même pendant notre séparation mais je ne pouvais pas lui, je ne pouvais plus le faire «-Je crois que je vais partir, cette conversation ne mène à rien. Tu ne fais que gindre sur ta pauvre petite personne, tu crois être le seul à souffrir, tu devrais ouvrir les yeux, c'est le monde entier qui saigne et pas seulement ta petite personne. » comment pouvait-elle croire que je ne pensais qu'à moi, il y avait bien longtemps que je ne pensais plus à moi comme aux autres, j'étais vide de tout et ça personne ne pouvait le savoir. Je ne pouvais pas lui répondre alors que j'essayais de ne rien laisser paraître, d'être maître de tout mais une fois de plus je l'entendais il était là, il se faisait de nouveau entendre «-En arrivant dans ton bar je m'étais dit que si tu acceptais de comprendre, j'allais partir du MI6, mais comme tu le dis si bien, nous ne sommes plus rien, je n'ai plus aucune raison de ne pas suivre ma route. Tu n'es qu'un enfant Liam qui croit que tout lui est dû, tu penses que je vais pleurer pour ton internement, alors que je n'en suis en rien la fautive. Tu veux me culpabiliser et bien vas y ! Moi, je sais que j'ai toujours été là contrairement à toi qui a sauté sur la première occasion pour jouer les ermites dans un club pourrit ! » Je serrais à ce moment précis les dents sans me retourner vers elle, je ne pouvais la regarder, elle avait raison tout simplement mais j'étais certainement trop fier pour faire marche arrière, c'est sûr qu'elle n'était en rien fautive mais à l'écouter je l'étais, alors que je n'avais rien demandé à part à être écouté ou soutenu un peu enfin peu importe ce que j'avais eu besoin à cet époque, je n'avais rien eu ou pas assez mais il était vrai qu'elle ne pouvait pas le savoir, elle était bien trop jeune pour comprendre mais je ne pouvais pas lui dire. Je n'y arrive plus...

«-Tu veux un scoop Liam ? Ton frère Adriel a un fils qui t'écrit chaque soir, car il ne comprend pas pourquoi son oncle ne l'aime pas et est-ce qu'Adriel est venu te le reprocher ? Est-ce que moi je te reproche le fait que tu n'étais même pas là lorsque je suis sortie des griffes du Poète ? Non. Je connaissais les risques ce sont mes choix je ne t'en ai jamais voulu. Bonne soirée Liam! » Je fronçais les yeux à ce moment précis, comment aurais-je pu être présent alors que je me retrouvais enfermer, ce jour-là j'avais tout retourné dans l’hôpital et j'en avais encore plus bavé. Mais ça personne ne le savait.... Mais il n'y avait pas que ça qui me perturbait à ce moment précis, mon jumeau avait un fils qui pensait que je ne l'aimais pas mais comme aimer une personne alors qu'on ne le connaît pas, il était vrai que je détestais mon frère pour tout ce qu'il avait fait, il n'avait pas été là quand j'avais le plus besoin de lui, il m'avait trahis tout simplement. Je m'avançais vers le bureau avant de voir la photo du petit, je posais le doigt dessus pour la retourner et mieux la voir avant de soupirer puis de serrer la photo dans la main puis de virer tout ce qui avait sur le bureau de rage avant de quitter mon bureau pour essayer de rattraper ma sœur. Une fois au bar, je la vis et restais un petit moment à l'observer avant de voir le regard d'un homme sur sa sœur, ce n'était pas un regard comme on pouvait le poser sur une femme de bonne renommée mais plus pour une de ses catins que j'employais. Mon regard changea rapidement, je ne pouvais pas laisser faire, je ne supportais pas ça, mes démons revenaient encore plus à la surface, je m'avançais rapidement vers l'homme « Qu'est-ce t'as à la regarder comme ça, t'as un problème? » « Quoi j'ai le droit c'est une pute comme les autres » Je soupirais légèrement avant de mettre une droite directe dans la mâchoire de cet homme avant de revenir à la charge et de le frapper une fois de plus.

Je ne pouvais pas m'arrêter alors que je le frappais encore avant de sentir quelqu'un me tirer en arrière, je m’apprêtais à frapper cette personne quand je vins à reconnaître Rickon qui me disait d'arrêter, je frappais de rage dans le mur avant de regarder ma soeur « Si je n'étais pas là pour toi quand il t'a enlevé, ce n'était pas voulu et ça tu as du l'oublier, j'étais une fois de plus enfermer dans un endroit que je déteste toujours autant mais crois ce que tu veux Gen.. Une chose est sûr, je ne suis pas ce que tu peux penser.. » Je passais à ses côtés avant de m'arrêter « Tu diras au petit que je n'ai rien contre lui, je n'étais pas au courant de sa naissance et Adriel n'a rien à me reprocher contrairement à moi mais ce n'est pas pour cela que je rejette la faute sur son fils.. Autre chose Gen... Tu as toujours été dans mon cœur.. » Je soupirais une fois de plus avant de retourner  dans mon bureau pour soigner ma main... je regardais le sang couler lentement en souriant « 1...2...3... il est là.... « 

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Ven 9 Mai - 15:06

Liam & Genesis
I wish to see him



L 'impulsivité était quelque chose qu'ils avaient tous en commun, malgré le fait qu'Adriel semblait le plus calme des trois, il n'en restait pas moi une personne qui ne fallait pas chercher, Genesis, elle, préférait l'attaque des mots toutefois elle savait se défendre et laisser pour mort un homme. Liam était le plus incontrôlable, le plus violent de tous, il savait être impitoyable lorsqu'il s'agissait de protéger Gen' et au fond d'elle-même elle ne pouvait nier qu'il était bon de se reposer sur lui, de savoir qu'un homme vous protéger. Enfant, elle ne comprenait pas pourquoi elle ressentait cela et ce fut lorsqu'elle fut enlevée qu'elle comprit qu'elle aimait ce sentiment de protection principalement parce qu'elle était faible. Après cette expérience, elle s'était jurée de devenir la plus forte des femmes, capable de protéger les deux hommes avec qui elle avait grandi sans laisser paraître ses sentiments. Toutefois, à cet instant, tandis que l'alcool coulait au fond de sa gorge, elle se sentait faillir lorsqu'elle remarqua les regards que lui lançait Rickon. Elle ne pouvait pas dire qu'elle l'appréciait et encore moins qu'elle l'aimait, mais il l'attirait c'était une chose qu'elle n'arrivait pas à accepter. Elle voulait le haïr pour cette place particulière qu'il avait auprès de ''son'' Liam. Lui, qui comprenait sa souffrance sans dire un mot. Elle soupira plongeant son regard au fond de son verre à moitié vide ou à moitié plein, elle ne savait plus. Elle regrettait simplement la façon brutale dont elle avait annoncé l'existence de Luka.

Tandis qu'elle se perdait dans le tréfonds de ses états d'âmes, elle entendit un craquement violent, des hurlements. Elle se tourna, poussant son verre sur le bar. Son coeur se serra si fort qu'elle en avait mal. Liam était sur un homme, il le défigurait avec seulement ses poings. Elle se précipita, bousculant la foule transpirante et ivre. Ses longs cheveux lui collaient à la peau, elle arriva à hauteur de la bataille. Et Rickon posa fermement sa main contre son poignet, l'empêchant d'intervenir. À la fois en colère, peureuse et terriblement troublé. Elle était tétanisée face à ce spectacle, suppliant du bout des lèvres Rickon d'intervenir. Ce que ce dernier fit sans broncher. Puis Liam frappa à plusieurs reprises contre le mur qui se trouvait face à lui. Elle vit des hommes sortir l'homme d'ici et à cet instant elle se demanda ce qu'avait bien pu faire ce pauvre ivrogne pour mériter tant de haine. Liam la toisa suivi de Rickon appuyé contre le mur. Une sensation étrange parcourait son âme. « Si je n'étais pas là pour toi quand il t'a enlevé, ce n'était pas voulu et ça tu as du l'oublier, j'étais une fois de plus enfermer dans un endroit que je déteste toujours autant mais crois ce que tu veux Gen.. Une chose est sûr, je ne suis pas ce que tu peux penser.. » Elle n'avait jamais penser qu'il l'avait laissé à son propre sort. La jeune agent regretté ses mots, elle se mordit la langue. D'ailleurs elle n'osait pas avouer à Liam qu'un homme l'avait sauvé mais qu'elle ne savait pas réellement qui il était. Elle ne disait rien, soutenant simplement son regard, c'était comme-ci chaque fois qu'elle se retrouvait près de lui ça se finissait toujours de cette façon. « Tu diras au petit que je n'ai rien contre lui, je n'étais pas au courant de sa naissance et Adriel n'a rien à me reprocher contrairement à moi mais ce n'est pas pour cela que je rejette la faute sur son fils.. Autre chose Gen... Tu as toujours été dans mon coeur.. »

«-Je sais... » murmurait-elle incapable de lui dire autre chose. Il passa à côté d'elle, elle pouvait sentir son soupire caresser sa peau, tandis que du regard elle le suivait pendant qu'il allait dans son bureau. Elle resta ainsi, immobile au milieu de la foule qui commençait à se remettre à danser, pensive. Devait-elle partir ? Devait-elle le suivre ? Elle ne savait plus et au moment où elle se disait que partir était la meilleure solution, elle sentit la main de Rickon sur son épaule. «-Tu devrais aller le rejoindre. » Cette voix. Elle plongea son regard dans celui de l'ami de son frère, résigné elle alla jusqu'au bureau de ce dernier. La porte était légèrement entrouverte et elle pouvait entendre les démons de son frère resurgir. Elle se précipita à ses côtés, attrapant sa main et l'entourant d'un mouchoir qui appartenait à son neveux. Elle resta ainsi un long moment, silencieuse, soignant simplement les blessures de son frère. Elle ne savait pas ce qui était bien ou mal dans cette histoire. «-Liam, je suis désolé, je n'ai jamais voulu dire que tu en voulais à Luka. Seulement, je ne comprenais pas pourquoi tu m'en voulais pour ton internement. Je n'étais qu'une gamine qui passait la plupart de son temps le nez dans les livres. Je ne connaissais rien à la vie. » Elle releva son visage, lâchant enfin un premier sourire en direction de son frère. Elle avait l'impression que cela faisait un siècle qu'elle n'avait pas sourit de cette façon si sincère. «-Je sais qu'il est là, en toi, ce monstre, mais je suis là. Je serai toujours là pour toi. Je sais qu'il y a des choses que tu ne pourras jamais oublier et je ne demande pas tant, je te demande seulement qu'on brise ce silence. Toi et moi et peut-être Luka qui sait ? Je pourrais le prendre chez moi l'après-midi et tu pourrais venir le voir. »

Genesis se posa aux côtés de son frère. Elle ferma ses yeux pendant de longues secondes laissant le calme reprendre possession d'elle. «-Tu sais, si je suis entrée au FBI c'est pour devenir plus forte, mais aussi pour aider et éviter que d'autres familles ne soient dans notre position. J'ai eu le meilleur taux d'arrestation, ma réputation n'est plus à faire. Toutefois la dure réalité c'est que s'il n'y a pas de crime, il n'y a pas d'enquête, j'ai l'impression que je ne pourrais jamais avoir un taux de victime proche de zéro. À New-York j'avais l'un des plus beaux appartement, je voyageais pas mal. J'étais la meilleure des meilleurs et pourtant j'ai tout abandonné dans l'espoir de te revoir car ce qu'il me manquait c'était ce qui restait de ma famille. Alors, après un an ici, j'ai fini par sauter le pas et venir te voir. » Elle se leva, dépoussiérant sa robe ultra courte. Elle remonta son sac sur son épaule gauche puis replaça ses longs cheveux derrière ses oreilles. «-Je voulais juste te dire ça. Si tu veux que je parte, je partirais et si tu veux contacter Luka voici mon numéro. » Elle lui tendit une carte en carton. Plongeant son regard azur dans celui de son frère, les tensions commençaient tout juste à diminuer. Elle savait qu'il serait difficile de réconcilier Adriel et Liam, tout deux était si semblable et si différent à la fois. Toutefois, elle espérait que pour Luka, Liam fasse l'effort de lui pardonner à elle.

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Genesis H. Slyfiter le Ven 16 Mai - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Sam 10 Mai - 19:47

J'avais fini par la rejoindre au bar, enfin pas totalement, je l'observais elle si belle et désirable, cela pouvait être mal vu que je pense cela de ma sœur, mais notre relation était ainsi, elle en était presque malsaine sans pour autant franchir l'interdit. Il était vrai qu'en sa présence, il était parfois difficile de faire bonne figure ou de rester sans faille, je ne supportais pas qu'on la regarde, du moins pas de ce regard qui faisait comprendre qu'on avait envie d'elle, je ne le supportais pas et je ne l'avais jamais supporté même enfant. Je fronçais les yeux avant de me jeter sur l'homme et de le frapper sans réellement m'arrêter. Je savais que si Rickon n'avait pas mis fin à ce que je faisais à cet homme, j'aurais fini par le tuer tout simplement. Je lançais un regard vers lui avant de me retourner vers ma sœur et de prendre la parole, il fallait que je lui dise certaines choses avant d'aller dans mon bureau, je n'avais pas voulu qu'il arrive ce qui était arrivé. Une fois dans le bureau, je regardais ma main alors que le sang coulait, cette couleur rouge me fascinait, elle me donnait un pouvoir intense « 1...2....3 il est là » oui il était là, oui il se faisait sentir alors que je regardais ce sang coulait de ma main, je ne fis pas attention sur le coup qu'elle venait de revenir dans le bureau. C'est quand je sentis sa main sur la mienne que je repris le dessus sur tout ça et je la regardais sans rien dire, je ne pouvais pas en dire plus alors qu'il était encore dans ma tête, j'essayais de faire abstraction de sa voix pour me concentrer sur ma sœur tout simplement «-Liam, je suis désolé, je n'ai jamais voulu dire que tu en voulais à Luka. Seulement, je ne comprenais pas pourquoi tu m'en voulais pour ton internement. Je n'étais qu'une gamine qui passait la plupart de son temps le nez dans les livres. Je ne connaissais rien à la vie. »

Je laissais mon regard sur elle avant de détourner le regard, je ne pouvais affronter plus son regard, elle avait raison, je ne pouvais pas lui en vouloir mais j'en avais toujours voulu au monde entier pourtant elle n'avait rien fait de mal, elle m'avait toujours aimé contrairement à mon jumeau. Je la regardais une nouvelle fois alors qu'elle me souriait, je n'arrivais pas à le faire, je n'arrivais pas à sourire comme elle le faisait et pourtant j'en avais envie, c'était bien plus complexe, j'étais plus complexe. «-Je sais qu'il est là, en toi, ce monstre, mais je suis là. Je serai toujours là pour toi. Je sais qu'il y a des choses que tu ne pourras jamais oublier et je ne demande pas tant, je te demande seulement qu'on brise ce silence. Toi et moi et peut-être Luka qui sait ? Je pourrais le prendre chez moi l'après-midi et tu pourrais venir le voir. » Je savais qu'elle avait raison, je savais qu'il fallait qu'on fasse quelque chose mais je ne pouvais pas mettre en danger le petit, je savais que c'était possible, je n'étais pas quelqu'un de stable et je ne le serais jamais à moins d'un miracle. Je n'avais toujours pas pris la parole peut-être parce qu'il était encore en moi à me parler et que je n'avais pas envie de dire quelque chose que je ne pensais pas parce qu'il aura pris le dessus sur moi. Je la laissais se mettre à mes côtés «-Tu sais, si je suis entrée au FBI c'est pour devenir plus forte, mais aussi pour aider et éviter que d'autres familles ne soient dans notre position. J'ai eu le meilleur taux d'arrestation, ma réputation n'est plus à faire. Toutefois la dure réalité c'est que s'il n'y a pas de crime, il n'y a pas d'enquête, j'ai l'impression que je ne pourrais jamais avoir un taux de victime proche de zéro. À New-York j'avais l'un des plus beaux appartement, je voyageais pas mal. J'étais la meilleure des meilleurs et pourtant j'ai tout abandonné dans l'espoir de te revoir car ce qu'il me manquait c'était ce qui restait de ma famille. Alors, après un an ici, j'ai fini par sauter le pas et venir te voir. »

J'écoutais toujours ce qu'elle disait avant de laisser échapper un léger soupire alors qu'elle se levait, je laissais mon regard sur elle, son corps était si parfait, elle avait bien changé, elle était devenue une superbe femme. «-Je voulais juste te dire ça. Si tu veux que je parte, je partirais et si tu veux contacter Luka voici mon numéro. » Je posais mon regard sur la carte avant de la prendre et de la regarder un petit moment sans rien dire une fois de plus. Avant de me redresser pour la regarder « Attends.. » Je l'attrapais par la main venant lui caresser le dessus du pouce « Tu as raison il est toujours en moi et il le sera toujours que tu sois là ou pas.. Tu veux qu'on brise quoi Gen ? Je ne comprends pas... Ce n'est pas que je ne veux pas voir le petit mais avec moi il sera à danger, tu sais très bien que je ne suis pas stable Gen regarde ce qu'il s'est passé ce soir, tu crois que ton frère accepterait de le laisser à un fou ? » Je laissais ma main sur la sienne, j'avais besoin de ce contact pour reprendre le dessus sur lui. « Si cela fait un an que tu es là... Pourquoi que maintenant ? Je te fais autant honte ? » Il était vrai que ce que je faisais n'était pas pour faire bonne figure, j'avais choisi un chemin bien différent de ma sœur et mon jumeau.

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Lun 12 Mai - 22:03

Liam & Genesis
I wish to see him



«A

ttends..» Telle une supplication. Il posa sa main sur la sienne, laissant son pouce la rassurer comme lorsqu'elle était enfant. Tout était plus simple et si beau à l'époque. Genesis ne bougea pas d'un centimètre, profitant de cet instant d'intimité qu'elle n'avait pas eu depuis des années. Les gens pensaient souvent du mal de cette relation fusionnel, mais Genesis savait au fond d'elle, qu'elle n'était en rien amoureuse de son frère. Elle l'aimait, oui, mais simplement comme une mère, une sœur, un ange gardien. Elle le comprenait et l'acceptait comme il était. Peut-être qu'au fond c'était cette culpabilité qui la poussait à l'aimer de cette façon, elle qui avait toujours voulu porter les blessures de Liam plutôt que de le voir si bas. Silencieuse, elle laissa le temps s'écouler pendant de longues secondes, laissant ainsi le temps à son frère de parler à son rythme, de dire ce qu'il avait sur le cœur. Comme d'habitude, elle l'écouterait.  Tu as raison il est toujours en moi et il le sera toujours que tu sois là ou pas.. Tu veux qu'on brise quoi Gen ? Je ne comprends pas... Ce n'est pas que je ne veux pas voir le petit mais avec moi il sera à danger, tu sais très bien que je ne suis pas stable Gen regarde ce qu'il s'est passé ce soir, tu crois que ton frère accepterait de le laisser à un fou ? »  Genesis avait toujours été la plus naïve à ce sujet ou plutôt, elle l'était toujours. Elle a toujours cru en Liam, elle a toujours su le contrôler de ses démons et elle comprenait ce que d'autres ne comprenaient pas. Adriel avait peur, mais Genesis, elle, elle avait vu le mal dans les yeux. Elle avait sentit sa lame s'enfoncer et traverser sa peau, laissant les stigmates de sa folie sur son dos.

Alors, pour elle, Liam n'était pas le mal, il n'était que le reflet de leur propre folie, il était bien plus vrais que l'homme bien pensant qui feint de se comporter correctement mais qui trompe sa femme. Ce monsieur tout le monde que tant de gens aimait tant. Le voisin parfait, avec la famille parfaite, la maison parfaite et le chien parfait. Genesis connaissait le véritable visage de l'humanité et elle savait qu'en réalité, les tueurs en séries étaient la plupart du temps trop humain. Submergé par leur humanité, ils se nourrissaient de la souffrance d’autrui. Or Liam, lui, n'était pas comme cela, c'était sa peur qui nourrissait sa douleur. Sa folie, elle pouvait disparaître, elle le savait. Non. Elle en était certaine. Elle ne bougea pas, laissant sa main sous celle de son frère pour le rassurer. «-Je ne dis pas que tu es stable, mais pour moi tu n'es pas fou, tu es terriblement triste. Je pense que tu l'aimerais beaucoup ce petit bout, je sais qu'Adriel n'acceptera pas surtout depuis votre dispute, il y a trop de non-dit entre vous deux, mais je peux lui en parler. Tu sais, un jour il faudra affronter la vérité en face, vous êtes frères, différents, mais frères et jumeau qui plus est.» Genesis lui souriait tendrement  , elle ne bougeait toujours pas car elle savait au fond d'elle-même qu'il pouvait encore perdre pied. « Si cela fait un an que tu es là... Pourquoi que maintenant ? Je te fais autant honte ? » Honte ? Jamais elle n'avait eu honte de Liam.  Quel que soit les choix de ce dernier. La jeune blonde posa son autre main sur celle de son frère.  «-Honte ? Non, jamais. Tu me connais donc si mal ? J'avais peur Liam.... » Elle ferma ses yeux un instante, prenant une grande inspiration, puis enchaîna . «-Pas de toi, n'y de ce que tu es...mais de ton rejet, de ta froideur à mon égard, je n'étais pas assez forte pour me faire à l'idée que tu avais pu faire un trait sur moi et Adriel. » Elle riait nerveusement. Telle une enfant. «-C'est ridicule je sais, mais au fond je suis pas très forte, beaucoup de personnes me sous-estime...si tu savais la réputation de glaçon que j'ai au boulot... » elle ne plaisantait pas. Elle avait beau être belle, intelligente, les gens avaient peur d'elle, elle, si froide, incapable d'aimer.

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Genesis H. Slyfiter le Ven 16 Mai - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Jeu 15 Mai - 17:12

Je n'avais pu me résoudre à la laisser partir, je n'avais pu me dire que j'allais la perdre une fois de plus si je ne faisais rien, elle était ma sœur, elle était ma vie, elle était cette femme que je pouvais aimer indécemment mais sans aller plus loin que ce qui était autorisé par la nature. Jamais je n'avais eu de penser impure envers elle mais il n'en restait pas moins que ce qui nous lier n'était pas ce qui était normal non plus sans pour autant être amoureux d'elle. Je ne pouvais concevoir de ne rien dire sur ce qu'elle venait de m'apprendre, je me rendais compte qu'il y avait bien eu trop de choses de gâcher par les comportements de chacun et même si aujourd'hui, je pouvais passer au-dessus de ce qui avait pu se passer avec ma sœur, je savais qu'avec Adriel, cela n'arriverait pas. Je lui en voulais de ce qu'il m'avait fait, il avait été ma moitié, mon repère dans ce monde à notre naissance et il avait accepté que je sois enfermé à plusieurs reprises, c'est à ce moment précis que je vins à comprendre qu'il aurait été mieux pour lui que je crève comme nos parents et notre frère. Il y a bien des années, j'aurai pu faire le geste de le faire et je l'avais fait une fois mais je m'étais loupé.. Aujourd'hui encore, je me disais que c'était peut-être ce que j'aurai du faire ou j'aurais du le laisser me tuer et pas faire de moi sa chose. Elle ne pouvait nier que je n'étais fou, il suffisait de me regarder pour le comprendre et de me voir quand je l'entendais, je savais qu'il n'était pas loin, je le sentais se rapprocher lentement chaque jour, voulait-il que je devienne comme lui et que je fasse plus que ce que j'avais déjà fait. Je ne lâchais pas ma sœur, je n'avais pas envie de la voir fuir, cette fois-ci j'avais besoin d'elle et même si je ne le disais pas, je le savais. «-Je ne dis pas que tu es stable, mais pour moi tu n'es pas fou, tu es terriblement triste. Je pense que tu l'aimerais beaucoup ce petit bout, je sais qu'Adriel n'acceptera pas surtout depuis votre dispute, il y a trop de non-dit entre vous deux, mais je peux lui en parler. Tu sais, un jour il faudra affronter la vérité en face, vous êtes frères, différents, mais frères et jumeau qui plus est.»

Triste... certes je l'étais mais il ne fallait pas se voiler la face, il n'y avait pas que cela et il fallait qu'elle le sache. Je n'avais pas encore eu le déclic de me dire qu'il fallait que je change même si j'avouais qu'une jeune femme se trouvait souvent dans mes pensées dernièrement mais cela ne devait en rien être réelle. « Tu as tort Gen, je suis fou, je peux basculer en un instant.... Gen la vérité par rapport à Adriel, je la connais, il la laissait m'enfermer en disant que c'était ce qu'il fallait pour votre bien et il me déteste, il m'a toujours détesté alors pourquoi cela changerai aujourd'hui... ce n'est pas être un frère ça... jusqu'à ce jour, il était ma moitié, mon repère aujourd'hui il n'ait qu'un nom parce qu'il a fait ce choix... » Je disais ce que je pensais être juste sans vraiment savoir si tel était le cas et puis pour le moment je m'en fichais, il n'était jamais me voir alors que j'étais enfermé bien trop ancré dans sa vie pour se souvenir qu'il avait un jumeau alors pourquoi faire autrement. Je laissais mon regard sur ma sœur alors qu'elle me disait que cela faisait un an qu'elle était ici. Cela me surpris sur le moment et je ne pus faire autrement que de lui demander si elle avait honte pour ne pas être venu avant. «-Honte ? Non, jamais. Tu me connais donc si mal ? J'avais peur Liam.... » Peur ? Peur de quoi ? De moi ? Mon cœur se serra lentement dans ma poitrine, j'avais l'impression d'être un monstre à ce moment précis, je détournais le regard de Genesis pour regarder mon bureau, je ne savais pas vraiment ce que je cherchais mais en tout cas, je réfléchissais à tout ce qu'elle pouvait dire. «-Pas de toi, n'y de ce que tu es...mais de ton rejet, de ta froideur à mon égard, je n'étais pas assez forte pour me faire à l'idée que tu avais pu faire un trait sur moi et Adriel. » .

Je soupirais légèrement, il était vrai que j'avais fait un trait sur eux, sur elle peut-être par égoïsme car je la voulais prêt de moi et non dans un métier ou elle pouvait risquer sa vie tous les jours. Son rire me fit sourire mais je restais à regarder le bureau tout en lâchant sa main «-C'est ridicule je sais, mais au fond je suis pas très forte, beaucoup de personnes me sous-estime...si tu savais la réputation de glaçon que j'ai au boulot... » Elle était certainement la plus forte de nous deux, elle avait été enlevé deux fois et elle s'était fait violence pour être la femme qu'elle était aujourd'hui. Et moi... et moi je n'étais qu'une ombre de passage sur cette terre qui ne méritait pas sa place dans ce monde. J'en étais persuadé et cela n'allait pas changer pour le moment.. « Je suis désolé Gen... je me suis montré égoïste avec toi mais je ne peux pas m'empêcher de l'être quand ça te concerne, c'est peut-être maladif mais c'est comme ça, je ne peux pas me contrôler cela à toujours été le cas même avant ce qu'il a fait... » Soudain j'entendis le rire de cet homme, il se foutait de moi et je n'arrivais pas à le faire taire, il fallait qu'il se taise si je voulais continuer cette conversation. Je me levais rapidement faisant les cents pas « Arrête de rire... Putin arrête de rire... Je vais te tuer... ferme là... » je posais mes mais sur mes oreilles alors que son rire raisonnait encore dans ma tête, j'avais envie à ce moment précis de me tirer une balle en pleine tête pour le faire taire à jamais...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Ven 16 Mai - 14:09

Liam & Genesis
I wish to see him



«L iam avait toujours été là pour elle, qu'importe s'il n'était pas présent physiquement, elle savait qu'il était auprès d'elle. C'était ainsi depuis sa plus tendre enfance, depuis son premier souffle, son premier hurlement, ses premières nuits de sueurs froides, ses premières larmes, son premier hématome, se première chute. Celui qui était toujours présent lorsqu'elle relevait la tête, c'était Liam. Oh bien sûr, il y avait eut ses parents et Adriel, mais c'était différent. Du moins ça l'avait été jusqu'au jour de la remise de son diplôme, il n'y avait que des sièges vide en guise d'accompagnement pour Genesis. Le reste de sa vie, elle l'avait passé dans une solitude, entourée d'un monde morbide, oublier sa famille pour mieux la protéger, pour mieux se protéger de la douleur d'être abandonnée. « Je suis désolé Gen... je me suis montré égoïste avec toi mais je ne peux pas m'empêcher de l'être quand ça te concerne, c'est peut-être maladif mais c'est comme ça, je ne peux pas me contrôler cela à toujours été le cas même avant ce qu'il a fait... » Elle haussa les épaules, comme si ce n'était pas grave, comme si ça ne l'avait pas blessé et pourtant ça l'avait mise à terre. Elle lui mentait, elle se mentait à elle-même. Parce que Adriel et Liam croyaient qu'elle était la plus intelligente, la plus stable et toute cette idéalisation, ça l'étouffait. Elle n'était pas stable, elle était dépressive même. «-Je ne t'en veux pas Liam. Je peux comprendre. » Oui. Car pour les protéger, elle préférait s'oublier elle-même. Même cette attirance qu'elle ressentait envers Rickon, elle l'ignorait. Genesis vit le visage de Liam se transformer au fil des secondes. Elle pensait avoir dit quelque chose de mal. Toutefois, lorsque sa bouche se déforma sous la colère et la douleur. Elle comprenait qu'il s'agissait de l'une de ses nombreuses crises. « Arrête de rire... Putin arrête de rire... Je vais te tuer... ferme là... » Le brun posa ses mains sur ses oreilles, hurlant encore et encore. Elle aurait dû fuir, aller chercher de l'aide, mais elle n'avait pas peur. Elle n'avait pas peur de son frère.

Elle voyait un enfant à cet instant, l'enfant qu'il avait été lorsqu'elle avait eu onze ans, cet adolescent qui caressait ses cheveux blonds au bord de la rivière et qui hurlait la minute d'après. Genesis tendit sa main dans sa direction et elle posa ses doigts sur ceux de Liam. L'une de ses mains se posa sur la nuque de brun aux yeux azurs, elle souffla sur son oreille comme lorsqu'elle était enfant. «-Chut...il n'est pas réel. Il ne te fera pas de mal, il ne me fera pas de mal...Liam, je suis là... » Elle pouvait sentir le corps crispé de son frère, c'était tellement lourd, tellement sordide, que ça en devenait presque beau tant c'était unique. Toutefois Genesis ne pût s'empêcher de penser que si Liam avait des crises c'était en partie à cause d'elle. Peut-être qu'elle était l'élément déclencheur qui le ramenait dans ses pires songes. Rien que d'y penser, elle en avait la boule au ventre. Doucement, d'une tendresse infiniment maternelle elle caressa les cheveux de Liam, l'attirant sur le sol, assis tous deux leurs dos contre le bureau de Liam. Elle posa sa main sur les genoux de son frère afin de le détendre un maximum. «-Je ne le laisserais pas te refaire du mal Liam. Personne ne te fera du mal, je suis là.» Elle l'avait toujours été. Elle était la sœur, la mère, l'amie, l'amante, l'amour, la haine. Elle était tout et elle se perdait dans toutes ces idéalisations. Elle continua pendant de longues secondes de murmurer des mots comme : '' je suis là, chut, ça va aller....'' Contrairement à ce que pouvait penser Adriel, Liam n'avait jamais été un danger pour elle. Il ne lui avait jamais fait du mal physiquement. «-Liam ? Est-ce que tu veux qu'on sorte d'ici et qu'on ailler chez moi ? Hum ? Tu pourrais dormir à la maison ? Qu'en penses-tu ? » Elle se sentait étouffé et épié dans cet endroit. Et puis, il ne fallait pas que les employés de Liam ne le voient de cet état.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam J. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Ian Somerhalder
Date d'inscription : 03/01/2014
Messages : 841
Toi : :
Crédits : D.S.R & Tumblr
Age : 32 ans
Emploi/Etudes : Propriétaire du Black Mambo & Proxénète
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Mer 21 Mai - 9:32

Je ne savais pas trop ce que tout ça allait donner, si notre vie allait reprendre le cours qu'elle aurait du avoir mais il y avait aussi des choses que parfois on ne pouvait expliquer. La relation avec ma sœur avait toujours été comme ça, autant fusionnel que passionnel c'était assez troublant quand on ne nous connaissait pas mais peu importait ce que les autres pouvaient dire cela ne changerait rien. Je vins à m'excuser, je ne pouvais pas faire autrement, c'était plus fort que moi pourtant ce n'était pas dans mes habitudes. Je n'osais la regarder, je restais à fixer droit devant moi avant de soupirer légèrement «-Je ne t'en veux pas Liam. Je peux comprendre. » Je tournais lentement la tête vers elle comment pouvait-elle me comprendre, je ne savais pas trop mais d'un coup, j'eus l'impression de me retrouver face à lui surtout quand je l'entendais rire comme il le faisait maintenant. Je laissais les mains sur les oreilles, je le détestais pour ce qu'il me faisait, je me sentais vulnérable. Le diable en personne était en moi, il voulait faire de moi sa marionnette et il y arrivait bien, je ne voulais pas que ma sœur me voit une fois de plus comme ça, elle n'avait pas le droit de subir ça. Chaque crise faite devant elle était pour moi une faiblesse que je voulais changer au plus profond de mon être mais je ne savais pas si cela était possible à moins de le laisser prendre le contrôle de mon être et d'être lui. Même si je savais très bien que mettre mes mains sur mes oreilles ne servaient à rien je le faisais quand même pensant le faire taire mais rien n'y faisait. C'est à ce moment précis que je sentais la main de ma sœur sur la mienne puis sur la nuque, je ne bougeais pas laissant tout autour de moi pour faire le vide «-Chut...il n'est pas réel. Il ne te fera pas de mal, il ne me fera pas de mal...Liam, je suis là... »

Pas réel ?! Bien sûr que si... il était bien réel sinon pourquoi me boufferait-il la vie comme il le faisait là maintenant et pendant toutes ses années. Il n'y avait pas une journée où il ne se faisait pas entendre parfois cela s'arrêtait aussi tôt parfois non, je ne pouvais le contrôler et je n'avais pas envie de prendre des tonnes de cachets pour le faire taire, cela voudrait signifier que je ne pouvais pas y arriver seul mais aussi que je devais aller une fois de plus voir un psy et ça il était hors de questions surtout s'il venait à choisir l'option enfermement. Je suivis ma sœur sur le sol pour venir m'installer contre le bureau sentant la main de ma sœur sur mes genoux, je l'entendais toujours me dire mainte et mainte choses toutes aussi troublante que le reste. Je soupirais lentement «-Je ne le laisserais pas te refaire du mal Liam. Personne ne te fera du mal, je suis là.» Je tournais lentement la tête avant de faire un signe de tête négatif, ce n'était pas à elle de faire quoi que ce soit pour moi, cela ne devrait pas exister, c'était à moi de prendre soin d'elle et non l'inverse « Ce n'est pas à toi de prendre soin de moi mais l'inverse Gen... C'est comme ça que cela devrait être... Oui c'est comme ça que ça doit être... » Je me le répétais comme pour me rassurer de ce que je venais de dire. Il était sûr que ce n'était pas comme ça que nos parents devaient voir les choses, comme je savais très bien qu'il n'aurait jamais voulu que notre famille soit détruite de la sorte.

Il était vrai que j'en étais responsables, si je ne parlais plus à mon frère, autant sa faute que la mienne, si je n'avais pas été fou, il n'aurait pas choisi de faire ça. Et puis avec Gen rien ne se serait passé si je n'avais pas été égoïste. «-Liam ? Est-ce que tu veux qu'on sorte d'ici et qu'on ailler chez moi ? Hum ? Tu pourrais dormir à la maison ? Qu'en penses-tu ? » Je levais le regard vers elle tout en soupirant, je n'avais pas envie de lui imposer ma présence, elle n'avait rien à demander. « On peut sortir si tu veux, mais je ne suis pas sûr que ce soit bon pour toi que je dorme chez toi.. Que penseraient tes collègues en me voyant chez toi s'ils débarquaient ? » Je vins à lui sourire légèrement avant de me redresser pour venir déposer un baiser sur son front puis je me levais pour aller chercher dans la petite commode une t-shirt manche longue blanc. Je n'allais pas sortir sans me changer alors que sur ma chemise se trouvait des tâches de sang. Je retirais lentement la chemise tout en étant de dos puis je remis le t-shirt « Tu sais Gen, j'ai appris à vivre avec lui mais ce n'est pas ça le pire... Plus le temps passe, plus j'ai l'impression de devenir comme lui avec ma folie en plus.. » Je me devais d'être sincère avec elle alors que je me retournais pour venir plonger mon regard dans celui de ma sœur. J'étais sérieux pour le moment j'étais de plus en plus comme lui et non du bon côté...

(¯`•¸·´¯)(¯`·¸•´¯)


Le passé aide à construire l'avenir
pourquoi c'est si simple de dire qu'il vaut mieux oublier alors que ce n'est pas possible. On a un passé et ce passé nous aide à aller de l'avant maintenant il ne reste qu'à voir si l'on prend le bon chemin ou non. Pour le moment je ne suis pas sur la bonne voix et tant qu'il ne sera pas mort, je ne pourrais être celui qu'elle veut.© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Genesis H. Slyfiter
A beautiful life
Voir le profil de l'utilisateur
Célébrité : Amber Heard ♥
Date d'inscription : 29/01/2014
Messages : 321
Toi : : gif
Crédits : (c) .liloo_59 & (c) Mirror Wax
Age : 29 ans.
Emploi/Etudes : ex agent du FBI et actuellement Agent du MI6
Statut Civil : Célibataire
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him. Mer 28 Mai - 21:35

Liam & Genesis
I wish to see him



«L es relations fraternels ne sont pas simple dans une famille dite normal, chez les Slyfiter c'était bien plus compliqué que ça. Malgré la souffrance qu'ils avaient en commun, malgré ce besoin déchirant qu'ils avaient tous de se protéger les uns et autres, ils ne se comprenaient pas. Ou plutôt, ils ne se comprenaient plus depuis bien des années déjà. Ils étaient tous différents, mais Genesis avait toujours eu ce rôle de pilier, cette force qui les liait et elle portait ce fardeau comme elle le pouvait, sans jamais rechigner. Elle était patiente, elle voulait croire en eux, en une potentielle réconciliation entre Lian et Adriel, mais elle comprenait que toutes ces années de non-dis, de silence n'avaient fait qu'agrandir la rancune qui s'était installée entre les deux hommes. Assise ici, ses doigts caressant la nuque de Liam, elle se comportait comme ces mères louves qui seraient prêtes à tout pour voir ses louveteaux heureux. Parfois, elle s'en oubliait elle-même, elle oubliait qui elle était, ce qu'elle pouvait être si toutefois elle s'autorisait quelques minutes de repos. Lorsqu'elle pensait au bonheur, elle pensait à Liam heureux, elle pensait à Adriel heureux et elle pensait à cet homme dont elle s'interdisait de toucher. Elle aurait aimé en parler à Liam, elle aurait aimé lui dire à quel point son coeur se tordait lorsqu'elle croisait le regard de son ami, mais elle le connaissait, elle savait qu'il ne l'accepterait pas. Alors, elle resta silencieuse, se contentant une nouvelle fois de porter le fardeau qui commençait à lui exploser les os.

Liam la toisa de ses yeux azurs, s'ils avaient tous les yeux d'une couleur aussi clair que la plus pure des eaux, elle pouvait remarquer la différence dans le fond de leurs pupilles respectives. Chez Liam, il y avait ce brin de folie, cette solitude déchirante, cette peur dévorante d'être engloutis par le démon qui dormait en lui. Chez elle, il y avait cette solitude mélancolique, cette froideur qui s'était infiltré doucement en elle, empoisonnant toute sa douceur. « On peut sortir si tu veux, mais je ne suis pas sûr que ce soit bon pour toi que je dorme chez toi.. Que penseraient tes collègues en me voyant chez toi s'ils débarquaient ? » Genesis lui lança un sourire forcé, haussant ses épaules. Il croyait certainement qu'elle avait des amis, mais ce n'était pas le cas, s'il n'y avait pas Rebecca dans son appartement tout était froid, tout n'était que solitude. «-Oh tu sais, le travail, reste au travail comme on dis. » Entre autre, aucun de ses collègues n'osaient réellement l'approcher, tous la regardés avec des yeux tantôt peureux, tantôt sournois, tantôt emplis d'un désir refoulé de lui faire l'amour au milieu du couloir. Elle n'aimait pas l'être humain, le trouvant trop complexe, trop faux, ce qu'elle aimait c'était la simplicité de ces êtres qui étaient prêts à arracher le coeur d'un autre. Genesis se détacha doucement de son frère, laissant ce dernier se lever afin de se changer. Elle se leva, posant ses fesses sur le bureau de Liam, jetant un coup d'oeil par-dessus son épaule, elle pouvait apercevoir la foule, elle pouvait aussi le voir, lui. Elle tourna son visage vivement par habitude sur son frère, quelques secondes plus tôt il avait souri, pour la première fois depuis bien longtemps. Elle aimait ça. L'idée de l'entendre rire à s'en déchirer un poumon.

« Tu sais Gen, j'ai appris à vivre avec lui mais ce n'est pas ça le pire... Plus le temps passe, plus j'ai l'impression de devenir comme lui avec ma folie en plus.. » Elle se leva, déposant un baiser rassurant sur la joue de son frère, elle côtoyait les tueurs en série depuis bien plus longtemps que Liam et elle savait en reconnaître un lorsqu'il se présentait devant lui. Du bout des doigts elle caressa la joue de son frère, plongeant ses pupilles azurs dans celles de son frère. «-Crois-moi, je l'ai connu, je l'ai sentit, je l'ai entendu et tu n'es en rien comme lui. Lui, n'est qu'un être faible et misérable, tellement simplet. Toi, tu es juste fragile, mais serais là, prêt de toi quoi qu'il puisse arriver. » Elle allait continuer son discourt lorsqu'elle entendit la sonnerie de son portable professionnel retentir dans la pièce. Elle l'ouvrit et pût y lire un message de son supérieur qui la suppliait de venir interroger un malfrat qui leur donnait du fil à retordre. Elle embrassa Liam, fit glisser son sac à main sur son épaule droite. « -Je suis désolé, je dois absolument y aller, promis je t'appelle dès que j'ai terminé le sale boulot, promis je parlerais avec Adriel. » Elle s'élança jusqu'à la porte et avant de franchir cette dernière, elle s'arrêta. «-Je t'aime grand-frère, n'oublie jamais ça. » Elle lui lança un large sourire, et elle traversa la foule avant de disparaître dans la nuit froide de cette douce ville qu'elle aimait tant.


FIN

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A beautiful life
MessageSujet: Re: [Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him.

Revenir en haut Aller en bas

[Liam & Genesis] ▬ I Wish to see him.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Someone like you :: Hors-jeu :: Archives Rps-